2020: Il faut que je me (re)forme à Blender 2.8x !

Si vous êtes un habitué de ce site, vous savez que j’ai écrit un livre sur le Blender Game Engine, version 2.79. Je connais bien ce moteur de jeu et j’ai quelques compétences en modélisation (assez peu en Sculpt), en dépliage UV, en Painting, en Rigging, etc. Mais j’ai assez peu pratiqué ces dernières années, étant accaparé à développer mon expertise sur Unreal Engine. Je ressens de plus en plus le besoin de créer, c’est pour cette raison (et pour d’autres) que j’ai acheté une tablette graphique récemment. Il y a de nombreux outils pour modéliser, animer, illustrer… Et chacun a ses qualités et ses défauts.

Je suis très content de la version 2.8 de Blender, je la trouve plus intuitive, plus facile à apprendre et à utiliser que l’ancienne version. J’ai donc commencé à me former sur la 2.8. Et j’aurais besoin de vos conseils.

Pour l’instant, je me suis remis au Sculpt, avec la tablette graphique, et j’ai vu plusieurs nouveautés de la 2.81, sans pression, en prenant des notes uniquement quand j’avais envie et en testant quand je pouvais.

Cela revient tout doucement et j’apprends de nouvelles choses, notamment comment peindre des objets et exporter vers UE4 l’ensemble. J’ai ajouté un addon pour Blender permettant de simplifier ce transfert vers UE4.

Quixel ou Substance Painter sont de très bons compléments à Blender et UE4. Après une étude approfondie des 2, je saisis bien leur complémentarité, et les lacunes d’une des 2 solutions. Notamment, j’ai pu expérimenter un worflow allant de Quixel vers Blender et que Quixel vers UE4, mais également de Blender vers UE4. Et cela en travaillant sur des objets en haute résolution, et en assurant le transfert des détails via une normal map avant d’obtenir un modèle Low Poly. On peut le faire sans ces outils de painting, mais le workflow est simplifié grâce à eux.

Il faut que je travaille d’avantage l’impression 3D avec Blender. Cela n’est pas compliqué, mais il y a encore quelques subtilités qui m’échappent.

Dernièrement, j’ai écrit cet Article sur cette nouvelle approche de la modélisation en utilisant l’addon Bumarin pour Blender.

Si vous avez des infos ou des conseils, je suis preneur. Je cherche surtout du synthétique, je ne débute pas… Je veux perdre le moins de temps possible et je suis surtout sensible aux différents workflow de travail, la complémentarité des outils, leur couverture fonctionnelle. Et je cherche surtout le côté temps-réel, sans passer par Eevee – c’est-à-dire, toute la partie préparation des assets, mais pas le rendu. En attendant, merci pour votre suivi et à très vite, on reparlera souvent de Blender cette année !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …