Apple: (mon) coup de gueule et réconciliation !

Pourquoi j’aime pas Apple ? J’en par­le sur cette page. Mais, c’est un peu d’ar­rière garde j’en con­viens. En tant que développeur, dans un écosys­tème glob­al où mac a sa place… refuser d’u­tilis­er cette tech­nolo­gie est une aber­ra­tion. D’autant plus qu’ils sont de plus en plus sur le devant de la scène avec la Réal­ité virtuelle (Mac VR Ready avec HTC Vive : on saluera sa puis­sance graphique de 11 TFLOPS Mais 5000$), la réal­ité aug­men­tée (j’en par­le après) et l’IA (j’en par­le bien­tôt).

Certes, je les trou­ve bien en retard dans tous ces domaines… tout comme je les trou­vais en retard quand ils sont sor­ti l’iPad. Mais force est de con­stater que le grand pub­lic a ten­dance aujourd’hui à appel­er une tablette graphique un iPad. Pareil pour le smart­phone… En 2003, je vendais à mes clients dans l’immobilier des packs con­tenant mes logi­ciels métiers dévelop­pés pour eux et un Tablet PC fonc­tion­nant sous Win­dows. C’était une machine plus lourde, avec peu d’autonomie, un écran beau­coup moins sen­si­ble et avec un mau­vais con­traste… C’était des Fujit­su, les lead­ers du domaine à près de 2000€ le tablet ! Il fau­dra atten­dre 6 ans pour que l’iPad sorte en 2009.

Donc, je ne sais pas… je ne vais pas me met­tre à dévelop­per pour Apple à titre per­son­nel en tous cas : pour moi, il n’y a que l’Open Source qui m’intéresse, ce sont les seules tech­nos pérennes à mon avis. Tout fini­ra Open Source, j’en suis per­suadé (enfin >99%), et ce, avant que les trous noirs se can­ni­balisent les uns les autres. 

Il y a quelques temps, on a beau­coup par­lé de l’AR, d’Apple et d’Unreal EngineAR et Apple, y‑avait déjà Vufo­ria, oui mais qu’avec Uni­ty, pas Unre­al Engine. Avec le nou­veau ARK­it d’Apple, ça devient pos­si­ble… oui mais unique­ment sur Apple ! C’est ça qui m’emmerde avec Apple ! Excusez moi cette grossièreté, mais elle cor­re­spond telle­ment à ma pen­sée ! On a Unre­al Engine, mul­ti­plate­forme, Open Source — bien que pro­prié­taire (il n’est pas gra­tu­it) — et Apple qui se l’approprie d’une cer­taine façon en fer­mant à sa plate­forme ! Et ils font ça tout le temps… C’est vrai­ment con­tre­pro­duc­tif. Ah oui, Apple est cotée 800 mil­liards en Bourse (la plus grosse côte du monde) et dis­pose de 200 mil­liards de liq­uid­ité (argent de poche)… Ben oui, parce qu’il y a des gens qui acceptent de s’enfermer sur leur pro­duit et que toi lecteur tu en fais par­tie peut-être… et je ne veux pas te man­quer de respect, mais… Bon, pas­sons.

Je dis­ais donc qu’il n’y a que les imbé­ciles qui ne changent pas d’avis… Je suis un imbé­cile, mais je m’adapte. Il est bien pos­si­ble qu’à terme, surtout si ça avance coté IA (je vous fais un bil­let là dessus prochaine­ment), j’ajoute à mon écosys­tème de développe­ment les tech­nos d’Apple…. Arrgggg, je l’ai écrit… Je ne pour­rais pas le dire à l’oral, c’est trop tran­chant… Voilà, c’est dit. Une petite larme au coin des yeux, je me vois quand même dans l’obligation de vous par­ler des dernières news que j’ai relevé à charge d’Apple.

Con­cer­nant l’iPhone : de nom­breux util­isa­teurs d’iPhone 6 et 6+, qui ont ten­té de pass­er à iOS 9, ont vu leurs appareils blo­qués à cause d’une erreur 53. Cette erreur se serait déclenchée à la mise à jour d’iOS, si la répa­ra­tion a été effec­tuée par un organ­isme non agréé par Apple ! Encore une démon­stra­tion qu’Apple veut ver­rouiller le marché autour de ses clients – tout doit être sous con­trôle ! Le bon coté, c’est qu’un répara­teur cer­ti­fié est « nor­male­ment » plus calé pour répar­er un appareil Apple, mais je préfère une cer­ti­fi­ca­tion bien vis­i­ble chez le répara­teur qu’une oblig­a­tion masquée sous un plan­tage de sys­tème ! Apple fait même du lob­by pour nous priv­er de nos droits… (le lob­by­ing, c’est quand nos députés reçoivent des représen­tants qui s’occupent bien d’eux, de leurs vacances et de leur car­rière, sous cou­vert de con­seil tech­nique et que ces derniers passent des lois les arrangeant – c’est don­nant don­nant, et le peu­ple qui perd au pas­sage).

Le MacOS 13 va bien­tôt sor­tir… au pro­gramme un nième sys­tème pro­prié­taire de fichiers (APFS : AP c’est pour Apple)… mais aus­si met­al 2 (un con­cur­rent de Direc­tX 12 et Vulkan)… qui per­me­t­tra de faire du Machine Learn­ing !

Un brevet pour se recharg­er en Wifi ? Ben oui, pourquoi pas… une onde qui se propage dans l’espace con­tin­ue tant qu’elle con­serve suff­isam­ment d’énergie. Un mur en absorbe une par­tie par exem­ple. Mais si on la capte pour charg­er un appareil, ben y‑en a beau­coup moins ! Bref, avec les nou­veaux appareils d’Apple, il vous fau­dra camper à coté du rou­teur pour avoir du sig­nal 😉 Je déconne un peu, mais c’est pas loin quand même…

Après avoir aban­don­né leur vieux sys­tème d’exploitation MacOS qui tombait en ruine au prof­it d’un Lin­ux maquil­lé… ce sont les processeurs Pow­erVR d’imagination qui sont aban­don­nés. Je n’ai mal­heureuse­ment pas assez suivi l’affaire pour en con­naître les ten­ants et les aboutis­sants… Mau­vaise archi­tec­ture, trop cher… prob­lème de brevets ou de mésen­tente entre les sociétés… je ne sais pas. Aujourd’hui, il y a deux lead­ers pour les PC dits de bureau, ce sont Nvidia et AMD – et pour les mobiles, il y avait ARM, Imag­i­na­tion juste­ment, Intel, Nvidia et Qual­comm. Ce dernier sem­ble se démar­quer de plus en plus, avec Nvidia… Mais Imag­i­na­tion (A9) était plutôt bien au niveau des per­for­mances, bien qu’inférieur au Qual­comm 820 de plus de 20 %. Et Quid de l’A10 face au Snap­drag­on 835 ? Ca doit être une ques­tion de prix alors… je sais pas.

On va con­clure par une note pos­i­tive quand même : l’iMac 2017 s’avère large­ment upgrad­able ! Oui, mais il vous fau­dra le démon­ter et per­dre la garantie et éviter toute mise à jour sous peine d’une erreur 53 ?;) N’oublions pas que l’iMac a gag­né le prix du cham­pi­on de l’obsolescence pro­gram­mée !

Voilà, va fal­loir que je mette mon nez dans Xcode… mon col­lègue adore (c’était ironique mais vous n’avez pas vu ma tête quand j’ai enfon­cé les touch­es du clavier). En fait, il faut que je me mette à Apple parce qu’il y a des gens qui achè­tent Apple – et que dévelop­per c’est aus­si mon méti­er. Mais comme vous le savez, je ne me fixe plus d’obligations depuis bien longtemps alors c’est le cœur léger que j’accepte ce nou­veau défi… oui, mais pas tout de suite. J’ai encore le temps;) Remar­quez l’ef­fort: je viens de créer une caté­gorie “Apple” sur ce blog… j’en suis tout éton­né moi même. Je ne savais pas où met­tre ce bazar…  Vais-je finir schiz­o­phrène ? 

Une réflexion sur « Apple: (mon) coup de gueule et réconciliation ! »

  1. Apple n’en est pas à son coup d’essai dans ses ten­ta­tives de nuire à l’ouverture.

    Le principe même de ses sys­tèmes est d’être auto­suff­isant, sans pren­dre en compte l’existence de ses voisins (sauf quand ils sont oblig­és : com­pat­i­bil­ité avec Office, Pho­to­shop…).

    Mais surtout, cette propen­sion à racheter des tech­nolo­gies utiles pour ne rien en faire ou pire, les tuer (exem­ple : Open­NI, librairie pour Kinect) me dérange très pro­fondé­ment.

    Alors oui, leur matos est de bonne fac­ture (la fac­ture elle même l’est aus­si, du reste), mais leur poli­tique générale est hon­teuse. Et ça, les util­isa­teurs ne le savent pas, tout sim­ple­ment parce qu’Apple estime qu’ils n’ont pas besoin de le savoir (et c’est prob­a­ble­ment vrai : les gens se fichent de ces prob­lèmes).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.