L’Occulus Rift va sortir en 2016! mais pour quoi faire?

Nous avons déjà beau­coup par­lé de l’Oc­cu­lus Rift mais avons nous une idée de tout ce qu’on peut faire avec? Non, pour ceux qui n’ont pas suivi, il ne s’ag­it pas de regarder une région où la croûte ter­restre s’amincit (Rift), on n’est pas au bord du Rio Grande… L’O.R. est un casque virtuel, c’est à dire un casque que l’on se met sur la tête et qui nous mon­tre des images, des vidéos, nous fait enten­dre des sons, en gros, on l’en­file et hop, le cerveau se croit dans un autre espace! Bon, il y en a d’autres qui arrivent sur le marché, mais on retien­dra le procédé, pas for­cé­ment le mod­èle.

Les jeux vidéos

Les grands noms des jeux vidéos (et tous les autres 😉 ) sont penchés actuelle­ment sur l’adap­ta­tion de leurs jeux ou la créa­tion de nou­veaux jeux pour cet engin de tor­ture!

En lançant le jeu, vous oublierez que vous être vautré dans votre canapé ou devant votre bureau, vous serez totale­ment immergé dans le jeu, aucun son, aucun stim­uli visuel extérieur ne vous parvien­dra, il restera juste à votre con­jointe la pos­si­bil­ité de vous décrocher du jeu à coup de rouleau à pâtis­serie, ou à votre con­joint de pass­er une plaque de choco­lat sous votre nez.

Un exem­ple avec le moteur Unre­al Engine:

Un peu de sport?

Vous aimez un jeu, il y a de beaux paysages, il fait froid dehors? Pourquoi ne pas courir directe­ment dans les beaux décors de votre jeu? C’est pos­si­ble grâce à:

Cyberith Vir­tu­al­iz­er, comme vous pou­vez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Pour le pré­com­man­der:
site web

C’est vrai­ment top de jouer à Skyrim avec ce genre de périphérique non ?

Pro­jet de Artan­im Foun­da­tion: les util­isa­teurs doivent porter un petit ordi­na­teur dans un sac à dos, ain­si que des cap­teurs sur les mains et les pieds.

Cette col­lab­o­ra­tion, le fait de ser­rer la main à un autre avatar est extra­or­di­naire.

Utilisez votre vélo en intérieur grâce à la tech­nolo­gie Widerun, dis­posi­tif qui s’adapte sur n’importe quel type de vélo. Les mou­ve­ments de votre guidon sont pris en compte, mais aus­si l’accélération, la résis­tance (si vous mon­tez une côté virtuelle), ain­si que les mou­ve­ments de votre tête si vous pos­sédez un casque de réal­ité virtuelle.

Un réseau social plus “visuel”

Retrou­vez vos amis directe­ment dans la “matrice” en met­tant votre casque et en se don­nant ren­dez-vous sur une plage de rêve rien que pour vous, un pub, ou un con­cert.

Les graphistes d’In­fi­nite Real­i­ties ont par exem­ple mis au point des avatars 3D pho­to-réal­istes.

C’est “Sec­ond Life”, mais en plus prenant encore: d’ailleurs, ils s’y sont mis.

Des salles de réu­nion de tra­vail

Skype vous sem­blait encore trop peu immer­sif? Avec le casque, vous pour­rez avoir l’im­pres­sion d’être au milieu de vos col­lègues, à l’autre bout de la planète. (et vous pou­vez aus­si installer cette salle de réu­nion tout en haut d’une mon­tagne…)

Chercher un apparte­ment, une mai­son

Vis­itez les biens immo­biliers cor­re­spon­dant à votre recherche, ren­con­trez le vendeur directe­ment en ligne, et com­mencez à faire vos mod­i­fi­ca­tions avant même d’a­cheter. Vis­itez le quarti­er pour être sur de vous.

Achetez un bien immo­bili­er à dis­tance dans le cadre d’un investisse­ment locatif.

Ven­dre de l’im­mo­bili­er neuf, ancien

Créez de nou­veaux bâti­ments, de nou­velles pièces, pro­posez une vis­ite virtuelle du bâti­ment : entrée, ascenseur, par­ties com­munes, etc. testez l’er­gonomie des pièces, des meubles.

Avec les caméras 360°, recréez l’en­vi­ron­nement 3D de votre bien et pro­posez la vis­ite virtuelle.

Retran­scrivez l’ensoleillement d’un bien immo­bili­er en fonc­tion de l’heure.
Passez à un sys­tème de décou­verte client pure web : inter­face de ren­dez-vous totale­ment en ligne où le com­mer­cial décou­vre le client et pro­pose de vis­iter virtuelle­ment les biens immo­biliers cor­re­spon­dant à ces besoins en écoutant l’ensemble des remar­ques lors de la vis­ite.

Vous voulez ras­sur­er le client sur l’en­vi­ron­nement du bien? Grâce aux drones, vous pour­rez en pro­pos­er aus­si une vis­ite virtuelle.

Assis­ter à un con­cert, une expo­si­tion, vis­iter un musée

Grâce aux caméras 360°, vous pour­rez assis­ter à un con­cert même depuis votre lit d’hôpi­tal (après val­i­da­tion par votre médecin!).

Vous pour­rez vis­iter une expo­si­tion, ren­con­tr­er les artistes.

Plusieurs musées ont déjà investi dans les par­cours guidés, avec la pos­si­bil­ité d’observer par exem­ple le bâti­ment tel qu’il était à l’époque de le com­par­er avec l’ex­is­tant.

Immer­sion dans les films

L’Ocu­lus Sto­ry Stu­dio a été créé en jan­vi­er 2015 par Face­book pour réalis­er des films exploitant l’Oculus. Il réu­nit des créa­teurs hol­ly­woo­d­i­ens et anciens de Pixar pour créer un con­tenu pour le casque et en faire une plate­forme de diver­tisse­ment glob­ale.

Enfilez votre casque et retrou­vez vous au milieu de vos acteurs préférés. Retrou­vez-vous dans l’u­nivers de votre film/série préférée, au temps de cheva­liers ou per­du sur une île déserte.

Bon, il va fal­loir que le film soit créé, soit en 360° stéréo­scopique pour avoir du relief (mais ne vous atten­dez pas à pou­voir vous déplac­er dans la scène), soit directe­ment en 3D Temps-réel (là, tout devient pos­si­ble).

Faire ses cours­es

Enfilez votre casque et promenez-vous dans les rayons de vos mag­a­sins préférés, rem­plis­sez votre cad­die, passez en caisse et.. votre com­mande vous sera livrée dans l’heure qui suit.

Imag­inez le super­marché per­son­nal­isé avec unique­ment les rayons qui vous intéressent, des pro­mos adap­tées…

La formation/serious games

Un sim­u­la­teur de réal­ité virtuelle per­met de pou­voir tra­vailler sur une voiture, une chaine de mon­tage, une tronçon­neuse, un ordi­na­teur ou tout autre objet et même sur des humains.

Il est pos­si­ble de regrouper des per­son­nes venant de divers endroits dans une même salle de classe, sur de mêmes “objets”.

Des chirurgiens peu­vent se filmer lors d’une opéra­tion per­me­t­tant aux étu­di­ants de revoir l’opéra­tion à la 1ère per­son­ne.

La société Eon Real­i­ty, lau­réate d’un prix à Laval Vir­tu­al pour son appli­ca­tion Eye­S­im, per­met aux oph­tal­mo­logues de visu­alis­er le sys­tème optique en réal­ité virtuelle. Cela per­met d’ap­pren­dre l’anatomie détail­lée ou d’ef­fectuer des diag­nos­tics sur des patients virtuels.

La médecine

L’anx­iété peut être réduite chez les patients qui en sont vic­times en les exposant à des stim­uli liés à leurs pho­bies dans des envi­ron­nements virtuels thérapeu­tiques dérivés des jeux infor­ma­tiques”, affirme ain­si Stéphane Bouchard, tit­u­laire de la chaire de recherche du Cana­da en cyberpsy­cholo­gie.

Essayez Deep, le jeu vidéo qui vous débar­rasse de vos crises d’an­goisse!

http://www.vice.com/fr/read/deep-le-premier-jeu-video-qui-soulage-les-crises-dangoisse-978?utm_source=vicefbfr

La société Vir­tu­alis pro­pose un logi­ciel pour traiter les ver­tiges, trou­bles du trans­port et autres trou­bles de l’équilibre. Ce dis­posi­tif est testé par dif­férents pro­fes­sion­nels de la san­té et devrait sure­ment faire par­ler de lui.

http://www.oculus-rift.fr/virtualis-soigner-avec-realite-virtuelle-101752/

Le pro­jet européen AlterEGO (2013–2016), piloté par Benoît Bardy du lab­o­ra­toire « Mou­ve­ment et San­té ». Son but est d’amélior­er les capac­ités de com­mu­ni­ca­tion des patients en faisant appel à la robo­t­ique et à la réal­ité virtuelle. Les malades entrent en con­tact avec leur avatar en 3D.

 Con­cevoir des pro­duits

Das­sault Avi­a­tion ne crée plus aucune maque­tte physique pour ses avions. De la chaîne de mon­tage à la main­te­nance, tout est conçu virtuelle­ment. Le pre­mier mod­èle con­stru­it est le démon­stra­teur. Cette méth­ode est reprise par de nom­breuses entre­pris­es (Miele, Jaguar, ..), y com­pris des petites, les coûts étant peu élevés com­par­a­tive­ment à la créa­tion de maque­ttes et de pro­to­types.
Les plans de CAO sont dif­fi­cile­ment com­préhen­si­bles pour les non ini­tiés, alors que la mod­éli­sa­tion en réal­ité virtuelle per­met à toute la chaîne de con­cep­tion de par­ticiper y com­pris les clients.

réalité virtuelle2

Le secteur mil­i­taire

Via des appli­ca­tions spé­ciale­ment conçues, l’ar­mée vous immerge com­plète­ment dans l’ac­tion.

Les forces armées Norvégi­en­nes ont util­isé les Ocu­lus Rift dans le cadre de leurs entraîne­ments. Com­biné à des caméras placées à l’ex­térieur d’un char d’as­saut, le dis­posi­tif per­met aux pilotes équipés d’Ocu­lus Rift de dis­pos­er d’une vue à 360 degrés des con­tours du tank tout en ayant l’é­coutille du blindé fer­mée.

Les forces armées des États-Unis et Bri­tan­niques ont égale­ment fait preuve de leur intérêt pour les Ocu­lus Rift durant l’an­née 201439. Les pre­miers en font un usage avant tout des­tiné à sen­si­bilis­er les sol­dats aux attaques infor­ma­tiques en créant un envi­ron­nement per­me­t­tant de « nav­iguer dans le cybere­space ». Les sec­onds utilisent quant à eux les Ocu­lus Rift afin de simuler la réal­ité du ter­rain et ain­si entraîn­er les médecins mil­i­taires.

Divers

  • Le pilotage à dis­tance d’en­gins de con­struc­tion, de véhicules,  de robots (comme en téléchirurgie par exem­ple, ou pour com­man­der un robot sous-marin qui doit effectuer des soudures sur la coque d’un navire)
  • Le télé-diag­nos­tique qui per­met à un expert (exem­ple: diag­nos­tique immo­bili­er con­cer­nant l’é­tat par­a­sitaire d’un bien) d’in­ter­venir à dis­tance en “pilotant”  un inter­venant local (hé mec, regarde bien sous l’ar­balétri­er et mon­tre moi ces vers)
  • Le sexe assisté par ordi­na­teur : vous y avez tous pen­sé, mais vous n’avez pas osé en par­ler, hein bande de petits (bon il faut que j’ar­rête mes famil­iar­ités, j’ai encore des lecteurs qui me vou­voient…).  Bref, imag­inez “Charlène78” qui enfile sa tenue spé­ciale “con­tacts” (c’est peut-être un camion­neur à la retraite ou une indi­enne de 78 ans, mais bon…) et qui réalis­era le moin­dre de vos fan­tasmes… Ou bien tout sim­ple­ment, un bon Marc Dor­cel (c’est un pro­duc­teur de X pour ceux qui ne le savent pas… et qui vien­nent d’une autre planète) en 360° stéréo­scopique… ou encore un jeu vidéo 3D temps-réel, mais où l’ac­tion se situe prin­ci­pale­ment autour d’un lit (ou toute autre sur­face remar­quez)

On ne peut pas lis­ter ici toutes les appli­ca­tions de la Réal­ité Virtuelle qui vont appa­raitre pro­gres­sive­ment avec des casques comme l’O.R. Ce qu’on peut com­mencer à imag­in­er, ce sont tous ces appareils, ces périphériques, qui vont nous per­me­t­tre d’a­gir dans cette réal­ité virtuelle. Mon ami Gilles me dirait: “c’est la fin de la civil­i­sa­tion”… Gilles n’a pas Inter­net, il écrit avec un sty­lo (non pas une plume, décon­nez pas non plus) et il pense que la tech­nolo­gie va mar­quer la fin de l’hu­man­ité. Il a peut-être rai­son de s’en méfi­er, mais pour le meilleur et pour le pire, ces tech­nolo­gies arrivent… et très vite.

et pour finir:

 Pour ceux qui ne par­lent pas anglais, la vieille dame vient de tester le dernier porno virtuel et elle dit à un moment : “It’s Mag­ic, it’s beau­ti­ful… i can see heav­en” (c’est mag­ique, mer­veilleux, je peux voir le par­adis) — Non, je déconne… elle a du voir autre chose… mais imag­inez que vous soyez infirme (non pas aveu­gle.…) ou trop âgé pour telle ou telle activ­ité… cela pour­rait devenir pos­si­ble avec ce genre d’ap­pareil. Et pas seule­ment filmé ! Imag­inez un nou­veau méti­er: “Je suis avatar pro­fes­sion­nel — on me paye pour faire telle ou telle chose, et der­rière, il y a un petit vieux qui me pilote”… Bon, c’est une forme de pros­ti­tu­tion mais c’est quand même mieux que de louer son ven­tre pour quelques mil­liers d’eu­ros non ?

 On les a retrou­vé les vrais enfants de south-park :

inspi­ra­tion: http://www.nikopik.com/2015/05/sortie-de-loculus-rift-debut-2016-jeu-video-cinema-medecine-quelles-seront-ses-applications.html

Une réflexion sur « L’Occulus Rift va sortir en 2016! mais pour quoi faire? »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.