Unreal Engine 4: reconstitution du Titanic

Pro­jet phare du stu­dio indépen­dant Four Fun­nel Enter­tain­ment, “Titan­ic : Hon­or and Glo­ry” cherche à recréer le célèbre paque­bot qui a coulé en 1912 dans l’Océan Atlan­tique en util­isant Unre­al Engine 4.

Une reconstitution fidèle

L’objectif est de pro­pos­er avant tout la recon­sti­tu­tion la plus fidèle du Titan­ic à ce jour. Ten­ant compte des dernières explo­rations sur l’épave et des dernières décou­vertes, c’est une équipe de pas­sion­nés qui a lancé le pro­jet. Ce ne sont donc pas des développeurs pro­fes­sion­nels qui ont tra­vail­lé sur ce pro­jet, c’est impor­tant de le soulign­er car le résul­tat est tout de même spec­tac­u­laire (même si la pre­mière maque­tte man­quait d’ombrage et d’antialiasing).

A ce sujet, Nico­las Mur­gia, con­sul­tant pour le pro­jet, indique :  “Nous tra­vail­lons pour ce faire en étroite col­lab­o­ra­tion avec des chercheurs et des his­to­riens, dont cer­tains ont plongé sur l’épave et ont égale­ment tra­vail­lé avec James Cameron.”

A ce jour, voici le plan que nous con­nais­sons du Titan­ic:

20150219170856-Honest_Plan_2_copy

Le noy­au dur de l’équipe est com­posé (de gauche à droite) de Tom Lynskey (Project Man­ag­er, Direc­tor, Writer), Matthew DeWinkeleer (Inte­ri­or Mod­el­er, Account­ing, Legal) et Kyle Hudak  (Tech­ni­cal and Exte­ri­or Mod­el­er, Temp. Unre­al Pro­gram­mer).

20150219130648-teamigg

Le choix d’UE4

Ini­tiale­ment conçu avec le CryEngine 3, Titan­ic : Hon­or and Glo­ry a depuis migré vers l’Unre­al Engine 4, oblig­eant les développeurs à repren­dre une bonne par­tie de leur tra­vail.

Afin de con­stater les dif­férences depuis les débuts du pro­jets, le développeur a mis en ligne des images com­par­a­tives du titre avec les deux moteurs. Force est de con­stater que les décors gag­nent en réal­isme et en pro­fondeur avec la tech­nolo­gie d’Epic:

titanic-honor-and-glory-comparatif-5_0902A8000001619223 titanic-honor-and-glory-comparatif-3_0902A8000001619221titanic-honor-and-glory-comparatif-1_0902A8000001619219Pour ma part, je trou­ve que cette façon de com­par­er les deux moteurs n’est pas du tout per­ti­nente. On sent bien que l’éclairage n’a pas été soigné de la même façon — c’est prob­a­ble­ment vrai aus­si pour les matéri­aux. N’étant pas un pro du CryEngine3, je ne peux pas vrai­ment me pronon­cer, mais si un des lecteurs du blog qui utilise bien ce pro­duit peut com­menter, je crois qu’il y aurait beau­coup à dire.

Toute­fois, ce qui sem­ble avoir motivé prin­ci­pale­ment ce change­ment, c’est que ce nou­veau moteur leur per­me­t­tra une meilleure ges­tion de l’engloutissement du navire en temps réel.

titanic-honor-and-glory-3_0907D0046501620741

D’après Tom Lynskey: “L’équipe est par­ti­c­ulière­ment ent­hou­si­aste à pro­pos de la ges­tion de l’eau avec des par­tic­ules, en cours de révi­sion chez Epic.  La physique de l’eau est évidem­ment une pri­or­ité pour nous, parce que nous avons besoin de simuler des trombes d’eau défer­lant à tra­vers les couloirs et les cham­bres du paque­bot.”

Le jeu vidéo

Il ne s’agit pas seule­ment d’une recon­sti­tu­tion, mais égale­ment d’un jeu vidéo: vous y incar­n­er Robert Mor­gan, un homme qui devra tra­vailler pour laver son nom de crimes hor­ri­bles pour lesquels la police le recherche. Vous devrez ter­min­er votre mis­sion avant que le Titan­ic som­bre dans les pro­fondeurs de l’Atlantique.

Pour l’heure, “Titan­ic : Hon­or and Glo­ry” est prévu pour octo­bre 2015 sur PC, Xbox One et PS4.

Les développeurs ont récem­ment lancé une nou­velle cam­pagne de finance­ment sur la plate­forme Indiegogo afin de récolter les fonds néces­saires à la final­i­sa­tion du jeu. L’objectif est de regrouper un total de 250.000 dol­lars pour finalis­er le tra­vail sur le bateau, mais égale­ment quelques alen­tours ( les docks, la ville de Southamp­ton ).

Au moment où j’écris ces lignes, seuls 10% du finance­ment est assuré, mais il reste 34 jours à la cam­pagne qui a débuté il y a près d’un mois. Par expéri­ence, à moins d’un show TV, d’un mécène de dernière minute ou d’un change­ment dans la com­mu­ni­ca­tion, je pense que le pro­jet n’obtiendra pas son finance­ment. J’espère me tromper, et peut-être que quelques lecteurs de ce blog par­ticiper­ont à la cam­pagne.

Vous pou­vez suiv­re le pro­jet à par­tir du site offi­ciel, sa chaine youtube, sa page face­book ou son compte twit­ter. Vous pou­vez égale­ment con­sul­ter le dossier réal­isé pour la presse (PDF).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.