Comment créer un jeu vidéo de A à Z avec Blender en vidéo

Aujourd’hui, je vous pro­pose près de 5H de tuto­riels en français sur la créa­tion de jeux vidéo avec Blender. Ces vidéo ont été réal­isées par atom­ix dans le cadre d’un pro­jet de jeu, “Naball Evo­lu­tion Inva­sion”. Dans ce jeu d’aventure et de plate­forme, vous devez ramassez des Clims au nom­bre de 5000 avant que les Terio­r­i­ams qui vous en empêcheront. Sur leur page face­book, on peut lire : “13 févri­er 2013”, une bande d’amis com­posée d’Alan BRETELLE, Nico­las BRISSET, Andréa VECCHIATO, Hugo POPLINEAU… se réu­nit et décide d’accomplir une mis­sion: “Créer leur pro­pre jeu vidéo.” Le pro­to­type et logi­ciel actuelle­ment util­isé est Blender.

Dans cette pre­mière vidéo (14 min), l’auteur nous mon­tre com­ment se con­stru­it un jeu (comme Yo Frankie) au niveau des dossiers DATA. Il nous explique aus­si la par­tie EXE du jeu et la créa­tion d’un menu qui sera à suiv­re.…

Dans cette 2ème par­tie (13 min), l’auteur nous pro­pose de com­mencer par créer le menu du jeu.
On ver­ra donc :
— les pro­priétés pour la sélec­tion
— un out­il de sélec­tion
— l’affichage du texte dans le jeu
— le démar­rage d’autres fichi­er .blend

Dans une 3ème par­tie (16 min), l’auteur vous pro­pose la créa­tion d’un niveau de type plate-forme.
On ver­ra donc :
— la RAM max­i­mal pour que le jeu ne bug pas
— la pro­gram­ma­tion pour le déplace­ment sim­ple du per­son­nage
— la mise en place des ombres
— avec la lumière
— con­cep­tion du ter­rains

Sur cette 4ème par­tie (19 min), l’auteur nous pro­pose la mise en place de quelques tex­tures sur les objets du niveau et mais on va aus­si met­tre une ani­ma­tion pour l’ouverture d’une porte .On ver­ra donc :
— l’assignation d’un matéri­au à un objet
— dans l’éditeur d’objet, on créera des murs
— on ajoutera une porte
— et on créera notre pre­mière ani­ma­tion pour que la porte s’ouvre
— il fau­dra aus­si activ­er l’animation dans l’éditeur logique pour que dès que le per­son­nage touche un objet il puisse l’activer

Dans cette 5ème par­tie (13 min), nous allons voir com­ment met­tre un enne­mi dans un jeu. On ver­ra donc :
— activ­er la direc­tion face au per­son­nage de l’ennemi quand on ouvre la porte
— tir­er des tirs
— régler le physique de l’ennemi
— faire revenir les tirs à son tireur
— les par­en­tés d’un objet

Sur cette 7ème par­tie (16 min), l’auteur nous pro­pose la créa­tion d’un mod­ule de sauve­g­arde et de charge­ment de vos par­ties pour retenir les pro­priétés des objets. On ver­ra donc :
— une ini­ti­a­tion au Python *
-la créa­tion de fichi­er texte pos­sé­dant une pro­priété
-l’ouverture d’un fichi­er…
-et sa mod­i­fi­ca­tion
-un exem­ple avec un jeu (ce que l’on peut faire de tous ça)
-avec aus­si une nou­velle intro finale.

Sur cette 7ème par­tie (23 min), l’auteur nous pro­pose un petit cours sur les matéri­aux et les tex­tures. On ver­ra donc :
-L’UV map­ping
-les tex­tures
-et les matéri­aux

Sur cette 8ème par­tie, nous allons créer un mod­ule Python. On ver­ra donc :
— une sécu­rité lors du démar­rage du jeu
— Expli­ca­tion sur les mots-clef : def, try, except, import, else, if, pass, open

Sur cette 9ème par­tie (36 min), l’auteur pro­pose d’améliorer la ges­tion de la caméra. On ira jusqu’à la con­cep­tion, grâce à un Script Python, d’une nou­velle caméra en Track to sur notre écran partagé.

Sur cette 10ème par­tie (24 min),  créa­tion d’une intro­duc­tion pour le jeu ain­si qu’une ini­ti­a­tion dans le domaine des Bones.

On ver­ra donc :
-La mise en per­spec­tive d’une intro­duc­tion
-La créa­tion d’une ani­ma­tion par Bones

Sur cette 11ème par­tie, (37 min),  l’auteur nous pro­pose la créa­tion d’effets spé­ci­aux dans le jeu. On créera du feu ain­si qu’un effet de pluie…qui reste quand même à amélior­er .

Final­i­sa­tions (18+15 min):

Lien des Tex­tures : https://www.mediafire.com/?9t9d8edl8u…
Lien du pro­jet Naball (nous suiv­re, s’il vous plaît) : https://www.facebook.com/pages/NABALL

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.