Santé — Alimentation pour geek

–> Les vit­a­mines essen­tielles pour notre corps

  • Pour retenir les acides aminés essen­tiels:LE TREs LYrique TRIs­tan FAIt VAche­ment MEditer ISeult”: leucine, thréo­nine, lysine, tryp­to­phane, phény­lala­nine, valine, méthio­n­ine, isoleucine.
  • Quel genre de diète pra­ti­quer ? Une vidéo de Casas­no­vas pour vous aigu­iller.
  • Pas facile de garder la forme quand on est séden­taire: j’ai décidé récem­ment de m’in­scrire dans une salle de sport et de faire 5 séances de 1H30 par semaine (car­dio, mus­cu, étire­ments). Au final, un mois après, je suis plus à 1 séance tous les 2 jours — mais je com­mence à créer des habi­tudes.
  • Bion3 Défense Adulte con­tient du Lac­to­bacil­lus gasseri, cette bac­térie présente dans la flo­re intesti­nale de ceux qui ne pren­nent jamais de poids. Je le teste actuelle­ment, mais pour une autre rai­son: ma flo­re intesti­nale était très faible et il fal­lait recolonis­er. J’ai com­mencé à m’y intéress­er après avoir vu ce doc­u­men­taire (46′).
  • Glu­comètre en Open hard­ware sur hack­a­day. En même temps, ça coute 9.90€ ici. C’est tou­jours utile de con­naitre sa gly­cémie.
  • Recette du vinai­gre des 4 voleurs. Il a bâti sa légende sur le fait qu’il pro­tégeait les détrousseurs de cadavres de pes­tiférés. 4 d’entre eux furent arrêtés à Toulouse et brûlés pour sor­cel­lerie.
  • J’ai per­son­nelle­ment opté il y a quelques mois pour l’achat d’un extracteur de jus (mod­èle: Zen&Pur Vital Juicer 03 — c’est un bon rap­port qualité/prix pour com­mencer — on peut trou­ver des pièces détachées). D’une part, parce que les jus du com­merce sont chauf­fés (même au ray­on frais), et parce qu’in­tro­duire des jus frais et crus de bonne qual­ité dans son quo­ti­di­en est la façon idéale de com­mencer une réforme ali­men­taire en douceur. Utilis­er un extracteur de jus dont le moteur est à rota­tion lente plutôt que rapi­de. Manger « liq­uide » est un temps de repos diges­tif. Et cela ne m’empêche de réu­tilis­er le résidu de carottes et de pommes dans la cui­sine par exem­ple.
  • Tabag­isme: 7000 gènes mod­i­fiés chez les fumeurs, soit un tiers des gènes humains, et cer­taines méthy­la­tions per­sis­tent même 30 ans après l’arrêt de la cig­a­rette: mal­adies car­dio­vas­cu­laires, can­cers, etc.  Quelle hor­reur ce tabac!
  • Cer­cle vicieux : régime/métab­o­lisme/prise de poids… une série de 6 vidéos qui donne à réfléchir: Rôle des glu­cides dans la prise de gras (études biaisées), de l’insuline/cortisol — L’insu­line com­mande le stock­age des graiss­es — 62% de la réponse insulin­ique n’est pas liée à la com­po­si­tion prot/lip/gluc des ali­ments, mais au cor­ti­sol (fatigue, stress, envi­ron­nement, alim indus­trielle, etc.). J’ai quand même un gros doute sur les con­clu­sions, surtout le fait de manger 1 seul gros repas le soir !
  • La fréquence du brossage de dents peut avoir un fort impact sur votre risque car­dio-vas­cu­laire. Les per­son­nes ayant une mau­vaise hygiène buc­cale ont un risque de 70 % supérieur à celui des per­son­nes se brossant les dents deux fois par jour. Il y a égale­ment un lien entre la par­o­don­tite (ou gin­givite, inflam­ma­tion de la gen­cive) et l’athérosclérose (plaque artérielle).
  • La mal­bouffe, traitée par le cerveau comme une drogue ?
  • Le sirop d’a­gave, oui — mais pas celui ven­du par les indus­triels (pire que le sucre blanc). C’est comme le fruc­tose en général: oui dans les fruits, mais surtout en dehors.
  • En dimin­u­ant de 25 % sa con­som­ma­tion de sel, on dimin­ue de 25 % le risque de suc­comber à une mal­adie car­dio-vas­cu­laire.
  • Plus de 9 régimes sur 10 aboutis­sent à un échec sur le long terme, mais pro­duisent en effet des résul­tats immé­di­ats: perte du mus­cle, métab­o­lisme ralen­ti, mode réserves activé… bref, c’est pire après qu’a­vant de com­mencer. Rien q’ 1 Kg de mus­cle per­du, c’est 3000 kcal qui ne seront pas dépen­sées en 100j.
  • Jeûne: En théorie, un adulte “moyen” peut tenir entre 70 et 80 jours sans manger (mais en s’hy­dratant — plus de 100j s’ils sont obès­es). Ne pas dépass­er 40j sans con­trôle médi­cal (risque de mort). En 3j, les réserves de sucre sont épuisées. Puis vien­nent les graiss­es et au bout de 10j, le corps com­mence à piocher dans ses pro­téines.
  • Indus­trie agro-ali­men­taire : busi­ness con­tre san­té” de cash inves­ti­ga­tion (09/16): dan­ger des nitrosamines (dues aux  nitrites de sodi­um). L’éti­que­tage 5 couleurs expliqué en 2 min (rap­port de 128p)
  • Expéri­ence: la jour­nal­iste décide de suiv­re le régime ali­men­taire d’une per­son­ne de 140 Kg (de 1500, elle passe à 6000 kcal/j) et observe le résul­tat 1 mois après — con­clu­sion: trop manger, c’est addic­tif et on s’y fait vite !
  • Ghré­line (1999): hor­mone diges­tive qui stim­ule l’appétit et l’obesta­tine (2005), qui induit la satiété lorsque son taux aug­mente). Un vac­cin anti-obésité, dirigé spé­ci­fique­ment con­tre la ghré­line est en cours de test. Une diminu­tion de 5% (hypo­gly­cémie) du taux de sucre dans le sang déclenche sa libéra­tion. La lep­tine, c’est pareil avec la diminu­tion de lipi­des dans le tis­sus adipeux. Une inflam­ma­tion due à la mal­bouffe (pro­duit indus­triels trans­for­més) provo­querait une inhi­bi­tion de la lep­tine.
  • Le café préviendrait du can­cer (sauf si con­som­mé trop chaud): 3–5 tass­es par jour — prob­a­ble­ment grâce à l’acide chlorogénique,  l’acide caféique et surtout de l’hydroxyle hydro­quinone ou HHQ. Les deux pre­miers auraient aus­si un impact posi­tif sur l’obésité.
  • Pour amélior­er sa flo­re intesti­nale: Kom­bucha, Kéfir de fruit, Kéfir de Lait (on peut tout faire soi-même). Les pro­bi­o­tiques sont une par­tie de la solu­tion au prob­lème d’obésité. N’ou­blions pas: la chou­croute, les cor­ni­chons, le tem­peh (soja fer­men­té), le yaourt fer­men­té, le miso, les micro-algues, le kim­chi, le vinai­gre de cidre de pomme et les fro­mages non-pas­teurisés. Atten­tion toute­fois, comme le mon­tre cette étude (résumé) à cer­tains qui entrainent une prise de poids: Lac­to­bacil­lus aci­dophilus et fer­men­tum.
  • Sauter le petit déje­uner, c’est entrain­er son corps à faire des réserves ? Pas cer­tain.
  • Le psyl­li­um : sorte de coupe faim — à pren­dre dès que la sen­sa­tion de faim com­mencer en milieu de mat­inée ou d’apm — il gon­fle 50X et a d’autres pro­priétés intéres­santes. Trou­vé en mag­a­sin bio (200g/9€) ou en vpc.
  • Les pâtes à base de Kon­jac, c’est 15 kcal pour 100g. Riche en fibres — peut rem­plac­er une por­tion de pâtes ou de riz (à cuisin­er avec des épices pour don­ner du goût) — on en trou­ve en grande sur­face ou en vpc  (<=2€ les 200g).
  • Les éton­nantes trans­for­ma­tions des acteurs de ciné­ma — comme quoi tout est pos­si­ble.
  • J’ai per­son­nelle­ment testé le régime Dukan: j’ai per­du plus de 15 Kg assez vite. Mais au final, j’ai des soucis de diges­tion — manger trop de pro­téines fatigue le corps. Et si le corps ne trou­ve pas les glu­cides, il ira piocher autant dans les pro­téines que les graiss­es. Et dégrad­er une pro­téine n’est pas très sain (déchets). C’est un régime très déséquili­bré !
  • 1 Kg de gras, c’est 9000 kcal — à vos cal­culettes. Il suf­fit de manger un yaourt (120 kcal) de trop chaque jour, pour pren­dre 5 Kg/an (bon, je sim­pli­fie, mais l’idée est là). Pas besoin de s’ap­pel­er Gar­gan­tua. Et vous, de com­bi­en de calo­ries avez-vous besoin chaque jour (métab­o­lisme de base) ?

Pour les passionnés de 3D et de Jeux

%d blogueurs aiment cette page :