Unreal: rencontre avec l’équipe Starry Expanse qui travaille au remake de Riven

C’é­tait le jeu à suc­cès de 1997 — mais même par­mi ceux avec un goût pour le point’n clic par­ti­c­uli­er, Riv­en était tou­jours éclip­sé par le jeu  Myst.

RIVEN a été oublié par Cyan quand il a remanié leurs aven­tures dans les années 2000 et a été récem­ment relégué à la deux­ième place  dans des résul­tats de Google par a League of Leg­ends cham­pi­on. Mais les fans n’ont pas oublié.

Myst ren­voie le joueur à maintes repris­es dans une île arti­fi­cielle minus­cule; Riv­en, lui, laisse le joueur libre à tra­vers cinq îles d’un par­adis escarpé du Paci­fique. le jeu mélange le style trop­i­cal avec le Vic­to­rien ‑les envi­ron­nements sont acces­si­bles avec des machines  activées par des leviers.

riven2Aujour­d’hui, le jeu rap­pelle BioShock avec ses réseaux fer­rovi­aires sans pilote et ses sous-marins — et un peu Lost avec toutes les fonc­tions non expliquées. Mais Riv­en nous laisse presque entière­ment seul.

On n’est jamais sur, il peut y avoir plein de dif­férences au coin suiv­ant” a dit le pro­gram­meur et le coor­di­na­teur Philip Peter­son. “Je pense l’am­biance effrayante ’ la peur de l’in­con­nu ’  est ce qui touche la corde sen­si­ble.”

Le pro­jet aus­si con­nu sous le nom Real­Riv­en a débuté en 2009. Peter­son et Max ’ Zib Redlek­tab ’ Batchelder se lançaient pour con­stru­ire quelque chose avec des nou­veaux out­ils de mod­ding pour Uru, le dernier jeu de Cyan dans la série. Ils ont alors décidé qu’ils rendraient Riv­en en temps réel.

riven3

Star­ry expanse a depuis gran­di du rêve d’é­cole à la per­spec­tive sérieuse. Peter­son et Zib sont passé de l’art à la direc­tion de pro­jet et ont recruté des con­cep­teurs de pro­duc­tion, des infor­mati­ciens et des développeurs de jeu pro­fes­sion­nels — tout ce tra­vail dans leur temps libre

L’équipe a depuis longtemps appris à ne pas faire des promess­es de date de sor­tie des jeux. Ils ne savent pas encore si des accords de dis­tri­b­u­tion leur per­me­t­tront de gag­n­er de l’ar­gent; des licences logi­cielles et des serveurs ont été four­nis via des dona­tions.

Mais ils parta­gent l’en­t­hou­si­asme pour leur tra­vail. Ils croient en  la capac­ité de la 3D pour ren­dre le jeu sur Riv­en plus réel.

riven4Les ren­dus des années 90 de Riv­en sont trop petits et flous pour être réu­til­isés, donc l’équipe compte  sur un proces­sus ils appel­lent “cam­era match­ing” — qui analyse les frames orig­in­aux pour tri­an­guler des objets et des emplace­ments dans le jeu. Dans des zones où il n’y a pas sim­ple­ment assez d’an­gles, comme le sous-marin, ils font des sup­po­si­tions intel­li­gentes pour les refaire.

C’est à ce moment-là que le développe­ment est le plus rapi­de — quand les artistes tirent de leur pro­pre imag­i­na­tion. Il est beau­coup plus dur quand ils rassem­blent des envi­ron­nements exis­tants — dont quelques uns se révè­lent être géométrique­ment impos­si­bles.

Les énigmes dans le jeu seront les mêmes qu’a­vant.

Peter­son, Zib et co ont com­mencé avec les out­ils d’U­ru„ ils ont expéri­men­té quelques moteurs — et ont finale­ment choisi Unre­al Engine 4  parce qu’ils esti­ment qu’il est “un des pre­miers moteurs qui peu­vent effi­cace­ment émuler la fidél­ité graphique de l’o­rig­i­nal Riv­en en temps réel”.

L’outil script­ing visuel de EPIC, Blue­print, leur a per­mis de con­stru­ire des pro­to­types rapi­des et les traduit en C ++. Les prob­lèmes ren­con­trés sont prin­ci­pale­ment avec l’eau et ses mou­ve­ments via une mod­i­fi­ca­tion de UE4 — fais­able grâce à l’ac­cès au code source (fork du pro­jet).

Après leur année la plus pro­duc­tive sur le pro­jet, l’équipe peut regarder der­rière elle avec fierté.

L’Île de Jun­gle était une tâche mon­strueuse, donc ils ont décidé de l’abor­der comme une des pre­mières zones. Le niveau de détail et l’ex­ac­ti­tude à l’o­rig­i­nal sont vrai­ment éton­nants.

Star­ry Expanse sera sous Win­dows, Mac, Lin­ux et SteamOS.

Avec cette série spon­sorisée, nous voyons com­ment les développeurs de jeu prof­i­tent de Unre­al Engine 4 pour créer une nou­velle généra­tion de jeux pour PC. Grand mer­ci à Epic games et à l’équipe de Star­ry Expanse.

http://www.starryexpanse.com/

Pour les nos­tal­giques de la créa­tion de jeu de l’époque, je vous laisse avec cette vidéo:

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.