Sheep-It: La Blender Render Farm gratuite pour tous !

J’étais per­suadé de vous en avoir par­lé dans un arti­cle précé­dent, mais à la demande d’un pote qui a ren­con­tré un prob­lème par­ti­c­uli­er, je lui ai répon­du qu’il ne lisait pas mes posts… et j’avais tort ! J’ai pour­tant rejoint le pro­jet fin 2013 — et je ne vous en ai jamais touché un mot — bon, y-en a prob­a­ble­ment qui ne con­nais­sent pas, alors je vous fait une petite présen­ta­tion avec un exem­ple à l’appui.

Pour en revenir à ce pote, il me demandait comme il pou­vait ren­dre son ani­ma­tion Blender de près de 10.000 images alors qu’il met­tait 5 min­utes env­i­ron par image pour cal­culer chaque image (en moyenne). Si on fait le cal­cul, son ani­ma­tion sera prête dans un peu plus d’un mois ! Alors, il y a une solu­tion: soit il change de machine pour acheter un … je sais pas un super­cal­cu­la­teur ? Ou alors, il utilise une ren­der farm ! Kesako ?

Maj du 28/10/2018: à ce jour, c’est + de 80,000,000 frames ren­dues:

  • 764 years 327 days of cumu­lat­ed ren­der time
  • 171,000 projects cre­at­ed
  • 1,128,000 user ses­sions cre­at­ed

Ben, c’est une sorte de ser­vice Inter­net qui cal­cule pour vous votre ani­ma­tion ! Oui, une sorte de Cloud, c’est plus à la mode… Et c’est gra­tu­it ! Alors oui et non — c’est “don­nant don­nant” — vous prêtez votre machine de temps en temps pour cal­culer des pro­jets d’autres (c’est trans­par­ent et sim­ple à utilis­er, mais ça utilise un peu vos ressources), vous gag­nez des points et grâce à cela, vous pou­vez soumet­tre vos pro­jets. Et tout est très bien automa­tisé.

Ça vous intéresse ? Cool, on va faire un petit essai pour vous mon­tr­er.

infos

Une ferme de rendu pour Blender

Mais avant cela, par­lons un peu du sys­tème. Grâce à la ferme de cal­culs, vous pou­vez dis­tribuer votre pro­jet sur plusieurs cen­taines d’ordinateurs. Ain­si, ce qui aurait pris 1 mois peu pren­dre juste quelques heures si vous avez assez de crédits.

Il n’y a pas de passe-droit — on ne peut pas acheter de crédits, donc ça change des sys­tèmes où vous croyez que tout est gra­tu­it et au final, votre pro­jet reste en attente car ceux qui payent sont priv­ilégiés. C’est équitable ! Là, si vous prêtez votre puis­sance, elle vous sera ren­due ! Rien ne vous empêche tout de même de faire une petite dona­tion pour récom­penser les auteurs. Pensez aus­si à dés­ac­tiv­er vos blo­queurs de pubs pour le site, car c’est la seule façon, avec les dona­tions, pour faire vivre l’ensemble.

A not­er aus­si que les points gag­nés ne sont pas trans­férables d’un compte à un autre, ça évite toute spécu­la­tion autour de cela.

Étape 1: Servir la ferme

L’idée, c’est déjà de créer un compte. Pour cela, ren­dez-vous sur le site offi­ciel à cette adresse.

Pour ma part, le compte a été créé le 29 octo­bre 2013 comme l’indique l’image ci-dessous:

gregprofile

Après, vous devez choisir entre l’application via le nav­i­ga­teur ou directe­ment via l’application dédiée:

downloadclient

Si vous choi­sis­sez le client Win­dows par exem­ple, rien ne s’installera. En fait, au lance­ment, le client va choisir un pro­jet et down­loader la ver­sion de blender cor­re­spon­dante, et ce, avant de ren­dre le pro­jet.

Voici un exem­ple d’utilisation du client:

clientexe

Ce qui est cool, c’est qu’on peut voir la dernière minia­ture du pro­jet sur lequel on vient de tra­vailler. On décou­vre le tra­vail d’autres en quelques sortes. Après, il suf­fit de réduire la fenêtre qui va se posi­tion­ner dans le systray en toute trans­parence.

Vous n’aurez que 2 process en cours:

process

Donc, pro­gres­sive­ment, vous allez gag­n­er des points et donc… la pos­si­bil­ité de ren­dre vos pro­pres pro­jets par la ferme !

Étape 2: Se servir de la ferme

Alors com­ment on fait pour soumet­tre son pro­jet ? Il suf­fit de se ren­dre dans la rubrique “Projects” et de faire un “Add New Project”.

Ensuite, on upload son pro­jet:

uploadporject

Alors coté sécu­rité, même si c’est trans­par­ent, c’est vrai que si vous bossez sur pro­jet “Top Secret”, il faut savoir que quelqu’un de malveil­lant peut en théorie récupér­er votre fichi­er Blend. Dans les faits, faut fouiller car il n’est pas vis­i­ble de prime abord. Mais avec quelques out­ils qui obser­vent les process et les fichiers, on peut le trou­ver… donc, c’est à vous de voir — le risque 0 n’existe pas ici.

Et enfin, on sélec­tionne la ver­sion de blender souhaitée, puis on demande soit une image, soit une ani­ma­tion et on lance l’ensemble:

launchproject

Ici, j’ai demandé à ce qu’une seule image soit ren­due, et que le job soit découpé en 8 morceaux — poten­tielle­ment, 8 machines — ce qui est assez idiot car pour une seule image, autant ne pas split­ter…  Pour une ani­ma­tion, selon la grosseur du pro­jet (sa taille en MBlim­itée à 500MB d’ailleurs), on sélec­tion­nera plusieurs can­di­dats .

Durant le ren­du, il est pos­si­ble de sur­veiller l’état du job:

job

Vous pou­vez cli­quer sur les images pour les agrandir. Ici, on voit que le job est réal­isé à 12%, mais on voit déjà un aperçu de l’image. J’ai fait exprès d’afficher les options de “Com­pute Method” — ici, vous pou­vez cli­quer sur “GPU” qui n’est pas pro­posé précédem­ment — ça per­met d’utiliser aus­si le GPU pour le cal­cul, sachant que cela ne fonc­tionne pas bien avec tous les ren­dus — c’est à vous de savoir en fonc­tion de votre pro­jet.

A par­tir de là, on peut met­tre en pause, sup­primer le pro­jet ou télécharg­er une ver­sion “en cours de route”. Quand le ren­du est ter­miné, on peut télécharg­er un Zip con­tenant le ou les images cor­re­spon­dantes! Ça marche aus­si avec la sim­u­la­tion de flu­ides, mais c’est décon­seil­lé car la lim­ite des 500MB est très vite atteinte.

A not­er qu’on est presque tou­jours le pre­mier à ren­dre son pro­pre pro­jet. Ça peut se chang­er dans les options, mais au final, c’est logique qu’on dépense d’abord son énergie sur ses pro­pres pro­jets.

Le site web de la ferme

Vous voyez, c’est vrai­ment très sim­ple. Depuis mon inscrip­tion, une nou­velle notion vient d’être créée — celle d’équipe (Team). L’idée, c’est de pou­voir priv­ilégi­er son équipe lors du choix “automa­tique” de pro­jets à ren­dre.

Il existe plusieurs équipes:

teams

L’équipe France pos­sède 26 mem­bres et se place en 4ième posi­tion. Pour ma part, je viens de me join­dre à cette équipe — quoi de plus nor­mal  ? Me voici dans la liste:

gregintheteam

Vous venez nous rejoin­dre ? 🙂

On est classé en fonc­tion de ses états de ser­vice. N’étant pas trop nom­breux, y-a de quoi bien se posi­tion­ner si vous avez une machine qui tourne sou­vent.

Le dash­board est aus­si assez bien ren­seigné — cela donne un aperçu assez détail­lé de l’état actuel de la ferme et des dif­férents ser­vices déjà ren­dus (sans jeu de mots):

dashboard

Au total, 17 mil­lions de frames cal­culées, 69K en attente, 74 pro­jets act­ifs (pour 56K upload­és) .… 201 clients con­nec­tés en cours de ren­du, pour 213 frames en cours de ren­du.

On con­nait aus­si les derniers pro­jets ren­dus:

stats

Non, franche­ment c’est assez bien fichu, cha­peau bas à ceux qui ont mis cela en place car cela rend de fiers ser­vices et en plus, l’interface est vrai­ment très sim­ple d’utilisation.

Si mes expli­ca­tions ne vous suff­isent pas, vous avez un tuto­riel vidéo de 24 min­utes en français pour vous présen­ter le sys­tème:

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.