Webkit et les autres moteurs de rendu HTML

WebKit est une bibliothèque logicielle issue du projet Safari (et plus précisément, un fork du moteur de rendu KHTML du projet KDE utilisé notamment dans le navigateur Konqueror à l’origine) qui a été rendue open source en 2005. Elle permet aux développeurs d’intégrer facilement un moteur de rendu de pages Web dans leurs logiciels. Elle est sous licence BSD et GNU LGPL et utilisable sous Mac Os X, Windows et linux.

La principale utilisation de Webkit est la création de navigateurs web, et nombreux sont ceux qui ont été conçus avec cette bibliothèque dont Safari, Opéra, Android, Jumanji, … Firefox utilisant Gecko va prochainement prendre en charge ses principales spécificités, par l’intermédiaire des préfixes CSS.

Webkit

Webkit est un moteur de rendu HTML. C’est un composant logiciel de base qui permet aux logiciels d’afficher les éléments d’une page Web. Depuis le début d’Internet, de nombreux moteurs de rendu ont été utilisés mais, depuis la complexification des standards, on assiste maintenant à une réduction du nombre de ceux-ci et à l’emploi d’un même moteur dans plusieurs navigateurs.

piece of html code printed on paper

Webkit est aussi utilisé par des logiciels de création de site web dont Sandvox, Flux, iWeb. Mais lorsque vous voulez intégrer un navigateur web dans votre jeux en 3D, c’est probablement Webkit le meilleur candidat également.  Bref, si vous utilisez un moteur 3D n’ayant pas de navigateur web, vous pouvez utiliser ce projet Open Source pour intégrer assez facilement cette fonctionnalité.

Il est aussi utilisé dans des logiciels tels que Mail et Dashboard sous mac Os X, CSSEdit, Steam ainsi que dans d’autres bibliothèques logicielles (Qt, GTK+, SDL, Cocoa…).

Elle intègre deux sous-bibliothèques : WebCore et JavaScriptCore correspondant respectivement à KHTML et KJS.

Webkit permet ainsi de réaliser des sites internet assez facilement ou de pousser plus avant dans la conception, il concerne donc l’ensemble des développeurs Web, ce qui a certainement permis cette popularité avec un support HTML5 total (multimédia, 3D, animations CSS, …), un support javascript ainsi que des plugins NPAPI et ceux de Webkit.

Webkit étant devenu un moteur de rendu quasi incontournable aujourd’hui, au point où le groupe de travail CSS du W3C a sonné l’alarme afin d’éviter un monopole. Les préfixes CSS permettent l’implémentation par les navigateurs d’extensions propriétaires ou de nouvelles fonctionnalités expérimentales.

Sources: Page Wikipédia et Site officiel

Les autres moteurs ?

Depuis, en 2013, Google a créé un nouveau fork sous le nom de Blink qui sert de moteur de rendu à Chrome, Opera (v>15) et Vivaldi par exemple.

Mozilla Firefox utilise, quant à lui, Gecko depuis 1998, également Open Source. Mozilla prépare un nouveau moteur de rendu pour Firefox. Baptisé Quantum, il est prévu pour la fin 2017 et s’appuiera sur les travaux de Servo et le langage Rust. Quantum sera tourné vers le parallélisme des instructions et le GPU. Tout un programme !

Microsoft Internet Explorer utilise Trident qui est un moteur propriétaire. Mais depuis Edge disponible sous Windows 10 (projet Spartan),  il s’agit d’EdgeHTML (un fork de Trident finalement) qui exécute le code dans un bac à sable pour protéger le client et qui intègre les extensions de Webkit.

Pour savoir qui intègre quoi, rendez-vous sur cette page.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …