Archives par mot-clé : disney

Postmortem du projet Aladdin sous Unreal Engine 4

J’espère que cela pour­ra en inspir­er d’autres à choisir un pro­jet avec suff­isam­ment de défis, mais dans la lim­ite de ce qu’ils sont capa­bles, afin de réalis­er un pro­jet com­plet, fonc­tion­nel, jouable — une pre­mière belle réus­site, comme ce jeu mag­nifique­ment réadap­té sous UE4 par Arnaud. Un grand bra­vo à lui. D’autres post­mortem issus de la for­ma­tion suiv­ront…

Apprendre python en jouant, c’est facile avec Panda3D

Aujourd’hui je vais te par­ler de Panda3D. Alors, oui un nième moteur de jeu… pourquoi par­ler de lui ? Parce que c’est l’un des plus acces­si­ble vu qu’il ne demande pas d’apprentissage par­ti­c­uli­er… il n’y a pas d’éditeur comme sous UE4. Il s’installe rapi­de­ment et tout se fait sous la forme de script. Donc, vous pou­vez faire un petit jeu avec un sim­ple fichi­er écrit sous notepad.

C’est cette facil­ité d’accès, cette sim­plic­ité pour décou­vrir que je trou­ve sym­pa.

Après, cela reste de la pro­gram­ma­tion… mais je trou­ve que pour démar­rer l’étude de la pro­gram­ma­tion (python en l’occurrence) et ou la 3D, Panda3D est un excel­lent can­di­dat. Ce sont ses exem­ples et sa doc­u­men­ta­tion qui en font un can­di­dat de choix.

Con­tin­uer la lec­ture de Appren­dre python en jouant, c’est facile avec Panda3D

Le Digital & Game Show, si si malgré le nom, c’est bien en France les 6 et 7 juin 2015!!!!

Env­i­ron 70 exposants sur ce salon! Sur près de 1500 m², le Dig­i­tal & Game Show pro­posera plus de 170 bornes de jeu ! Les prin­ci­paux acteurs du secteur seront présents afin de pro­pos­er toute l’actualité aux vis­i­teurs du salon… et même un peu plus !

Con­tin­uer la lec­ture de Le Dig­i­tal & Game Show, si si mal­gré le nom, c’est bien en France les 6 et 7 juin 2015!!!!

Panda3D v1.9: un aperçu des nouveautés

Panda3D est un excel­lent petit moteur de jeu qui donne d’assez bons résul­tats. Bien enten­du, on ne le com­par­era pas au game engine de Blender, à Uni­ty ou à Unre­al Engine 4. Ce que j’aime chez lui, c’est qu’il est très sim­ple à appren­dre et qu’avec un petit script qu’on lance en ligne de com­mande (inter­pré­teur python), on arrive à faire de bons résul­tats. Le jeu tourne sans mod­i­fi­ca­tion sous Win­dows, Mac OS et Lin­ux. Il est égale­ment pos­si­ble de créer des jeux qui se jouent dans le nav­i­ga­teur web, mais au tra­vers d’un plu­g­in toute­fois (ce n’est pas du HTML5/WebGL).

Con­tin­uer la lec­ture de Panda3D v1.9: un aperçu des nou­veautés