Archives par mot-clé : programmeur

Reprenons le contrôle sur les technologies du quotidien !

Il m’arrive sou­vent de déplor­er que nous n’utilisons pas nos ordi­na­teurs de la bonne façon, que cela soit notre smart­phone, notre tablette ou notre poste de bureau. La plu­part du temps, nous nous con­tentons d’utiliser des logi­ciels cou­vrant nos besoins quo­ti­di­ens pour com­mu­ni­quer, partager de l’information, tra­vailler… on retouche à peine ses pho­tos, on fait quelques mon­tages vidéo de nos vacances… on utilise un logi­ciel pour gér­er son bud­get, établir sa généalo­gie ou faire les plans de l’aménagement de sa cui­sine. Et ça, ce sont les util­i­sa­tions les plus avancées… On imag­ine sou­vent qu’un pro­gram­meur, c’est quelqu’un qui automa­tise tout, qui trou­ve une solu­tion à chaque prob­lème sous la forme d’un logi­ciel, même quand à l’origine ce n’est pas un prob­lème infor­ma­tique. Et il est vrai qu’il y a une quar­an­taine d’années, c’était assez vrai. En même temps, il n’y avait pas inter­net dans chaque foy­er et tout un tas de logi­ciels qui cou­vrent les besoins les plus courants… voire quelques fois les plus exo­tiques. Aujourd’hui, un développeur tra­vaille rarement pour lui-même. C’est un méti­er, et cha­cun s’est spé­cial­isé de façon à être très bon dans un domaine par­ti­c­uli­er, qui intéresse l’entreprise, mais qui ne lui apporte bien sou­vent rien sur un plan per­son­nel.

Con­tin­uer la lec­ture de Reprenons le con­trôle sur les tech­nolo­gies du quo­ti­di­en !

Développeur Informatique, une profession particulière ?

Suite à une ques­tion qui a été posée sur Quo­ra, j’ai eu envie de met­tre mon grain de sel et apporter ma pro­pre vision des choses.

Je pense que c’est pareil dans de nom­breux métiers: on peut être pein­tre en bâti­ment et faire le strict min­i­mum, ou s’appeler Picas­so, inven­ter un style et créer une œuvre qui restera dans toutes les mémoires.

Quel point com­mun y-a t-il entre ceux qui ont dévelop­pé le pre­mier Doom, celui qui a don­né nais­sance à Lin­ux en s’appuyant sur les travaux de Minix… et Jean Marc qui créer fait du JavaScript pour affich­er des pubs dans une appli de type “Free2play” pour Vive…di ? Pas grand chose, je le crains.

Con­tin­uer la lec­ture de Développeur Infor­ma­tique, une pro­fes­sion par­ti­c­ulière ?

Les développeurs Freelance, plus malveillants que des salariés ?

Je tombe sur le cul. Je viens de lire un arti­cle au sujet des développeurs Free­lance. La ques­tion est : « faire appel à un Free­lance est-il un risque pour la sécu­rité ». Et là, je m’attendais à de pos­si­bles prob­lèmes de NDA (accord de non-divul­ga­tion ) avec de pos­si­bles con­flits d’intérêt… ou bien des développeurs pas trop axés sécu­rité qui codent avec les pieds… Mais non, l’étude dont il est ques­tion incrim­ine plus pro­fondé­ment les développeurs.

Con­tin­uer la lec­ture de Les développeurs Free­lance, plus malveil­lants que des salariés ?

Les ados sont-ils naturellement doués pour l’informatique ?

Réponse: Non, mer­ci d’être passés, à bien­tôt… Ce mes­sage s’adresse aux par­ents qui pensent que leur enfant est doué pour la tech­nolo­gie, et donc l’informatique et que c’est nor­mal, car il est né avec !

Si tu es un sale gosse pré­ten­tieux, je t’en prie, lis cet arti­cle, en espérant que je n’utilise pas trop de mots com­pliqués… De toute façon, ça n’arrivera pas… pas tant que je n’aurais pas fait un vlog sur youtube pour te par­ler… Bon, ton père ou ta mère suf­fi­ra. Après tout, c’est peut-être encore en leur pou­voir de t’aider à assur­er ton avenir…

En fait, on va surtout par­ler de l’avenir, de l’émergence de l’intelligence arti­fi­cielle, du boule­verse­ment de nos sociétés. Car l’avenir d’un enfant, c’est con­textuel et ce qu’on sait aujourd’hui (et encore moins si on se base sur notre pro­pre vécu), ne nous pré­pare en rien aux boule­verse­ments de demain.

Con­tin­uer la lec­ture de Les ados sont-ils naturelle­ment doués pour l’informatique ?

Le référentiel des métiers du Jeu Vidéo version 2017 est disponible!

Le SNJV pub­lie son référen­tiel des métiers du jeu vidéo à l’occasion de la 2e ren­con­tre des écoles et des pro­fes­sion­nels du jeu vidéo, organ­isée ce jour au Con­ser­va­toire Nation­al des Arts et Métiers, il pro­pose aus­si une ver­sion light du guide pour vous per­me­t­tre de sur­v­ol­er l’ensemble des familles de métiers plus rapi­de­ment.

Con­tin­uer la lec­ture de Le référen­tiel des métiers du Jeu Vidéo ver­sion 2017 est disponible!