Monkey-X pour créer des jeux multi-plateformes

Voici un outil qui ne cesse de faire parler de lui, surtout depuis que Frederick Raynal a annoncé qu’il l’utilisait dans son prochain jeu, 2Dark. Il a d’ailleurs fait une intervention remarquée lors de l’EIGD 2014, en expliquant qu’il fallait se méfier de l’hégémonie des moteurs de jeu comme Unity 3D.

Monkey-X est un langage de programmation de haut niveau qui a été créé pour le monde du jeu vidéo afin de faciliter le développement multi-plateformes, incluant les ordinateurs de bureau, les mobiles et tablettes, ainsi que les consoles. Le langage est orienté objet et se rapproche du basic. Un compilateur permet de traduire le code pour le porter vers plusieurs systèmes et langages. Actuellement, Monkey-X sait compiler vers Windows, MacOS X, Linux, Xbox360, Playstation Vita, Android et iOS. Il sait également exporter vers le web (HTML5/Flash).

Monkey-X a été initialement développé par Mark Sibly pour Blitz Research Ltd – oui, les même qui font le compilateur Blitz Basic.

Voici une vidéo qui montre la création d’un casse-brique sous Monkey X. C’est un jeu d’enfant de créer un jeu en HTML5 par exemple ! La vidéo est en anglais, mais on la suit assez facilement, mais sans être anglophone.

https://www.youtube.com/watch?v=0FemgEQ7Pto

Je referai peut-être d’autres articles sur Monkey-X, mais pour l’heure, vous pouvez vous rendre directement sur le site officiel:  www.monkey-x.com et télécharger la version gratuite. Vous ne pourrez exporter que pour Windows, Linux, OSX et HTML5, mais cela vous permettra de tester le produit. Et si vous produisez un truc intéressant et que vous souhaitez étendre sa diffusion, Monkey-X ne coûte que 99$ en version complète !

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …