Alzheimer: diagnostic et traitement par des jeux vidéo?

X-torp

Le 20 septembre 2016 a été présenté un jeu vidéo permettant d’aider les patients atteints de la pathologie d’Alzheimer léger.

curapy-com3_-_2016-09-22_10-26-33

Le groupe Genious, le laboratoire CoBTeK (Cognition – Behaviour – Technology) de l’Université de Nice Sophia-Antipolis et l’Association Innovation Alzheimer ont créé X-TORP, un serious game utilisant Microsoft® Kinect™ pour entretenir les fonctions cognitives de ces patients ou d’autres patients souffrant d’autres maladies neurodégénératives, afin d’éviter que la pathologie ne s’installe plus.

Les premiers résultats sont encourageants et ont été publiés dans le Journal of Alzheimer’s disease et montrent une amélioration des aspects cognitifs.

Le jeu permet aussi de ne présenter aux patients que des émotions positives. Le patient, dans un sous marin doit naviguer à travers les océans, gérer la survie, les ressources et les batailles pour devenir le plus riche des contrebandiers.

La caméra Kinect enregistre les données des patients pour les restituer au médecin afin de réaliser les évaluations cliniques et de réaliser le suivi.

Pour renforcer le lien social et sortir le patient de son isolement, le mode multijoueur permet à d’autres joueurs (amis, famille…) de jouer et s’affronter en duel.

curapy-com5_-_2016-09-22_10-31-28

Tests neuropsychologiques:

  • TMTA, TMTB,
  • Go/NoGo,
  • Cancellation Task,
  • Iowa Gambling Task,
  • Digit Symbol Substitution,
  • DMS48

Données recueillies:

  • Temps de réaction,
  • Durée de l’exercice,
  • Nombre d’erreurs,
  • Temps de marche,
  • Distance parcourue

Activités physiques:

  • Coordination motrice,
  • Aérobie modérée,
  • Stabilité, équilibre,
  • Apprentissage moteur,
  • Renforcement musculaire

Fonctions cognitives travaillées:

  • Orientation spatio-temporelle,
  • Vitesse de traitement,
  • Coordination œil-main,
  • Temps de réaction,
  • Capacité d’anticipation,
  • Mémoire visuelle,
  • Mémoire de travail,
  • Praxie et procédures,
  • Attention visuelle et sélective,
  • Prise de décision

Le jeu est disponible gratuitement pour les médecins sur curapy.com.

Avantages pour les soignants:

Le thérapeute planifie un nombre de séances de rééducation spécifiques et paramètre les tests qu’il souhaite inclure pour chaque patient.

L’environnement ludique et attrayant, implique les patients dans leur traitement.

Les tests cognitifs permettent d’obtenir des données précises sur l’évolution de la maladie d’Alzheimer, retranscrites sous forme de graphiques.

Avec X-TORP, le thérapeute dispose d’un outil attractif sur son lieu de travail et peut proposer une rééducation ludique à ses patients même à distance.

curapy-com4_-_2016-09-22_10-27-04

Le projet de Dijon, l’expérience MAAMI  (Maladie d’Alzheimer – Apprentissages moteurs implicites)

A Dijon, le centre gériatrique Champmaillot expérimente jusque novembre 2016, un jeu vidéo pour aider les malades d’Alzheimer.

France Mourey, professeur en sciences du sport à l’Université de Bourgogne et spécialiste en gérontologie accompagnée d’une équipe de chercheurs du Laboratoire INSERM 1093 (Cognition, apprentissages et plasticité sensorimotrice) a aussi conçu un jeu vidéo pour les malades d’Alzheimer. avec le même but : stimuler leurs facultés motrices et leur équilibre. Les tests se déroulent au CHU de Dijon, au centre gériatrique Champmaillot, sous la houlette de Etienne Haratyk, attaché de recherche clinique.

Le patient est équipé de lunettes 3D et d’un bâton pour cueillir des fruits, il faut bouger sans tomber. l’ensemble est paramétrable suivant le niveau du patient.


La détection de la maladie: Sea Hero Quest

Le jeu vidéo Sea Hero Quest, disponible gratuitement depuis début mai, a été élaboré par des spécialistes britanniques.

La maladie d’Alzheimer entraîne en 1er des troubles de la perception spatiale, bien avant les pertes de mémoire, comme l’indique Hugo Spier, professeur en neurosciences à University College (Londres), dans une interview au Washington Post. Les joueurs doivent, par exemple, mémoriser une carte et l’utiliser pour déplacer leur personnage, ou se rendre à un endroit précis du jeu pour tirer une fusée de détresse. Au fil du jeu, des choix sont faits par les patients, l’équipe espère au fur et à mesure de la récupération de données en faire un outil de diagnostic précoce. Le jeu est disponible sur mobile et tablette (Apple/Android).

curacy-sea_hero_quest_-_gaming_to_help_study_dementia_-_2016-09-22_10-56-50

Tous ces jeux pourront être intergénérationnels, en pouvant jouer en réseau à distance. des tests ont été effectués, montrant que les jeux vidéos 3D étaient utiles au quotidien.

Bien sur, il ne faut pas oublier l’utilisation possible dans les centres de soins ou au domicile des jeux de mémoire et de concentration qui aident les patients.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …