Archives de catégorie : Unreal Engine 4

Planets³: technologie voxel sous Unreal Engine

Planets3, qui utilise la tech­nolo­gie des vox­els pour le ren­du, fonc­tionne désor­mais sous Unre­al Engine 4. Je ne vous présente plus ce moteur de jeu spec­tac­u­laire (prob­a­ble­ment le meilleur du marché), mais c’est assez rare de voir un moteur de jeu utilis­er la tech­nolo­gie des vox­els.

Pour ceux qui ne con­nais­sent pas, un vox­el est un pix­el 3D — ou plus pré­cisé­ment, le vox­el est à la 3D ce qu’un pix­el est à la 2D. En d’autres ter­mes, le vox­el est un cube qui fait par­tie d’une matrice.

Con­tin­uer la lec­ture de Plan­et­s³: tech­nolo­gie vox­el sous Unre­al Engine

UE4: 4H de modélisation d’une scène de désert en 10 minutes

Bon, ça va très vite, les assets sont déjà prêts, mais reste que tout le paysage est mod­elé durant la vidéo. Ça donne un aperçu de la puis­sance d’Unre­al Engine 4.

Con­tin­uer la lec­ture de UE4: 4H de mod­éli­sa­tion d’une scène de désert en 10 min­utes

Unreal Engine 4.7 : la preview est dispo !

Ce matin, alors que je galérais sur l’export HTML5 et Android, j’ai eu la bonne sur­prise de con­stater que la ver­sion 4.7 était télécharge­able en avant-pre­mière !

Con­tin­uer la lec­ture de Unre­al Engine 4.7 : la pre­view est dis­po !

Unreal Engine 4 : export HTML5

L’export HTML5 est encore une fonc­tion expéri­men­tale du moteur Unre­al Engine 4.6, ce n’est donc pas directe­ment acces­si­ble depuis l’éditeur.

Pour utilis­er l’export web, il est néces­saire de recom­pil­er les sources de l’éditeur avec Microsoft Visu­al Stu­dio 2013, tout en inclu­ant le SDK Emscripten. C’est là tout le cœur du sys­tème !

Con­tin­uer la lec­ture de Unre­al Engine 4 : export HTML5

Présentation de mon Projet de jeu vidéo: “Lost Colonies”

Cela fait des années que je pense à ce pro­jet, sans lui avoir don­né de nom. C’est chose faite, le pro­jet s’appellera “Lost Colonies”. Il s’agit d’une sorte de mix entre Sim City et Age of the Empire, un peu comme Ban­ished. L’idée à la base, c’est une flotte de vais­seaux qui s’écrase sur une planète rel­a­tive­ment hos­tile: plusieurs êtres humains sur­vivent au crash, et dis­posent d’une réserve de nour­ri­t­ure, de matériels et de ressources. La planète n’est pas hab­it­able en l’état — l’air n’y est pas res­pirable — il fau­dra donc en pro­duire le plus rapi­de­ment pos­si­ble. Et tout va venir à man­quer assez rapi­de­ment (énergie, ali­ments, médica­ments, etc.) Si d’autres jeux mis­ent sur de nou­velles nais­sances pour dévelop­per une colonie, là il s’agira prin­ci­pale­ment de sauver un max­i­mum de vies, le plus longtemps pos­si­ble, et quelques fois en sac­ri­fi­er pour la bonne cause.

Con­tin­uer la lec­ture de Présen­ta­tion de mon Pro­jet de jeu vidéo: “Lost Colonies”