J’ai participé à un atelier en ligne sur la création de jeux Hyper Casual — de l’idée à la recherche d’un éditeur !

J’ai fait la con­nais­sance “virtuelle” de Charles Gau­ti­er (Heart­box Games) il y a quelques jours au tra­vers de sa chaine Youtube. J’ai trou­vé le con­tenu vrai­ment intéres­sant et très moti­vant. Depuis le début du con­fine­ment, on peut le retrou­ver dans une sorte de Vlog réguli­er où il nous explique com­ment il créé ses pro­to­types, com­ment il tra­vaille avec ses développeurs et ses dif­férents échanges avec les édi­teurs de jeux, tels que Voodoo. Je vous invite vrai­ment à vous abon­ner à sa chaine Youtube si vous vous intéressez à la créa­tion de jeux — Elle mérite bien plus de vis­i­bil­ité. L’ob­jet de ce post, c’est surtout de vous informer sur l’ate­lier qui se déroulera ce Same­di. Il s’ag­it d’un ensem­ble d’e-con­férences (pra­tique pour le con­fine­ment) qui se dérouleront de 9H30 à 18H15 ce same­di 11 Avril 2020.  Un tarif sym­bol­ique de 9€ per­met à Charles d’éviter qu’on s’in­scrive sans y assis­ter pour de vrai.

Pour voir le con­tenu de l’ate­lier et s’in­scrire, c’est sur cette page. Je reprends ici quelques élé­ments de cet ate­lier:

  1. Sur quelle plate­forme, marché et niche te lancer
  2. Com­ment con­stru­ire un jeu irré­sistible (pour les joueurs et les édi­teurs)
  3. Com­ment con­stru­ire un jeu avec effi­cience (jouable et qu’on peut soumet­tre à Apple ou un édi­teur en un min­i­mum de temps)
  4. Le plan exact pour pass­er à l’ac­tion dès le lende­main

C’est assez ori­en­té casu­al gam­ing et jeux mobiles (enfin, je sup­pose), mais je pense que ce sont les mêmes principes qui s’ap­pliquent pour des jeux de type indie, notam­ment cette idée de pro­to­ty­page, de MVP, de se fix­er des objec­tifs atteignables à court terme, etc. Après avoir visu­al­isé plusieurs con­tenus de sa chaine, je crois vrai­ment que l’Ate­lier peut être intéres­sant à plus d’un titre. Lais­sez-moi un com­men­taire si vous vous inscrivez… J’hésite à m’in­scrire égale­ment, his­toire d’ou­bli­er un peu ce que je crois savoir et m’ini­ti­er à un monde (le casu­al, le jeu mobile) que je con­nais peu en réal­ité. Charles a, quant à lui, au tra­vers de la société qu’il a créé en 2016, dévelop­pé et testé une cinquan­taine de jeux.

Je vous laisse avec l’une de ses vidéos, mais surtout, pensez à aller les autres si celle-ci vous plait (ou juste pour suiv­re les vlogs):

Edit au 11/04:

J’ai franchi le cap. Je me suis inscrit car je voulais sor­tir de ma zone de con­fort et ne pas pass­er à coté d’op­por­tu­nités. J’ai décou­vert aujour­d’hui le monde de l’hy­per casu­al qui fonc­tionne assez dif­férem­ment du monde du jeu que je con­nais (moyennes et gross­es pro­duc­tions). Très bonne journée en com­pag­nie de Charles et de Mick­ael, c’é­tait rafraichissant. J’ai dû pren­dre sur moi, oubli­er ce que je sais et m’ou­vrir à cet autre monde. Et ce que j’y ai trou­vé est loin de ce que je croy­ais… Peut-être que ça peut être cool aus­si de faire de l’hy­per casu­al, même si on n’est pas for­cé­ment un pas­sion­né de ce type de jeu. Et c’est prob­a­ble­ment une très bonne école pour celui qui démarre dans le domaine.

Une réflexion sur « J’ai participé à un atelier en ligne sur la création de jeux Hyper Casual — de l’idée à la recherche d’un éditeur ! »

  1. Bon­jour Greg (:

    Je te remer­cie pour cet arti­cle et pour tes retours et tes impres­sions suite à l’ate­lier 😉
    En effet ta con­clu­sion est cer­taine­ment la plus intéres­sante au sens large : l’Hy­per­Ca­su­al peut être une très bonne Ecole, que l’on souhaite faire des jeux mobiles, PC ou con­soles, quelques soient leurs tailles.
    Ce peut être à la fois une fin pour cer­tains et pour d’autres un moyen 🙂

    Mer­ci pour tes avis sur mes con­tenus YouTube !
    Un plaisir d’avoir fait ta con­nais­sance virtuelle­ment
    A très bien­tôt.
    Charles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.