PhotoScan

PhotoScan est un logiciel de photogrammétrie développé par Agisoft qui permet de générer des données en nuages de point, des modèles 3D et les textures correspondantes à partir d’une série de photos.

Je vous en avais déjà parlé dans l’article sur la démo Kite d’Unreal Engine 4 sur les open worlds.

Pour créer des modèles  3D, la 1ère chose à faire est d’importer des images de l’objet ou de la scène dans  PhotoScan. Le soft supporte les formats suivants:  .jpg, .tif, .png, .bmp, .exr, .pgm, .ppm, .mpo et .seq.

Avec la version standard, vous pouvez:

  • ajouter des Photos
  • aligner des Photos
  • générer des Mesh
  • fabriquer des Textures
introduction

 Plus vous avez de photos, plus les mesh seront détaillés. Mais aussi, plus vous aurez de RAM, plus l’objet pourra contenir de polygones. Les résultats seront encore meilleurs si vous faites connecter des ordinateurs ensemble via un réseau.

Bien que le logiciel soit plutôt simple, il faut apprendre quelques astuces pour obtenir des résultats de qualité. Lisez bien le mode d’emploi pour éviter la frustration des mauvais résultats en cas de mauvaise manipulation.

Test: l’acquisition et la reconstruction d’un tronc d’arbre. Pour ce projet, utilisation de 33 images du tronc autour de sa base. Après le processus d’alignement vous pouvez voir des formes rectangulaires bleues représenter la position de l’appareil photo dans l’espace 3D et le nuage de points initial. Une bounding box apparaît à l’endroit où il y a une plus grande collecte de points dans le nuage. Les étapes suivantes du processus utiliseront cette zone seulement. Vous pouvez le redimensionner et le faire tourner pour inclure votre mesh. Tous les arbres environnants seront ignorés.

example_01

Le mesh  peut être produit à partir du nuage de point que nous avons juste créé, s’il manque de détail cela signifie que vous n’avez pas assez de données. Si c’est le cas, vous pouvez utiliser la génération d’un nuage de points dense. Ceci sera l’étape la plus longue.

Une fois que ceci est fait vous pouvez choisir entre des options de nuages clairsemés et denses pour la construction du mesh. Si vous constatez qu’il y a quelques parties du mesh dont vous n’aurez pas besoin, vous pouvez facilement les enlever avec le rectangle, le cercle ou des outils de lasso. L’option de sélection graduelle vous permet de choisir des polygones par leur taille.

La qualité des meshs produits par Photoscan : ils ont d’habitude une grande quantité de détails et sont fortement précis en ce qui concerne le modèle original. Mais uniquement si vous avez fait une bonne séance photo. Pour des modèles statiques (des arbres, des roches, des objets, etc) c’est tout à fait facile et peut être fais avec un simple appareil photo. Pour un modèle vivant, cependant, comme un corps humain, le visage, l’animal, etc, vous aurez besoin d’un d’une caméra ou d’un appareil photo qui prend toutes les images en même temps. Pourquoi ? Simplement parce que ces modèles respirent et ont des mouvements subtils  et vos photos ne seront pas cohérentes et le mesh produit finira par avoir un bruit 3D.

Selon vos besoins, vous pouvez utiliser l’option de décimation pour  réduire la quantité de polygones en gardant la forme de votre maille.

Créer une texture est assez automatisé. Tout dont vous avez besoin est de paramétrer la taille de texture, choisir un mode de cartographie (l’option “Générique” donne à de bons résultats 90 % du temps).

example_02

Pour utiliser le logiciel pour parcourir des zones vastes depuis un avion,on peut utiliser le type de surface “Height Field” plutôt que le type de base “Arbitrary”. Avec cette méthode, vous obtiendrez une bonne géométrie de terrain: photo_tutorials_05
photo_tutorials_06
Pour exporter les meshes:
Dans le menu File:

  • Exporter le modèle en .obj, .3ds, .wrl, .dae, .ply, .stl, .fbx, .dxf (Autodesk DXF Polyline and 3DFace), .u3d, .pdf et .kmz pour Google Earth.
  • Export les tiles en .tls file
  • Exporter les points en .obj, .ply, .txt, .las, .e57, .u3d, .pdf, .zip et .oc3
  • Exporter DEM pour la géométrie de terrain

Dans le menu Tools:

  • Exporter les textures en .jpg, .tif, .bmp, .png, et .exr
  • Exporter les  Cameras en .xml, .out, .chan, .txt
  • Exporter les Markers
  • Exporter les  Matches en .dat, .txt, .ptb
  • Exporter les Masks en .png
  • Exporter un Panorama

Les +
– Génère des modèles de haute qualité
– Prix accessible pour la version standard
– Support e mail réactif
Les –
– Pas de traitement en ligne des données
– Le traitement en réseau est difficile à paramétrer

Vous pouvez vous procurer le logiciel sur leur site: www.agisoft.com
Prix: Standard: $179 / Pro: $3499

Présentation pdf: http://www.agisoft.com/pdf/photoscan_presentation.pdf
Article librement traduit à partir de : http://cgpress.org/archives/cgreviews/photoscan-review

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …