Natron: outil de compositing vidéo opensource en version 1.2

Natron est un logiciel cross-platform (Linux, MacOSX, Windows), opensource de compositing vidéo basé sur un graphe de nœuds. Le logiciel est développé par INRIA, un des plus gros instituts de recherche français.

C’est un bon complément à Blender pour le traitement de cinématiques dans vos jeux, pour vos présentations, etc.

L’idée à l’origine était de créer un outil gratuit, une alternative au marché qui est détenu par une poignée d’éditeurs qui vendent relativement cher leur produit (Prix moyen: 5800€/an). L’outil de compositing de Blender est pas mal, mais cela reste un tout petit outil car l’essentiel des forces de Blender se concentre sur l’outil e modélisation.

Un point important du logiciel, c’est sa licence: MPL. C’est du LGPL en plus simple. Ça signifie que si on fait un plugin, on n’est pas obligé de fournir le code de son travail.

Natron est compatible à 100% avec OpenFX v1.3, et une liste non exhaustive de tous les plug-ins est disponible ici.  La plupart des suites d’effets spéciaux compatibles OpenFX fonctionnent avec Natron. Des outils comme Sapphire de Genarts ou Keylight / Furnace de The Foundry  fonctionnent complètement dans Natron. Plusieurs projets open-source de plug-ins OpenFX existent, notamment la suite TuttleOFX .

La version 1.2.0 est disponible en téléchargement depuis hier sur le site officiel.

Présentation de Natron par Alexandre Gauthier (développeur sur ce projet):

Vos oreilles vont souffrir au début de la vidéo, mais soyez patient car assez rapidement les bruits parasites diminuent. Un point qui a été soulevé dans la vidéo et qui me parait important c’est la place que souhaite prendre le produit à l’avenir : on comprend mieux pourquoi c’est l’Inria qui soutient le projet. En effet, d’après Alexandre Gauthier (19’00): “Notre ambition aussi, c’est de pouvoir collaborer avec les équipes de recherche dans la vision par ordinateur. Un logiciel d’effets spéciaux comme ça, c’est une plateforme vraiment idéale pour faire de la recherche en vision, car [ce domaine consiste  à] produire des algorithmes qui vont traiter un problème relatif aux images, et souvent, on veut faire interagir cet algorithme avec d’autres algorithmes […] et on aimerait pouvoir le tester et le comparer. Mais aujourd’hui, il n’y a pas vraiment de plateforme de test.

Le point fort du logiciel est justement là: la possibilité de créer ses propres plugins, de tester facilement ses propres algorithmes, dans un environnement dédié aux tests disposant d’outils de montage vidéo.

Voici un petit tuto pour commencer vos tests:


N’hésitez pas à télécharger la dernière vidéo de Jean-Claude Van Damme sur fond vert pour faire vos tests:

Edit 09/06/2015: Francois Grassard nous présente la conférence sur Natron qu’il a fait lors de la DemoParty VIP 2015:

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …