3615 CMaVie: Agressé à 2H du matin dans mon camping-car 🙁

Cette nuit, vers 2H, un cambrioleur s’est introduit dans mon camping-car alors que j’y dormais… seul. C’était pas Clara Morgane, mais j’ai quand même essayé de le choper… bref, plutôt que de tourner ça en psychodrame, j’ai décidé d’en rire et de partager ma mésaventure avec vous… ça va vous changer du tout technologique !

Je viens d’arriver au camping de Lausanne. Cela n’a pas été une partie de plaisir… je suis parti hier vers 19H… je me rend compte 50 km après qu’il me manque le cable pour le courant électrique… ainsi que la carte grise. Je me demande alors si je ne vais pas rester coincé à la frontière. Il s’averera par la suite que j’ai passé une frontière vide… personne ne m’a contrôlé cette fois-ci.

Fatigué, je décide vers 0H30 de m’arrêter. L’aire d’autoroute près de St Étienne a l’air sympa… je trouve une place juste derrière une voiture avec caravane… il fait chaud, ils ont tout ouvert… même la voiture. A coté de moi, des camions et des camping-cars… je suis juste à coté du magasin… je me sens rassuré. La batterie arrière a lâché… pas question, ne serait-ce que d’allumer une lampe… sous prétexte de tout arrêter. Et je voudrais que le frigo continue: il fonctionne au gaz, mais a besoin de 12V à minima. Ok, tant pis, je ne lirai pas… direct au dodo… Puis vers 2H… quelque chose me tire de mes songes, mais je ne comprends pas de suite. Je ne sais pas pourquoi, mais mon regard est attiré vers le couloir. La lumière extérieure pénètre bien le camping car par le toit et un peu par le rideau avant. Et là, je vois une forme… un homme est dans le couloir. Je ne vois que sa silhouette. Je fais un bond, je cri: “qu’est-ce vous foutez là, tirez-vous !”. Je saute du lit arrière, et je me fais mal… je n’ai pas réfléchi. Mon tendon d’Achille droit me fait atrocement mal… je ne peux pas courir après le gars… même tout nu. Ça a du lui foutre les boules, le sumo à poils qui tombe du lit comme Hulk sautant de 10m (ma chute a été brutale, je crois que j’ai endommagé le sol). Il a tout fermé derrière lui et s’est évaporé comme un songe… il s’est pris les pieds dans mes chaussures, les éparpillant dans le camping-car… première preuve que je ne dormais pas. Ensuite, impossible de refermer les portes avant… c’est le rideau avant qui est pris dans la serrure – il est donc sorti par cette porte. Je sors la tête, je cri “Au voleur !”. Personne ne bouge dehors, mais j’entends une voiture qui part comme une folle… il devait avoir un complice. J’ai envie de partir, je ne me sens pas à l’abris ici… je me sent un peu violé dans mon intimité… c’est une sensation difficile à décrire. Je m’habille et prend vite la route pour m’arrêter 30 km plus loin. C’est là que je me rend compte que je ne peux pas fermer à cause du rideau… Je sais que j’ai bien fermé avant de dormir. J’ai activé la centralisation de l’intérieur. Il a du forcé la serrure… pourtant rien. Ce qui m’a réveillé devait être la centralisation… il devait avoir un appareil pour ça. Il n’a pas eu le temps de voler quoi que ce soit: il faut dire que je dors avec mon portefeuille et ma sacoche dans mon lit… il n’y avait rien d’accessible – que de la bouffe et des vêtements. Surprenant quand même comme démarche: il savait que je dormais, mais il est entré quand même dans le couloir. Je crois que les voleurs n’ont peur de rien en France, étant donné que nous n’avons pas le droit de nous défendre… ce qui est pourtant un droit fondamental !

Bon, pas possible de dormir… je vais reprendre la route jusqu’à Lausanne. Mais en chemin, il me faudrait de l’essence. Bizarre, ma carte ne passe pas dans la station des mousquetaires. J’essaierai 3 fois de plus: aviva, Carrefour et Total… rien ! Pfff, saleté de Revolut – je peux payer en magasin, je peux tirer de l’argent, mais je n’arrive pas à payer une pompe à essence en France ! Tant pis, je tenterai plus tard dans une station d’autoroute. Ce sera finalement à 45 km de Lausanne. J’aurais pu tenir plus en essence, mais j’aime pas rouler à vide. Bref, la carte passe bien, j’en profite pour payer la carte 2017 permettant d’emprunter les autoroutes Suisses.

J’arrive au camping une heure après. Ils sont déjà au courant de ma mésaventure, ma compagne les a prévenus. Je reçois un accueil très chaleureux, ça fait plaisir… le vent tourne en ma faveur depuis que j’ai passé la frontière. La France, c’est le pays de Macron/Hollande/Sarko… j’en arrive à me dire que ce n’est plus ma patrie… mais passons la politique. Bref, bon accueil: on me donne un place à l’ombre, m’explique qu’un dispensaire est pas trop loin si jamais j’ai besoin de soins, et on me prête un câble pour le raccordement électrique ! Ouf, j’ai tout maintenant: électricité, tranquillité, wifi… je vais pouvoir prévenir les copains et leur faire une vidéo. Tout est bien qui finit bien… mais je boite et j’ai mal quand même…Des copains sont venus me rendre visite, ça tombe bien ils sont pharmaciens tous les deux – j’aurais des anti-douleurs pour cette nuit.  Sacrée soirée ! ^^

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …

Sinclair ZX81: Vous vous souvenez ?

Parlons du Sinclair ZX81, et examinons à quoi ressemble son principal composant, le Ferranti ULA. L’ordinateur de ma jeunnesse, pas certain 😉