Apprendre aux ados l’animation 3D avec Blender

Tom Haines est le directeur et co-fon­da­teur de 3Dami, un pro­gramme édu­catif au Roy­aume-Uni qui enseigne l’an­i­ma­tion 3D pour les ado­les­cents de 14 à 18 ans.

Un pro­gramme de sept jours est pro­posé, per­me­t­tant aux ado­les­cents de pro­duire leurs pro­pres films d’an­i­ma­tion, de la con­cep­tion à la visu­al­i­sa­tion finale. D’après Tom Haines, le fait de créer soi-même et de faire “comme les stu­dios pixar” motive les ados, plutôt que de com­mencer directe­ment dans l’ap­pren­tis­sage théorique du code. L’aspect de l’équipe est égale­ment impor­tant. La pres­sion des pairs fait tra­vailler plus dur aus­si et ajoute en plus de moti­va­tion à ce désir de réus­sir. Le tra­vail d’équipe donne aus­si un filet de sécu­rité, ras­sur­ant et moti­vant, l’en­fant ne se décourage pas au moin­dre écueil, son voisin le passera et lui, passera l’écueil suiv­ant à sa place.

Les élèves écrivent le script, sto­ry­board, font le con­cept art, créent les acces­soires, décors, per­son­nages et l’an­i­ma­tion des per­son­nages et font le mon­tage final, y com­pris audio. Le télécharge­ment de tex­tures et audio à par­tir d’In­ter­net est autorisé mais ils préfèrent sou­vent en refaire eux-mêmes.

Making_films_in_7_days_with_14_18_year_olds_-_Tom_Haines_-_YouTube_-_2015-12-06_18.48.37Lors de la Con­férence 2015 Blender, Tom a fait un exposé sur ce pro­gramme et ce qu’il est pos­si­ble de faire avec la puis­sance de Blender et la com­mu­nauté open source.

Pour voir tous les films pro­duits par les étu­di­ants, vous pou­vez jeter un œil  (ou les deux, si vous n’avez pas un chat à sur­veiller avec l’autre) à la playlist youtube.

Cette année, les anciens étu­di­ants ont pour­suivi par eux mêmes, en groupe la créa­tion. Il y a eu un finance­ment impor­tant, la créa­tion d’un ges­tion­naire d’as­sets, et d’autres choses encore.

3Dami com­mence à réfléchir sur la for­ma­tion à la créa­tion de jeux vidéo, mais ce n’en est encore qu’à la réflex­ion. Ils réfléchissent aus­si sur de nou­velles villes où s’in­staller pour ces for­ma­tions, dont en Ecosse, et partout, en fait, ces instal­la­tions dépendraient du finance­ment.

Les édi­tions Gra­ziel pro­posent de la même façon une méth­ode d’ap­pren­tis­sage, basée sur «la repro­duc­tion du geste» comme dans les arts mar­ti­aux, en don­nant toutes les clés pour réalis­er des jeux vidéo actuels. Le livre a pour objec­tif de ren­dre les tech­niques util­isées par les pro­fes­sion­nels acces­si­bles à tous. Il est organ­isé de la façon suiv­ante : des pro­jets, des recettes sur lesquelles s’ap­puient ces derniers, et un ensem­ble de fich­es pour les débu­tants et ceux souhai­tant par­faire leurs con­nais­sances.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.