Stress oxydatif et radicaux libres

News:

  • 1969: Décou­verte de la Super­Ox­yde Dis­mu­tase (SOD) par Joe Mc Cord. Chez la drosophile, lorsque l’on sup­prime le gène de la SOD, le développe­ment est nor­mal mais la longévité dimin­ue de 60 à 10 jours. En revanche, si l’on trans­fère plusieurs copies de ce même gène, asso­cié à celui de la cata­lase qui prévient égale­ment la for­ma­tion des rad­i­caux libres, la longévité est aug­men­tée de 50 %. Cepen­dant, l’in­tro­duc­tion de la super­ox­yde dis­mu­tase seule ou de la cata­lase seule est sans effet.
  • Juil­let 1956: Théorie du vieil­lisse­ment par le stress oxy­datif par le Pr Den­ham Har­man. Elle stip­ule que le vieil­lisse­ment – et les mal­adies asso­ciées — sont dus à l’usure engen­drée par des atom­es et molécules réac­tives, les rad­i­caux libres. C’est après avoir observé les effets sur les pop­u­la­tion de Nagasa­ki et Hiroshi­ma, et avoir étudié l’effet de l’administration d’antioxydants diété­tiques à des souris qu’il écrira une série d’ar­ti­cles sur le sujet.

Ressources et sites:

Pour les passionnés de 3D et de Jeux

%d blogueurs aiment cette page :