Branching Paths: un documentaire sur la scène japonaise du jeu indépendant

Réal­isé par Anne Fer­rero, ce film s’in­téresse de très près à la scène indépen­dante japon­aise, ses racines, son évo­lu­tion et ses moyens. Pro­duit par la société Assem­blage et mis en musique grâce aux sons de Low High Who ?, Branch­ing Paths ne se décou­vre pour l’in­stant qu’à tra­vers un teas­er et quelques cap­tures.

Ces dernières années, le Japon a com­mencé à recon­naitre le pou­voir des créa­teurs indépen­dants et des ama­teurs. […] Mais l’industrie du jeu vidéo japon­ais est-elle réelle­ment en train de chang­er ? Quel est le prix de l’indépendance créa­tive ? Pourquoi n’existe-t-il aucun finance­ment ou sup­port de la part du gou­verne­ment ?”, explique-t-elle sur le site offi­ciel du pro­jet.

Ce que je retiens de la vidéo c’est : “les gens dis­ent que le marché du jeu vidéo est mort au Japon. Mais cela ne nous con­cerne pas, car nous faisons défini­tive­ment des jeux, avant tout pour nous même!”.  Voilà, c’est toute l’essence du principe qui m’at­tire dans le monde de la créa­tion du jeu vidéo  — et ce qui revient de plus en plus avec l’ar­rivée des plate­formes dématéri­al­isées comme Steam.

Donc, à suiv­re, j’ai hâte de voir le doc­u­men­taire en entier !

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.