Présentation de mon Projet de jeu vidéo: “Lost Colonies”

Cela fait des années que je pense à ce pro­jet, sans lui avoir don­né de nom. C’est chose faite, le pro­jet s’appellera “Lost Colonies”. Il s’agit d’une sorte de mix entre Sim City et Age of the Empire, un peu comme Ban­ished. L’idée à la base, c’est une flotte de vais­seaux qui s’écrase sur une planète rel­a­tive­ment hos­tile: plusieurs êtres humains sur­vivent au crash, et dis­posent d’une réserve de nour­ri­t­ure, de matériels et de ressources. La planète n’est pas hab­it­able en l’état — l’air n’y est pas res­pirable — il fau­dra donc en pro­duire le plus rapi­de­ment pos­si­ble. Et tout va venir à man­quer assez rapi­de­ment (énergie, ali­ments, médica­ments, etc.) Si d’autres jeux mis­ent sur de nou­velles nais­sances pour dévelop­per une colonie, là il s’agira prin­ci­pale­ment de sauver un max­i­mum de vies, le plus longtemps pos­si­ble, et quelques fois en sac­ri­fi­er pour la bonne cause.

big02Nous prenons la direc­tion d’un des vais­seaux qui s’est écrasé. En explo­rant les lieux, on sera amené à décou­vrir d’autres sites qui con­ti­en­nent des tech­nolo­gies et des ressources intéres­santes. Il sera pos­si­ble de ral­li­er à soi d’autres sur­vivants ou d’entrer en guerre avec des fac­tions con­cur­rentes. Il y a égale­ment des créa­tures hos­tiles et des races extrater­restres en vis­ite, ain­si que des reliques de civil­i­sa­tions passées. On peut donc trou­ver des tech­nolo­gies non humaines, les utilis­er telles quelles ou les étudi­er pour trou­ver de nou­veaux procédés et con­stru­ire de nou­velles machines.

Les phas­es de jour et de nuit per­me­t­tront au joueur de se con­cen­tr­er sur la pro­duc­tion en journée, et la pro­tec­tion la nuit — un peu comme dans Minecraft, les créa­tures sont tapies dans l’ombre.

big01En par­lant des machines, c’est le point fort du jeu : si on ne peut éten­dre la colonie humaine, on peut dévelop­per un tas de robots dif­férents: extracteurs, mineurs, trans­porteurs, con­struc­teurs… toutes ces tâch­es per­me­t­tent à la colonie de mieux vivre et de se pro­téger. Pour con­stru­ire ces robots, mais aus­si les dif­férents bâti­ments, il sera néces­saire d’extraire un tas de ressources. C’est aus­si un des points forts du jeu : la trans­for­ma­tion des matéri­aux très réal­iste (de l’extraction au pro­duit fini, en pas­sant par tous les stades, dont le stock­age) ain­si qu’une ges­tion très poussée de l’énergie et des ressources prin­ci­pales (nour­ri­t­ure, air res­pirable, etc.).

Le ter­rain est généré de façon procé­du­rale avec la pos­si­bil­ité de paramétr­er les ressources extractibles et les dif­férents bio­mes. Un édi­teur de robot per­met de créer des robots très diver­si­fiés, mais aus­si de pro­gram­mer plus ou moins intel­ligem­ment leur com­porte­ment à l’aide d’un script (comme Colobot).

big03Un mode mul­ti­joueurs en monde per­sis­tant est prévu et per­met à divers­es colonies d’entrer en inter­ac­tion (mais cha­cun dans son monde, on peut juste échang­er du matériel et des ressources, voir des hommes), d’échanger des mes­sages, de deman­der de l’aide ou de créer des guildes, des démoc­ra­ties, etc. Un site web per­me­t­tra de visu­alis­er les dif­férentes colonies et leur pro­gres­sion. En gros, il s’agit prin­ci­pale­ment d’une base de don­née partagée, avec des lim­i­ta­tions jour­nal­ières, etc… tout ce qui fait qu’on a besoin de revenir régulière­ment et ren­dre le jeu addic­tif.

Un autre mode mul­ti­joueurs per­me­t­tra jusqu’à 16 colonies gérées sur une même planète d’entrer en inter­ac­tion directe: échange, guerre, coopéra­tion, pro­to­coles de non agres­sion, etc.

Voilà, ce sont les grandes lignes du pro­jet: il s’agit prin­ci­pale­ment de survie, mais aus­si de coloni­sa­tion de mon­des via la robo­t­ique, le tout en essayant d’être le plus réal­iste pos­si­ble. J’ai envie que le jeu se rap­proche d’une sim­u­la­tion de coloni­sa­tion, une sorte de seri­ous game, mais tout en restant ludique et en accen­tu­ant sur la robo­t­ique.

Toutes les copies d’écran précé­dentes provi­en­nent du jeu Colobot. Il ne s’agit pas de copi­er l’aspect graphique qui est large­ment dépassé (mais tout de même sym­pa pour l’époque). Je préfèr­erai un style plus proche de ban­ished comme ci-dessous, avec une ges­tion de la caméra à l’identique.

20140225162437-ban2Coté tech­nique, le jeu tourn­era sous le moteur Unre­al Engine 4 afin d’être porté sur les con­soles et les plate­formes mobiles. Une ver­sion web (HTML5/WebGL) est envis­agée, mais je dois faire des tests avant. Con­cer­nant les graphismes, ils seront prin­ci­pale­ment réal­isés avec Blender.

Et pour finir, une ver­sion sera régulière­ment pub­liée sur le site du pro­jet, ain­si que sur ce blog. Il s’agira d’une ver­sion jouable en cours de développe­ment qui appa­raitra très vite, peut-être en mode web, ce serait le plus sim­ple si c’est pos­si­ble. Enfin, quand le pro­jet aura atteint un cer­tain niveau, une ver­sion alpha accom­pa­g­née d’une bonne doc­u­men­ta­tion servi­ra de base au lance­ment d’une cam­pagne de crowd­fund­ing cen­trée autour d’une petite équipe. L’idée, c’est de pou­voir recruter quelques col­lab­o­ra­teurs (et prin­ci­pale­ment ceux qui se sont intéressés tôt au pro­jet et qui ont les com­pé­tences néces­saires), afin de réalis­er une ver­sion pro­fes­sion­nelle du jeu, mul­ti­lingue et avec un petit scé­nario d’accompagnement, des évène­ments scrip­tés mais lancés aléa­toire­ment, etc. Bref, un jeu avec une très bonne durée de vie, exten­si­ble (via des mods et out­ils mis à dis­po­si­tion) et je l’espère, une petite com­mu­nauté sym­pa de pas­sion­nés.

crowdfunding

Si ce pro­jet vous intéresse et que vous souhai­teriez y par­ticiper, laiss­er un petit com­men­taire sur ce post ou sur les prochains, et nous en dis­cuterons au fur et à mesure de l’avancement du pro­jet.

Ah, encore un petit mot sur la ges­tion de pro­jet : à la base, je suis archi­tecte logi­ciel — dans mon méti­er, je suis habitué à faire les choses stricte­ment, avec un cahi­er des charges et une plan­i­fi­ca­tion du pro­jet… Tout cela m’ennuie forte­ment, les prévi­sions étant sou­vent faites pour être explosées et les règles vio­lées. Je ne compte absol­u­ment pas tra­vailler ain­si pour ce jeu — tout du moins, jusqu’à la phase alpha ! Je préfère avoir des sur­pris­es, créer un petit noy­au fonc­tion­nel qui s’améliore, qui s’enrichit avec le temps… quitte à réécrire plusieurs fois depuis zéro. Je souhaite avoir au moins une ver­sion jouable par semaine, même si les mod­ifs sont min­imes entre les ver­sions. Cette lat­i­tude de pou­voir faire appel à la créa­tiv­ité en phase de pro­duc­tion est pour moi essen­tielle. J’ai envie de voir juste­ment jusqu’où l’aventure peut nous men­er, en par­tant de ce type de game­play et de l’idée de base. Je ne veux pas trop lim­iter pour l’instant. Le finance­ment du pro­jet pour­rait toute­fois m’amener à devoir organ­is­er les choses plus stricte­ment. En effet, quand on fait appel à un finance­ment externe, il faut pren­dre des engage­ments en terme de con­tenu et de délai. Les respon­s­abil­ités sont très dif­férentes. Ce n’est pas non plus une rai­son pour enfer­mer l’équipe dans un camps de con­cen­tra­tion et press­er cha­cun jusqu’à ce que toute sueur soit expul­sé de son corps tel un cit­ron… quoi, si c’est bien comme cela qu’on fait habituelle­ment. Non, on ne se pren­dra pas la tête car on fera des promess­es réal­istes et on se don­nera le temps de les respecter. Cela plus de 20 ans que je développe des logi­ciels et j’ai appris à me pos­er et à rel­a­tivis­er.

Ce qui est cer­tain, c’est que même sans finance­ment, ce pro­jet ver­ra le jour car c’est quelque chose à laque­lle je pense depuis des années et que je suis fer­me­ment décidé à aller jusqu’au bout, même si je dois y tra­vailler seul et que cela me prend 10 ans. D’ailleurs, si vous recherchez sur archives.org, vous retrou­verez peut-être mon vieux Wiki (il doit bien dater de 2002 ou 2003) — je par­le déjà de ce pro­jet, juste de l’idée car je n’avais aucune­ment prévu de le lancer à cette époque, mais plusieurs pistes avaient déjà été relevées. Donc, vous voyez bien, cela ne date pas d’hier…

Vous n’avez pas déjà envie d’y jouer  ? Peut-être pas, je ne suis pas un bon vendeur de rêves… mais quand il y aura quelques graphes et une petite maque­tte jouable, je suis cer­tain que ce pro­jet retien­dra votre atten­tion. Si vous souhaitez juste suiv­re de loin ce pro­jet et savoir quand il sor­ti­ra, envoyez-moi juste un petit email à lostcolonies@benicourt.com ou ajouter le flux RSS à votre lecteur préféré.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.