Archives par mot-clé : imprimante

Un robot norvégien apprend à évoluer et s’auto-répare en imprimant ses pièces

Des experts de l’Uni­ver­sité d’Oslo, en Norvège — l’équipe tra­vail­lant avec le professeur agrégé Kyrre Gletteont mis en place une méth­ode per­me­t­tant aux robots de con­cevoir et de fab­ri­quer en toute autonomie des pièces les com­posant et ce, en util­isant une forme d’évolution arti­fi­cielle appelée Gen­er­a­tive design et une imp­ri­mante 3D à leur dis­po­si­tion. Toute­fois, l’équipe doit encore lui assem­bler ses pièces. Il ne s’agit pas du 1er robot créé par le lab­o­ra­toire. Il y a eu le robot Hen­ri­ette en 2005 par le pro­fesseur Mats Hov­in qui devait appren­dre à marcher.  Puis Erna et Tur­bo.

Con­tin­uer la lec­ture de Un robot norvégien apprend à évoluer et s’auto-répare en imp­ri­mant ses pièces

Cricut Explore Air est une imprimante permettant de dessiner et de découper différents matériaux

Découper un mod­èle “en tranch­es” pour réalis­er des sculp­tures 3D en car­ton, en bois, tis­su, c’est pos­si­ble grâce à l’imprimante Cri­cut Explore et vous pou­vez com­pléter son logi­ciel avec le logi­ciel 123D Make d’Autodesk (gra­tu­it, Win/OSX/iOS).

Cri­cut Explore Air est une imp­ri­mante per­me­t­tant de dessin­er et découper le matéri­au automa­tique­ment (à par­tir de 179$, mais avec une livrai­son unique­ment eux États-Unis ou au Cana­da, pour la France, ce sera plus cher, nous vous don­nons une piste dans cet autre arti­cle).

Con­tin­uer la lec­ture de Cri­cut Explore Air est une imp­ri­mante per­me­t­tant de dessin­er et de découper dif­férents matéri­aux

Fabriquer son filament PET pour son imprimante 3D ou pour faire des scoubidous!!

Bon, je dois dire, pour l’instant, trans­former d’ancien tableaux de bor­ds en fil­a­ments d’ABS me sem­ble un peu com­pliqué. C’est pourquoi, je me con­cen­tre plutôt sur la récupéra­tion du PET: Poly­Eth­yl­ene Tereph­tha­late (les bouteilles, ..). Il faut bien tri­er ses plas­tiques, en effet, les plas­tiques ont des points de fusion dif­férents, une vis­cosité dif­férente. On ne peut pas les mélanger et les met­tre dans l’imprimante comme ça.

Dans son état d’origine, il s’agit d’un matéri­au trans­par­ent incol­ore ou translu­cide. Le PET est un matéri­au assez rigide et très léger, très résis­tant aux chocs.

Con­tin­uer la lec­ture de Fab­ri­quer son fil­a­ment PET pour son imp­ri­mante 3D ou pour faire des scoubidous!!

Faire soi même son filament pour imprimante 3D

L’imprimante 3D est arrivée dans de nom­breux foy­ers désor­mais, elle n’est plus l’apanage des fablabs. Mais la ques­tion qui se pose aus­sitôt c’est com­ment obtenir des fil­a­ments d’ABS à moin­dre coût. En effet, si le prix des imp­ri­mantes 3D baisse, ce n’est pas le cas des con­som­ma­bles. Avec un prix au kilo com­pris entre 20 et 50 € en moyenne, le plas­tique peut vite coûter plus cher que l’imprimante!

J’ai donc cher­ché sur Inter­net pour avoir des idées. Pour ce que j’ai trou­vé comme extrudeuse (“fab­riqueuse” de fil­a­ment plas­tique), il vous fau­dra aupar­a­vant déchi­queter votre plas­tique!

Con­tin­uer la lec­ture de Faire soi même son fil­a­ment pour imp­ri­mante 3D