Les aides pour financer son jeu vidéo

La pro­duc­tion d’un jeu vidéo est très onéreuse même pour un jeu indépen­dant à par­tir du moment où vous ne pour­rez pas faire tout tout seul. En effet, il vous fau­dra, si vous estimez que le jeu va vous per­me­t­tre par la suite de rap­porter de l’ar­gent: créer votre stu­dio, embauch­er des col­lab­o­ra­teurs, dévelop­per votre pro­jet de jeu vidéo, acheter les out­ils, pro­téger vos inno­va­tions… Les sommes s’ac­cu­mu­lent très vite.

Heureuse­ment, il existe dif­férentes solu­tions de finance­ment. Des aides publiques se sont dévelop­pées afin favoris­er la créa­tion de jeux vidéo en France. De plus, il existe aus­si les lev­ées de fond par des investis­seurs . Voici un petit récap de ce qui existe, ce n’est pas exhaus­tif, mais la plu­part des finance­ments et aides sont listés ci-après.

Je me tiens à votre dis­po­si­tion dans le cadre d’un con­sult­ing pour vous guider plus pré­cisé­ment dans la recherche et l’ob­ten­tion de ces aides.

LES AIDES DU CNC (Centre national du cinéma et de l’image animée)

FAJV (Fonds d’Aide au Jeu Vidéo)

Le fonds d’aide au jeu vidéo (FAJV) sou­tient la créa­tion et l’in­no­va­tion dans le secteur du jeu vidéo. Chaque année, entre 3 et 4 M€ sont investis dans une quar­an­taine de pro­jets.

3 types d’aides:

  • les dépens­es de fab­ri­ca­tion d’un pro­to­type (aide à la pré-pro­duc­tion)
  • les dépens­es de développe­ment du jeu (aide à la créa­tion de pro­priété intel­lectuelle)
  • Les man­i­fes­ta­tions à car­ac­tère pro­fes­sion­nel — (aide aux opéra­tions à car­ac­tère col­lec­tif)

Aide à l’écriture pour les auteurs de jeux vidéo

objec­tif:  encour­ager l’o­rig­i­nal­ité et la prise de risque artis­tique à la nais­sance d’un pro­jet de jeu vidéo.

accom­pa­g­n­er l’élab­o­ra­tion d’une bible de con­cep­tion présen­tant toutes les car­ac­téris­tiques du jeu à venir.

RIAM

Créé en 2001, ce parte­nar­i­at entre le CNC et OSÉO est doté d’un bud­get de qua­tre mil­lions d’euros.

Ce dis­posi­tif a été spé­ci­fique­ment conçu pour les secteurs du ciné­ma, de l’audiovisuel, du mul­ti­mé­dia et du jeu vidéo.

Il est axé sur les solu­tions tech­nologiques inno­vantes débouchant sur des nou­veaux biens et ser­vices inno­vants.

Deux volets d’aide :

  • l’aide à la fais­abil­ité pour explor­er les obsta­cles (tech­nologiques, juridiques, économiques …) ;
  • l’aide à la R&D finance la R&D, la réal­i­sa­tion de maque­ttes, le dépôt ou exten­sion de brevet, la pré­pa­ra­tion du lance­ment indus­triel, la recherche de parte­naires.

Crédit d’impôt jeu vidéo (CIJV)

Il faut pour cela être une société soumise à l’IS ou exonérée. et financer un pro­jet dont le coût de développe­ment est supérieur à 100.000 €

AIDES SPÉCIFIQUES JEUX INNOVANTS

statut de JEI (Jeune Entreprise Innovante)

Vous pou­vez obtenir cer­taines exonéra­tions en choi­sis­sant ce statut.

Projet de recherche → CIFRE

Aide les entre­pris­es lorsqu’elles embauchent un jeune ingénieur ou cadre débu­tant à un pre­mier poste de Recherche et Développe­ment.

Crédit d’impôt innovation CII pour les PME

Il s’ag­it d’un crédit por­tant sur une par­tie des charges de per­son­nel, dota­tions aux amorts, brevets, dessins, travaux externes par des bureaux agréés

Crédit d’impôt recherche

–> travaux de recherche et développe­ment, brevets, veille tech­no….

ATTENTION Un même poste de dépense ne peut pas être déclaré à la fois en CIR et en CII.

EUROPE CREATIVE MEDIA — Support for Development of European Video Games

L’objectif de ce pro­gramme est de soutenir des œuvres inter­ac­tives, dont font bien évidem­ment par­tie les jeux vidéo, et de soutenir les capac­ités à l’exportation.

La ver­sion finale du jeu ne doit pas être achevée dans les 8 mois qui suiv­ent la soumis­sion de la demande.

AIDES PAR L’IFCIC

IFCIC — Garantie de crédit pour l’industrie du jeu vidéo

Vous facilite l’ac­cès au crédit, crédit bail et loca­tion finan­cière et per­met de lim­iter les cau­tions per­son­nelles qui sont sus­cep­ti­bles d’être demandées

IFCIC — Prêts participatifs en faveur du jeu vidéo (FPJV)

Les prêts sont rem­boursables sur une durée com­prise entre 1 et 7 ans pou­vant inclure une éventuelle péri­ode de fran­chise pou­vant aller jusqu’à 2 ans.

Il n’est demandé aucune garantie mais la mise en place du prêt peut être assor­tie de con­di­tions par­ti­c­ulières.

AIDES RÉGIONALES

parcours STARTOC : START’OC PROjet — REGION OCCITANIE

soutenir les pro­jets de créa­tion de start­up dans leur phase d’émergence en val­i­dant la fais­abil­ité com­mer­ciale du pro­jet afin de per­me­t­tre aux dirigeants de mieux éval­uer leur marché.

Notam­ment :

  • les recours à des experts externes (études de marché, études juridique, études fis­cales, etc.),
  • les pre­miers frais de com­mu­ni­ca­tion et de pro­mo­tion pour tester le marché (réal­i­sa­tion de pla­que­ttes, d’un site Inter­net, etc.),
  • les frais de déplace­ment en lien avec des salons ou des ren­dez-vous pro­fes­sion­nels avec des prospects jus­ti­fi­ables.

Fonds d’aide à la création de jeu vidéo: REGION ILE DE FRANCE

le pro­jet doit avoir un coût glob­al de développe­ment supérieur ou égal à 50.000€ dont au moins 50 % des dépens­es de pro­duc­tion réal­isées en Île-de-France,

Production de jeux vidéo: REGION NOUVELLE AQUITAINE

Sub­ven­tion max­i­mum de 50% des dépens­es éli­gi­bles retenues

INVESTISSEMENT PRIVÉ ET LEVÉE DE FONDS

Une lev­ée de fonds con­siste à trou­ver des investis­seurs qui vont pren­dre des parts dans votre entre­prise et faire gon­fler votre cap­i­tal avec pour objec­tif de touch­er des div­i­den­des sur votre béné­fice (ou éventuelle­ment de reven­dre ces parts pour faire une plus-val­ue). Ils pour­ront donc par­ticiper aux déci­sions.

L’association Cap­i­tal Games pub­lie un guide de méth­odes et bonnes pra­tiques des lev­ées de fonds dans le secteur du jeu vidéo.

Le financement participatif

Vous pou­vez bien évidem­ment, en com­plé­ment, pass­er par une plate-forme comme Kick­starter

il vous fau­dra faire une recherche aupar­a­vant une com­mu­nauté engagée et donc par­ler très tôt de votre pro­jet

Le mécénat

Une autre entre­prise vous fait don de matériels ou d’argent ce qui lui donne la pos­si­bil­ité de déduire ce don de son C.A. impos­able, et donc de pay­er moins d’impôts. Le mécé­nat est surtout pra­tiqué aux États-Unis.


Bon vous voilà per­dus dans toutes ces pos­si­bil­ités. sachez que toutes vont vous deman­der beau­coup de temps de paperasse, de négo­ci­a­tion et de re-paper­rasse à la four­ni­ture des preuves rel­a­tives aux dépens­es. Il vous fau­dra donc être bon ges­tion­naire ou vous en trou­ver un 😉

Et si on vous dit que seuls les grands stu­dios y ont droit, cet arti­cle de l’AFJV vous mon­tre que les aides sont octroyées de plus en plus aux petits pro­jets.

De mon coté, je peux vous aider à valid­er la par­tie admin­is­tra­tive, le volet financier, ain­si que la val­i­da­tion tech­nique (R&D) de votre dossier afin de max­imiser vos chances d’obtenir ces aides ou de mon­ter un dossier pour une lev­ée de fond, donc con­tactez-moi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.