Deep Neural Network: Un algorithme artiste

Des chercheurs alle­mands de l’université de Tub­in­gen vien­nent de ren­dre pub­lic leur algo­rithme qui per­met, à par­tir d’une pho­to et d’un exem­ple de pein­ture, de repren­dre le style de pein­ture du pein­tre et d’adapter la pho­to sur ce style.

Voici des exem­ples d’adaptation d’une pho­to de Neckar­front (quarti­er de Tub­in­gen) réal­isés en une heure avec les styles de Vin­cent Van Gogh, Edvard Munch, ou encore Pablo Picas­so..

Cet_algorithme_peut_créer_un_Picasso_ou_un_Van_Gogh_Slate.fr_-_2015-12-04_06.59.53

Dans l’article présen­tant leurs travaux, les chercheurs expliquent com­ment marche leur sys­tème «Deep Neur­al Net­work»: «Le sys­tème utilise des représen­ta­tions neu­ronales pour sépar­er et recom­bin­er le con­tenu et le style d’images arbi­traires, four­nissant un algo­rithme neu­ronal pou­vant créer des images artis­tiques.»

Que les artistes ne s’inquiètent pas, si ces “pein­tures” sont réal­isées en moins d’une heure, l’algorithme ne peut que repro­duire un style défi­ni aucune­ment créer un nou­veau style.

Un étu­di­ant de Stan­ford, Andrej Karpa­thy a tweeté récem­ment  des exem­ples d’utilisation:

0X4ix2Hp 0zawDMsLes chercheurs insis­tent sur les pro­grès du proces­sus de réflex­ion des ordi­na­teurs et la pos­si­bil­ité de copi­er le cerveau humain. cette tech­nique per­me­t­tant de caté­goris­er et d’analyser des don­nées visuelles, sont très utiles pour saisir l’interprétation du monde par notre cerveau et donc pour dévelop­per l’I.A.

Voici les dif­férentes étapes de réflex­ion du logi­ciel:

01

02Beau­coup de sci­en­tifiques sont intéressés par les capac­ités de Deep Neur­al Net­works. Google a tra­vail­lé sur un pro­jet sim­i­laire avec Day­Dream et Real­Mac tra­vaille sur l’application expéri­men­tale appelée Deep Dream­er, qui, à par­tir du code de Google, explore divers aspects de cette tech­nolo­gie .

Sources: The Next Web

Sur ce, un petit coup d’algo sur ma tronche:

12cf0461-3f92-4ad6-9ef2-6f377edff5bfPour lire le compte-ren­du et con­naître les principes tech­niques:  c’est ici.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.