La classification des jeux vidéo

Dorian nous a concocté une petite vidéo expliquant à quel point il est difficile d’établir une classification du jeu vidéo.

Pegi: La classification par âge est un système destiné à garantir un étiquetage clair des contenus de loisirs (tels que les films, vidéos, DVD et jeux vidéo) pour la classe d’âge à laquelle ils conviennent le mieux. La classification par âge guide les consommateurs (en particulier les parents) afin de leur permettre de décider s’ils peuvent acheter ou non un produit donné. Voir le site officiel et page wikipédia.

On peut toutefois essayer de classer les genres de jeux en fonction de différents critères comme le Gameplay. Voici une tentative de classification extraite du livre “créez vos propres jeux 3D comme les pros” aux éditions Graziel:

Advergame: contraction de «advertising game», est un jeu vidéo publicitaire créé à la demande d’une marque qui souhaite lancer une campagne d’image. Le jeu vidéo est mis à disposition sur Internet et permet quelquefois de gagner des lots. De plus en plus sur les réseaux sociaux.

Aventures: Souvent appelé «Point & Click», le jeu d’aventures se caractérise par des missions où l’on doit récupérer divers objets, les assembler, résoudre des énigmes et parler avec des PNJ. Au lieu d’un déplacement au clavier ou au Joystick, le joueur clique avec la souris sur un objet ou un lieu et le personnage se déplace vers ce dernier.
Exemples: «Zak McCracken», La saga des «Monkey Island», et plus récemment, en 3D, des jeux comme «Ankh».

Beat Them All: Littéralement «Frappez-les tous». Jeu de combat à progression. Le joueur doit combattre de nombreux ennemis répertoriés en différentes catégories et classes, tout en progressant à l’intérieur de niveaux non fermés et à la difficulté croissante, généralement ponctués par un combat contre un Boss de fin de niveau. La coopération à deux joueurs est fréquente, chacun contrôlant un personnage.
Exemples: «Double Dragon» ou «Golden Axe».

Combat (ou fighting game): Jeu qui se déroule dans une arène dédié au combat. Il n’y a en général aucun scénario et tout le jeu est orienté vers le combat entre deux opposants.
Exemples: « Street Fighter » ou « Soul Calibur »

FPS (First-Person Shooter): Encore appelé Doom-Like, c’est un jeu de tir basé sur des combats en vue subjective. Le joueur voit ce que voit le personnage qu’il contrôle.Opposé au jeu de tir en vue objective qui montre le protagoniste de dos.
Exemples: «Duke Nukem» ou «Quake».

Hack’n slash (ou PMT pour porte-monstre-trésor): Littéralement, «taillader et trancher». C’est le concept de base du premier jeu de rôle («Donjons et Dragons»). La représentation est souvent en 3D-Isométrique (c’est à dire, vue de dessus et de coté). Le jeu se compose de grands donjons ou labyrinthes avec des monstres à tuer, des objets à ramasser, des compétences à développer, et des portes à franchir.
Exemples: «Gauntlet» ou «Diablo».

MMO (Massively Multiplayers Online Games): Jeux multijoueur fonctionnant le plus souvent dans un univers persistant en ligne (via internet). Le terme «Massively» implique plusieurs centaines, voir plusieurs dizaines de milliers de joueurs. La plupart de ces jeux fonctionnent sur le principe de l’abonnement. Un MMORPG est un RPG de type MMO.
Exemples: «World of Warcraft» ou «Ultima Online».

Plates-formes: jeu d’action dans lequel le joueur contrôle un personnage évoluant dans des niveaux où une part prépondérante du déplacement s’effectue par la maîtrise de sauts d’une plate-forme suspendue à une autre. Il lui faut aussi franchir des obstacles, des fosses, ainsi que divers «pièges» tendus et d’éventuels ennemis.
Exemples: «Mario Bross» ou «Rick Dangerous»

Puzzle game: jeu de réflexion dans lequel le joueur doit assembler des pièces ou explorer des lieux complexes tel qu’un dédale.
Exemples: «Tetris» ou «Puzzle Bobble»

Jeu de Réflexion: Résoudre des casse-têtes, des énigmes, des dédales, etc. De manière générale, ce type de jeu fait appel à la capacité de réflexion du joueur.
Exemples: les échecs, «sokoban», «Lemmings» ou «The Lost Vikings».

RPG: Jeux de rôle orientés action. Le jeu de rôle se distingue du jeu d’action par les facultés d’évolution du personnage. Celles-ci se gagnent en remportant des points d’expérience, d’intelligence, d’agilité, d’endurance, de force, de chance, etc.
Exemples: «Final Fantasy» ou «The Elder Scrolls»

Serious game: branche des jeux vidéo qui combine pédagogie et ludique. Les «jeux sérieux» sont utilisés pour la formation en entreprise, l’entraînement et la simulation. De façon générale, tout jeu dont l’objectif principal n’est pas le divertissement et qui apporte une fonction utilitaire peut être considéré comme un serious game. La définition reste encore aujourd’hui sujet à discussion.
Exemples: La série des «Adibou» (plutôt ludo-éducatifs) ou «America’s Army».

Shoot Them Up: Littéralement «descendez-les tous». Dérivé du jeu d’action dans lequel le joueur dirige un véhicule ou un personnage devant détruire un grand nombre d’ennemis à l’aide d’armes de plus en plus puissantes, au fur et à mesure des niveaux, tout en esquivant leurs projectiles pour rester en vie.
Exemples: «Space Invader» ou «Xenon 2»

Simulation (économique ou de vie ou jeux de gestion): Ce sont des jeux où l’on doit gérer une ville, un hôpital ou un zoo. Il faut aménager, recruter des collaborateurs, lever des impôts, etc. Plus on est proche de la gestion réelle et plus le jeu devient complexe et prenant.
Exemples: «Sim city», «Railroad Tycoon», «Creatures» ou «les Sims».

Simulation: Le jeu de simulation de véhicule vise à reproduire de manière réaliste les sensations ressenties aux commandes d’une voiture, d’un avion, d’un tank, d’un train, etc. Il tient compte des lois de la physique, des limites de la réalité et d’un certain nombre de paramètres du comportement propre aux engins pilotées. On y intègre tous les jeux de course.
Exemples: «Flight Simulator», «Panzer Elite» ou «Need for Speed».

Stratégie temps-réel (RTS pour Real Time Strategy): le jeu de stratégie temps-réel repose souvent sur deux types de gestion, à savoir: le macrocontrôle ou gestion des ressources, souvent simpliste, voire optionnel pour laisser le joueur se concentrer sur les guerres qu’il doit mener et le microcontrôle ou micro-gestion ou encore gestion des combats.
Exemples: «Dune 2», «Warcraft 3» ou «Age of the Empire».

Stratégie tour à tour: jeu dans lequel chaque joueur doit attendre que le tour des autres soit terminé pour entreprendre des actions comme se déplacer ou attaquer. Un Wargame désigne un jeu qui tourne autour d’un environnement historiquement connu.
Exemple: «Heroes of Might and Magic»

Survival-horror: Ce type de jeu place le joueur dans un univers menaçant et dans lequel il doit survivre. Ces jeux utilisent des éléments traditionnels du film d’horreur pour créer un climat de danger permanent, tels que des monstres (vampires, zombies, dinosaures…), des perturbations atmosphériques et autres éléments morbides. Un des principaux éléments de Gameplay est le nombre limité de munitions.
Exemples: «Alone in the Dark» ou «Resident Evil»

TPS (Third-Person Shooter): jeu de tir en vue objective. Contrairement au First-Person Shooter, le personnage est visible à l’écran.”

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …