Sinclair ZX81: Vous vous souvenez ?

Ce matin, je suis tombé sur une ancienne de vidéo de Deus Ex Silicium, une chaine de hack matériel que j’aime beaucoup, qui traite de mon tout premier contact avec l’informatique : le Sinclair ZX81. Cette vidéo étant sortie il y a 4 ans, je ne l’avais pas encore vue. Mais elle m’a fait remonter plusieurs bons souvenirs.


Le sinclair ZX81, son manuel et des cassettes

Le Sinclair ZX81, Mon premier ordinateur ?

Je dis souvent, pour simplifier, que le Sinclair ZX81 a été mon premier ordinateur où j’ai pu programmer un peu. C’est en partie faux :  je ne possédais pas une telle machine à l’époque. C’est chez mon meilleur pote, Stéphan, que j’ai approché pour la première fois de la bête. Son père était quelqu’un d’un peu étrange à mes yeux. Quand mes parents passaient toutes leurs soirées devant la TV à partir de 19h, jusqu’au coucher… Ce monsieur s’enfermait après avoir descendu un obscur escalier vers une salle dont Stephan et Moi n’avions pas l’accès en temps normal.

Un jour, j’ai été invité à descendre… Et là, j’ai eu l’impression d’être un chasseur de trésor entrant dans une immense grotte peuplée de pierres précieuses, de pièces d’or et d’autres fantastiques objets étincelant. Il y avait dans cette pièce un tas de machines et d’outils… Mais surtout, il y avait ce Sinclair branché sur une petite TV. Avec ça, quelques « listings » de programmes en basic.

Quand j’ai vu pour la première fois s’afficher un message m’invitant à entrer mon prénom, et me saluant, cela a été le coup de foudre. Bref, je vous passe la suite, les recopies de listings, les modifications jusqu’aux premiers programmes et assez rapidement, mes parents m’ont acheté un Amstrad CPC 464 (qui n’était pas le modèle que j’avais choisi, mais je ne le regrette aucunement).

Plus tard, cette pièce du père de mon ami se peuplerait d’un tas d’ordinateurs : j’y ai croisé mon premier PC avec processeur 80286 (quand moi je suis passé à un 8086), puis mon premier 80386… Et enfin un « Pentium », le Graal de l’époque ! Son père était un passionné : je n’ai jamais su exactement ce qu’il faisait chaque soir dans cette pièce,  travaillait-il sur un prototype de machine à voyager dans le temps… Allez savoir ! J’aurais aimé le connaitre davantage, mais au moins 30 ans nous séparaient et je ne devais pas être d’une grande compagnie à l’époque.

Le Sinclair ZX81, une bonne machine pour l’époque  ?

Bref, voici cette vidéo où l’on nous parle du cœur de cette machine – son principal composant, le Ferranti ULA – Ce dernier va être sorti de son boitier, passé à l’acide et examiné au microscope. On ne parle pas d’utilisation de la machine, mais plutôt de la façon dont il est construit. J’avoue découvrir ce circuit… j’ai surtout étudié le Zilog Z80A de mon CPC et son assembleur pour optimiser mes routines d’affichage graphique à l’époque. C’est le même processeur que le Sinclair ZX81.

Je reviens d’ailleurs sur la gestion vidéo: le plus astucieux reste sans doute la technique retenue pour le contrôle vidéo qui était assuré par le microprocesseur lui-même. Ainsi la fréquence de 3,25 MHz ne se justifiait que pour permettre au Z80 d’être compatible avec la fréquence de balayage horizontal des téléviseurs. La moitié du temps machine (49,92 %) était consacrée à tracer les points des matrices de caractères sur l’écran. Le code des programmes de l’utilisateur n’était traité que lors des retours de ligne du tube cathodique et pendant le balayage des zones vides en haut et en bas de l’écran. C’est bien pensé, une belle économie de coût. Mais cela en faisait aussi une machine fort modeste. Une bonne entrée en matière pour découvrir l’informatique cependant. Pour le reste des caractéristiques, je vous laisse consulter la fiche wikipédia.

Publicité pour le Sinclair

Conclusion

Donc, oui, pour finir, j’ai démarré la programmation sur un Sinclair ZX81. Mais je n’ai possédé cette machine que très tard, au début des années 2000. En réalité, mon premier ordinateur était un Amstrad CPC 464. C’était pour mon Noël en 1984, je venais d’avoir 10 ans. C’était environ 2 ans après mes premières armes sur Sinclair ZX81. Je sais que c’était un gros investissement pour mes parents à leur époque,  et je leur en suis très reconnaissant. J’ai d’ailleurs dédié mon premier livre à mon père, pour ces soirées passées à recopier des lignes de programmes en basic qu’il me dictait à l’époque.

Voilà, c’était la séquence NOSTALGIE ! Mais n’oublions pas, le présent reste passionnant, et le futur == FANTASTIQUE == ! Chaque jour est une nouvelle aventure que je kiffe à fond de mon côté. Même si je me suis levé avec un gros mal de crâne ce matin !

Bon début de semaine à tous ceux qui voient ce post du lundi matin. Je vous invite également à consulter ce post sur la nouvelle console sinclair …. de 2016 ! A l’époque, c’était un projet, mais mi 2018, une réalité avec le premier shipping des consoles. En réalité, il y en aura eu de construites, juste pour ceux qui ont participé à la campagne. Le design a été produit par Rick Dickinson, le concepteur du ZX Spectrum original, rien de moins ! A priori, ça a tourné en eau de boudin, mais tout cela n’a que peu d’importance… Ceux qui veulent savoir peuvent consulter cette page.

https://www.youtube.com/watch?v=WTENoG0gLq0
 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …

Téléchargez gratuitement ce numéro !

Une bonne occasion de découvrir notre magazine en le téléchargeant, sans engagement et sans avoir à créer de compte !

You have Successfully Subscribed!