Présentation d’un petit studio français: Studio Sushee

Dori­an s’est ren­du cette semaine en Bre­tagne pour ren­con­tr­er le stu­dio Sushee. Sushee, c’est une petite équipe de 6 per­son­nes qui tra­vail­lent sur des seri­ous games et des advertgames prin­ci­pale­ment, mais aus­si sur des pro­jets internes (con­soles, web). Leur pre­mier jeu, Street Fight­er pour Oasis, est un jeu qui reprend le Game­play de SF, mais ori­en­té vers la pub. Leur dernier pro­jet, Goe­tia, est un jeu d’aven­tures de type point and click, d’ex­plo­ration et d’énigmes, dans un envi­ron­nement hor­ri­fique. On y incar­ne un fan­tôme qui doit com­pren­dre ce qui lui est arrivé.

Pas évi­dent de se faire une idée avec le Teas­er. Les graphismes ont l’air sym­pa­thiques (il s’ag­it de pho­tomon­tages retra­vail­lés), bien qu’un peu fades. Quant au Game­play, impos­si­ble de se faire une idée, mais étant fan de ce genre de jeux, j’ai ten­dance à être opti­miste. Et vous, vous auriez financé le pro­jet en crowd­fund­ing ? Square Enix, un géant de l’édition de jeux (Tomb Raider, Final Fan­ta­sy etc.), le présente actuelle­ment sur son site inter­net, lui offrant ain­si une vis­i­bil­ité mon­di­ale.

Bon, per­son­nelle­ment, j’ai hor­reur des jeux de type advertgame, c’est à dire, des pub­lic­ités déguisées sous forme de jeu. Je suis bien con­scient que lorsqu’on monte un stu­dio, il faut faire ren­tr­er de l’ar­gent et que les jeux de type indé qui rap­por­tent sont très rares. Je ne pense pas que les fon­da­teurs de Sushee s’é­cla­tent à faire ce genre de pro­duits… Et d’une cer­taine façon, je les plains un peu. Mais s’il faut en pass­er par là pour faire autre chose après, alors cela vaut peut-être le coup. Le tout, c’est de ne pas être cat­a­logué à faire de jeux de merde. Et puis, peut-être que si on y met de la pas­sion, alors on arrive à dépass­er un peu tout cela et faire quelque chose dont on peut être fier. Je ne sais pas… je n’en con­nais pas. Cer­tains com­pro­mis coû­tent cher à long terme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.