Jeux vidéo: la french Touch

La France a t-elle été une des pionnières dans la création des jeux vidéo ? Je crois que c’est incontestable. Ce qui est certain, c’est qu’il existe une culture du jeu vidéo en France – culture qui s’est forgée en quelques décennies grâce à ces sociétés et ces créateurs qui ont participé à l’histoire du jeu vidéo.

Alors, on va parler French Touch.  Mais pour cela, on va laisser ces grands du jeu vidéo qui sont loin aujourd’hui de se reposer sur leurs lauriers. La plupart ont préféré créer un petit studio pour bosser tranquillement sur leurs propres projets, loin de cette industrie vorace qui écrase la créativité sous des cahiers des charges inébranlables et des business plans rigides.

Commençons avec Eric Chahi (Another World, Heart of Darkness, From Dust), interviewé par Aurélie Knosp nous a concocté un entretien bien sympa pour Joypad :

https://www.youtube.com/watch?v=XYpY43j7uNE

Et puis dans ce débat il y a aussi Alain Damasio (La Zone du Dehors, La Horde du Contrevent) qui réussit à adoucir les angles en parlant du travail d’auteur et des autres cultures : “Nous sommes totalement traversés “.  Découvrez deux auteurs qui se laissent habiter par leur œuvre plutôt qu’effacer par n’importe quel cliché !

Un développeur français est-il nécessairement râleur, doit-il forcément raconter des histoires chiantes, et faire des projets sans argent ?

Pour y répondre, Aurélie enchaine avec deux développeurs français, heureux de faire leur métier depuis des années. Frédérick Raynal et Thierry Platon font le point sur la ” French Touch ” (et qui bosse sur leur dernier bébé, 2Dark):

https://www.youtube.com/watch?v=5s1FuHxbOBE
Et pour terminer, je vous propose de retrouver tout ce beau monde dans une conférence sur le thème de la “French Touch” organisée par la  Monaco Anime Game Internation Conférences MAGIC 2015:

Personnellement, je crois que la France a encore son mot à dire, notamment grâce aux studios indépendants qui sont les seuls à pouvoir réellement sortir quelque chose de neuf.

Pourquoi les français, pourquoi aujourd’hui ?  On dit que nous avons de bonnes écoles qui forment à ce domaine, mais je crois que ce n’est pas la raison principale. Pourquoi, durant une époque, il y a eu tellement de bons joueurs de tennis en Suède ? Une bonne génétique ? Non, je n’y crois pas. Je crois que la réponse est là: Björn Borg et l’exemple qu’il a donné aux jeunes. Il leur a juste montré que c’était possible. Souvent, c’est cela qui nous manque comme exemple: qu’un gars qui ne sort d’une grande école privée,  qui ne possède pas une pension de 4000€ par mois versée par papa pour s’adonner tranquillement à sa passion, et qui réussit … quand même ! Parce qu’il a eu la bonne idée, parce qu’il était talentueux, qu’il a beaucoup travaillé, s’est bien entouré, et a eu… un peu ou beaucoup de chance. Le marché est difficile, mais c’est possible ! Chacun peut laisser ses traces de pas dans l’histoire du jeu qui n’en est qu’au début !

Aujourd’hui, nous avons des grands noms du jeu vidéo Français qui ont consacré leur vie entière à créer des jeux. Pourtant, ils auraient pu faire fortune et faire comme d’autres et se consacrer à des activités de riches. Et puis il y a des tas de petits studios très talentueux aujourd’hui et d’autres qui s’expatrient… mais ne leur jetons pas la pierre – ils font rayonner la “French Touch” dans le monde entier (ou pas).

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …