Un scanner pour savoir ce que vous mangez

Ces scanners vous permettent en effet de scanner la nourriture à un niveau moléculaire en combinant la spectroscopie proche infrarouge (SPIR) (et non Raman comme le prévoyait un certain projet), les techniques de bio-informatique et des algorithmes d’apprentissage (Deep Learning). La spectroscopie SPIR est déjà couramment utilisée pour contrôler la qualité des produits dans l’industrie agroalimentaire.

Il s’agit d’une méthode physique d’identification basée sur la décomposition de la lumière Infra-Rouge. Le faisceau d’une longueur d’onde entre 800 et 2500 nanomètres frappe l’échantillon, il est absorbé de manière différente par chaque groupe chimique. Le rayonnement est réfléchi sur un capteur situé à l’intérieur du scanner. Sur le spectre obtenu, des bandes d’absorption caractéristiques des liaisons moléculaires en présence sont visibles. Ces bandes permettent de déduire la concentration des molécules qui composent la matière.

L’union européenne avait lancé un appel à projets pour ce type de systèmes à mai 2016: Horizon prize avec à la clé 1.000.000€. Compte tenu de l’augmentation des problèmes de santé liés à l’alimentation, le défi fixé pour ce prix est de développer une solution mobile abordable et non-invasive qui permettra aux utilisateurs de mesurer et d’analyser leur consommation de nourriture. Cette solution sera particulièrement bénéfique des personnes avec des conditions telles que l’obésité, les allergies ou d’intolérance alimentaire.

Les modèles déjà proposés (en précommande) sont équipés de :

  • spectromètre de poche
  • moteur d’analyses basé sur un cloud
  • application mobile

TellSpec I order - http___tellspec.com_order_
Vous pourrez ainsi:

  • identifier la nourriture: oui,, ça commence à devenir utile ça…
  • calculer les calories, glucides, protéines, lipides, fibres et la charge glycémique
  • identifier les macronutriments
  • identifier les allergènes (mais pas les éléments trace), les pesticides
  • vérifier les fraudes alimentaires
  • vérifier la qualité des aliments
  • détourner l’utilisation sur vos crèmes de soin
  • vérifier l’hydratation de vos plantes


Consommation : le scanner alimentaire arrive en Europe

La société canadienne TellSpec, (Toronto) en partenariat avec Texas Instruments  propose un scanner qui va vous permettre de déceler tous les ingrédients de votre repas!! Tellspec vous permet de suivre la consommation de calories, glucides, lipides, protéines, sucres et charge glycémique par repas, par jour, par semaine, par mois et par trimestre

Vous scannez votre nourriture à l’aide de l’équipement, celui-ci envoie  les informations récoltées aux serveurs de TellSpec qui analyse ces données et vous renvoie la réponse sur votre smartphone.

L’appareil peut aussi être utile pour les personnes suivant un régime, les végétariens/végétaliens qui craindraient des aliments d’origine animale dans leur nourriture.

Il avait fait l’objet d’une demande de fonds sur Indiegogo et a généré $386,392 sur les 100,000 demandés, il y a donc une forte demande autour de ce sujet.

Si vous avez des idées de développement autour de ces possibilités, ils proposent aussi une version pour développeur avec le SDK de TellSpec (Android / iOS), l’accès à toutes les bases de données.

Attention toutefois, les données présentées sur le site de Indiegogo ne présentent qu’une vidéo truquée, la technologie a été modifiée et la livraison prévue en 12/2014 est actuellement reportée à 12/2016… ne vous lancez pas tête baissée. Attachez vous au principe et pas forcément à cette société dont les pratiques sont douteuses. Le kit est pour l’instant en précommande et sera disponible en décembre 2016 pour 450$, il vaut donc mieux attendre que l’engin soit en commande directe – et testé par ailleurs ! Ce scanner de nourriture sera compatible avec les terminaux iOS et Android.

Sur le même modèle, vous avez l’entreprise Consumer Physics qui a créé SCIO, mesurant 7,3 cm de long et 2,5 cm de large pour un poids de 20 g. Grâce au site de Crowdfunding KickStarter, la société Consumer Physics a réussi à récolter plus de 1 millions de dollars pour produire leur scanner moléculaire. Toutefois, il y a un problème de propriété intellectuelle. N’ont ils pas déposé les brevets dans les temps?scio Physique des consommateurs - https___www.consumerphysics.com_myscio_order_

Ils proposent sur leur site la livraison pour octobre 2016, indiquent que le débit n’est pas fait avant l’expédition et le produit est proposé pour 250$. Il  y a là aussi un kit de développement pour 200$ de plus qui vous permettra de créer vos propres applications.

Dror Sharon, CEO de l’entreprise Consumer Physics: «Dans l’avenir, le consommateur pourra analyser une multitude de nouveaux échantillons: des cosmétiques, vêtements, sols, plantes, bijoux, pierres précieuses, cuir, caoutchouc, huiles et plus encore».

L’application DietSensor fonctionne avec le SCIO, présentée  lors du CES 2016, elle est en fait une application de suivi alimentaire. Une version gratuite vous permet, même sans le scanner d’accéder à la base de données alimentaire contenant + de 600 000 produits et à un coaching minimal en temps réel, puis la version conjuguée au scan, coûtera de 10€ à 20€/mois et vous permettra l’accès à la base de données pour calculer vos calories et analyser votre consommation.

Je pense qu’il y a encore des recherches à apporter à cette idée, en effet, quand vous scannez une assiette, vous devez rester aussi longtemps sur la partie légumes que sur la partie viande, il faut donc se transformer en robot vivant pour avoir un reflet exact de la composition, tiens, mais n’est ce  pas là l’orientation de la recherche?


Bon, pour ma part, j’ai atteint mon poids max psychologique (et je crains les problèmes de santé au delà), donc régime depuis le début de la semaine ! On verra si vous ferez la différence lors du JDB 8 (le 7 étant déjà tourné). Tous les encouragements sont les bienvenus !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …