FACTORIO: un RTS indépendant que fond de colonisation spatiale

Fac­to­rio est un jeu indépen­dant de ges­tion / stratégie de survie et d’au­toma­ti­sa­tion. Il est des­tiné aux per­son­nes aimant pass­er des heures à réfléchir et met­tre en place de nou­velles tech­niques pour con­stru­ire une usine de pro­duc­tion automa­tisée en pas­sant par la la récupéra­tion de ressources, la plan­i­fi­ca­tion, la con­struc­tion, la mise en place de ressources énergé­tiques et l’op­ti­mi­sa­tion.

factorio 4

Votre per­son­nage s’est écrasé sur une planète et votre mis­sion sera de per­me­t­tre qu’un vais­seau spa­tial vous récupère. Oui, c’est un peu le scé­nario et le même type de jeu que ce que je souhaite réalis­er et que j’ai lancé il y a plus d’un an.

La cam­pagne vous aide dans vos pre­miers pas, vous explique ce qu’il faut faire en pre­mier. Quand vous passez par les cartes aléa­toires, il faut être à prox­im­ité de beau­coup de fer (gris), pas mal de cuiv­re (orange),  de pierre (brune) et de char­bon (noir), peu de forêts et de l’eau pour l’én­ergie. Donc n’hésitez pas si vous n’en voyez pas à côté à génér­er une nou­velle carte aléa­toire.

Factorio2

Le but prin­ci­pal de ce jeu est d’ap­pren­dre à tout automa­tis­er, donc dès que c’est pos­si­ble, tech­nolo­gie “Automa­ti­sa­tion” acquise , il faut con­stru­ire la machine qui pro­duit les com­posants néces­saires. L’ar­bre des recherch­es (plus de 100) est très impor­tant. Et ça, je kiffe grave.

La ges­tion de l’énergie est très impor­tante, car les machines ont un coût en con­som­ma­tion énergé­tique, il faut trou­ver des lacs pour les pom­pes et tur­bines hydrauliques afin de pro­duire de l’électricité, puis installer l’énergie solaire.

Les robo­ports : La zone verte est la zone des robots con­struc­teurs, l’orange, la zone des robots logis­tiques il faut donc les rap­procher au max­i­mum pour aller plus vite.

Vous avez des tapis roulants, des cof­fres de couleurs dif­férentes  (rouges, bleus et jaune) qui vont per­me­t­tre des trans­ferts de con­som­ma­bles soit automa­tiques soit par robot inter­posés, les vio­lets cor­re­spon­dent aux poubelles.

Côté durée de vie, il est extrême­ment long, poten­tielle­ment infi­ni. Il est tou­jours pos­si­ble d’op­ti­miser son site.

Par con­tre, vous devrez élim­in­er les autochtones pour qu’ils ne récupèrent pas leur ter­ri­toire, vous devrez élim­in­er toute la forêt pour y con­stru­ire des usines, ont-ils oublié le besoin d’air pur?

Le jeu est disponible sous Lin­ux, Win­dows, Mac OS X, et vous pou­vez vous le pro­cur­er sur Steam ou sur le site de Fac­to­rio, pour la somme de 20 $.

FactorioDepart

Voilà, je ne vous présente pas sou­vent des jeux sur ce blog, mais lorsqu’il y a cette notion de robots, de coloni­sa­tion et d’au­toma­ti­sa­tion des tâch­es… enfin, bref, vous avez com­pris 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.