Youtube & la chaine du savoir

Bon, dans le titre je parle de Youtube, mais je pourrais tout aussi bien parler des autres comme dailymotion ou Vimeo, c’est juste que YT a une place si importante aujourd’hui que c’est comme parler de Google comme moteur de recherche.

Capture d'écran 2016-06-27 01.18.42

Je me demande depuis pas mal de temps quelle est la place de YT dans la transmission du savoir… est-ce vraiment un média où l’on peut parler de tout, ou bien est-ce qu’on fait vite face à des limites ? J’ai eu du mal à m’y mettre car cela demande une sorte d’abandon de son intimité – cela force à se dévoiler, surtout que je n’ai pas envie de jouer la comédie, ce n’est pas le but.  Quand j’ai démarré, mon objectif était de toucher des gens qui lisent peu: je ne les toucherai ni par mes livres, ni par mon blog. Les jeunes semblent de moins en moins lire… Est-ce l’avenir qui nous attend ? Va t-on repasser à une forme d’enseignement oral, comme à l’époque où l’imprimerie n’avait pas encore vu le jour… ou même avant les premiers écrits ?

Revenons à nos moutons: Bon, déjà, on peut dire qu’il y a fondamentalement 2 approches à ce niveau: celui de la vidéo “intime” où le vidéaste rentre dans le foyer des gens pour leur expliquer certaines choses. C’est probablement le plus prisé et le plus facile aujourd’hui à produire. Et il y a la vidéo “documentaire” plus traditionnelle. Et quelques fois, on voit une sorte de mixage des deux – c’est peu ce que je fais avec le JDB, mais sans vraiment avoir établi une stratégie ou y avoir pensé. Le but est uniquement de présenter les articles du mois, d’en faire une synthèse globale pour toucher plus de personnes, ou d’une autre façon. Mais en même temps, cela me prend plus de temps à produire que je ne le souhaite, et je pense avoir atteint une certaine vitesse que je ne pourrais que difficilement dépasser aujourd’hui. En gros, j’en suis arrivé à 1H de travail (rédaction/film/acquisition des matériaux/montage/mise en ligne/promo) pour 1 minute de vidéo. C’est rapide car j’ai déjà les articles à la base et que je maitrise maintenant le montage, mais c’est trop long par rapport à ce que cela m’apporte personnellement.

copie

Le but de ma réflexion n’est pas de me demander “mais qu’est-ce qui marche le mieux ? “- ça, je le sais déjà: suffit de lancer un jeu et buter des zombies, faire deux ou trois pets, agiter des chatons à l’écran ou raconter sa vie et hop, on fait un carton 🙂 Non, je me demande jusqu’où je peux pousser dans les explications pour ne pas finir par prêcher dans le désert. Mes amis et ma famille me disent: “ah ouais, c’est bien ce que tu fais, j’y comprends pas grand chose, mais c’est bien”. C’est justement ce que je ne voulais pas: faire un truc trop compliqué… en même temps, ces vidéos sont surtout destinées aux passionnés d’informatique et de technologie en général. Ce n’est que le prolongement de mon blog. Faire de la vulgarisation à un niveau en dessous ne m’intéresse pas. Alors quelles sont les limites  ?

Une vidéo n’est pas le bon support pour présenter quelque chose de très technique: cela devrait rester une forme de vulgarisation pour enseigner “aux masses”. Encore faut-il avoir conscience que la “masse” n’existe pas vraiment et qu’il y a des niveaux scolaires et professionnels, qu’il y a des autodidactes qui dépassent quelques fois ces niveaux… mais il faut bien partir d’une base. Quand on regarde sur YT les vidéos de science, la base nécessaire à la compréhension de cette dernière, c’est bien souvent le niveau Baccalauréat, c’est à dire le niveau “Lycée”.  En informatique/technologies, c’est plus compliqué à cerner. Mais peut-être peut-on partir du principe que s’il faut des notions qui ne sont pas connues au bac, alors il faut les expliquer. Donc forcément, ça limite le niveau de la vidéo car on ne peut pas refaire un cours complet sur Lagrange ou Laplace, si on veut parler de robotique par exemple.

D’où cette idée de classement qui me vient en tête:

  • YT: pour commencer, pour vulgariser, mais sans trop rentrer dans le détail – Niveau Bac Max pour le ticket d’entrée
  • Blog: pour aller un peu plus loin, en pouvant détailler certains aspects, mais sans dépasser les 2 pages A4 sinon cela ne sera jamais lu
  • Livre: pour aller plus loin dans un domaine, sans restriction de niveau

copie2

Voilà – je suis conscient que mon blog ne sera jamais un blog à fort trafic, et que mes vidéos n’auront jamais non plus des millions de vues. Ce qui m’importe n’est pas d’avoir un public large, mais d’avoir un public de qualité, relativement qualifié. C’est vrai que ça fait toujours plaisir de se dire qu’on est vu ou lu par un tas de monde – mais je préfère largement faire ce qui me plait et le partager avec un public capable de comprendre et d’échanger avec moi à ce sujet.

Et vous qu’en pensez-vous ? Utile pour le JDB ?  Vous préfèreriez autre chose ? Trop complexe ? ou alors pas assez ?!

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …

Sinclair ZX81: Vous vous souvenez ?

Parlons du Sinclair ZX81, et examinons à quoi ressemble son principal composant, le Ferranti ULA. L’ordinateur de ma jeunnesse, pas certain 😉