Atlas, le robot a été amélioré

Boston Dynamics, rachetée par Alphabet (Google) il y a 3 ans a amélioré son célèbre robot Atlas, conçu pour des tâches de recherche et de sauvetage, sous financement du DARPA.

Le nouveau robot est plus calme, plus léger, plus robuste et plus agile, il est aussi plus petit (1,75m pour 81 kg, il se rapproche donc beaucoup plus de l’humain). Ses algorithmes d’évitement d’obstacles sont maintenant utilisés pour des drones.

atlas

De gauche à droite: l’ancien ATLAS, nouvel ATLAS, BigDog, WildCat et AlphaDog.

Marc Raibert, le fondateur de Boston Dynamics: «Il est alimenté électriquement et actionné hydrauliquement. Il utilise des capteurs dans son corps et ses jambes pour s’équilibrer et des capteurs LIDAR (système de détection d’obstacles) et stéréo dans sa tête qui lui permettent d’éviter les obstacles, évaluer le terrain et qui l’aident à naviguer» sur le terrain. ATLAS fait également son propre contrôle de l’équilibre et le mouvement.

Beaucoup d’éléments sont maintenant réalisés sur mesure et par impression 3D, de façon à avoir des composants de taille et de poids adaptés et permettant les mouvements adéquats.

atlas3

Dans la vidéo, le nouveau robot reçoit par radio ses ordres, sort de la maison, traverse la forêt en évitant les obstacles, puis range des caisses, se relève  sans difficulté quand on le fait tomber. Par contre, il n’y a pas d’informations précises sur son autonomie, d’anciennes données nous donnaient une batterie lithium-ion 3,7 kilowatt-heure, avec un potentiel d’une heure de fonctionnement “de mission mixte» qui comprend la marche, la position debout, l’utilisation d’outils, et d’autres mouvements. Il y a possibilité, grâce à une pompe de régler la puissance nécessaire, l’opérateur règle a mi-pression pour les mouvements normaux et passe en pression totale pour les travaux de force.

Les améliorations majeures à Atlas sont axées sur l’accroissement de l’efficacité, la dextérité et la résilience, et comprennent:

  • les épaules et les bras repositionnés qui permettent d’augmenter l’espace de travail en face du robot et que le robot puisse voir ses mains en mouvement, fournissant ainsi la rétroaction des capteurs supplémentaires à l’opérateur.
  • Les nouveaux bras inférieurs ont une force et une dextérité augmentées une meilleure détection.
  • L’ajout d’un degré de liberté supplémentaire dans le poignet permettant au robot d’être capable de tourner une poignée de porte en faisant tourner son poignet plutôt que de déplacer l’ensemble de son bras.
  • Trois CPU de perception sont utilisés pour la perception et la planification, et il a un routeur sans fil dans la tête.
  • Modification des actionneurs de la hanche, du genou et le dos du robot pour donner plus de force.
  • Un arrêt d’urgence sans fil.

atlas2
sources:
http://www.developpez.com/actu/96382/Boston-Dynamics-apporte-une-mise-a-jour-majeure-a-son-robot-ATLAS-qui-fait-de-lui-l-un-des-humanoides-les-plus-avances-a-l-existence/
http://spectrum.ieee.org/automaton/robotics/humanoids/next-generation-of-boston-dynamics-atlas-robot
 
 
 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …

Le gros live #2

Au programme:  Les news du blog, Veille techno: UE4.22/Raytracing, Paint3D, Rocket3F, VRoid Studio, Scripting UE4 et...