Tungstène, l’arme étatique pour identifier les photos “truquées”

Con­nais­sez-vous le logi­ciel Tungstène ? Il s’agit d’un logi­ciel de pho­to-inter­pré­ta­tion avancée qui per­met de détecter les altéra­tions dans les images numériques. Il a été dévelop­pé en 2009 par la société eXo maK­i­na, à la demande du Min­istère de la Défense, et util­isé aujourd’hui notam­ment par l’AFP. Récem­ment, on a beau­coup par­lé de lui dans le cadre des oreilles du leader nord coréen. Il y a eu aus­si cette affaire autour de la mort de Ben Laden.

Voici ce qu’en dit la société qui le développe : « TUNGSTENE intè­gre une palette de fil­tres et de fonc­tions d’analyse qui autorisent l’opérateur à entr­er au plus pro­fond de l’image et à y rechercher les inco­hérences et altéra­tions qui se répar­tis­sent en deux grandes familles. Pre­mière­ment, les rup­tures dans les sta­tis­tiques pro­fondes de l’image numérique. Deux­ième­ment, les inco­hérences dans les lois physiques régis­sants la dif­fu­sion des rayons de lumière ain­si que la chromi­nance. Nous sommes égale­ment en mesure de macro-qual­i­fi­er l’image par ses don­nées Exifs, ses his­togrammes, la recherche du dou­ble échan­til­lon­nage jpeg ou encore celle des rup­tures de linéar­ité de la lumi­nance ou de celle du bruit élec­tron­ique. »

Bon, à l’heure actuelle, il faut débours­er 50K pour utilis­er le logi­ciel, autant dire qu’il n’y a que les admin­is­tra­tions (qui dépensent sans compter notre argent) qui peu­vent se le pay­er. Mais un ver­sion plus acces­si­ble finan­cière­ment serait en cours de développe­ment.

Con­cer­nant le con­tenu même du logi­ciel, je n’ai pas beau­coup d’infos. Il s’agit à pri­ori d’une col­lec­tion d’outils (comme l’extraction d’infos Exif) et de fil­tres pho­tos per­me­t­tant de met­tre en évi­dences des zones retouchées, le tout sous la forme d’une dis­tri­b­u­tion lin­ux (à valid­er). Il y a aus­si des scripts facil­i­tant la détec­tion d’ob­jets clonés, de pho­tomon­tage, de détec­tions d’om­bres anor­males, etc. Je testerais bien ça sur les pho­tos de l’alu­nis­sage en 1969 😉

On ne par­le pas de Machine Learn­ing alors qu’un tel out­il béné­ficierait prob­a­ble­ment d’un fonc­tion­nement bien plus avancé pour réalis­er ce type de recherche. Avez-vous d’autres infos sur ce soft ? L’avez-vous util­isé per­son­nelle­ment ?

Une réflexion sur « Tungstène, l’arme étatique pour identifier les photos “truquées” »

  1. Si le sujet t’in­téresse, cer­tains petits algo sim­ples sont super effi­caces.
    Par exem­ple, pass­er la sat­u­ra­tion du HSL en niveau de gris révèle super rapi­de­ment les zones car­rés d’un copié col­lé.
    Un emboss sur la sat­u­ra­tion marche bien aus­si.
    On peut aus­si voir les car­rés de com­pres­sion du jpeg en jouant sur le HSL car la perte de la com­pres­sion décale le HSL dans le car­ré.
    Bref, c’est un ter­rain de jeu sym­pa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.