Tim Sweeney: du démontage de tondeuses à la création d'Unreal Engine

Un article vient de paraitre dans le monde décrivant l’itinéraire mouvementé de Tim Sweeney, première fortune du jeu vidéo titrent-ils.  On y découvre les origines du jeune tim, “caricature de geek, gamin malin mais solitaire et empoté“.  Joueur, mais sans plus, c’est sur l’Apple 2 qu’il fera ses premières armes. Il commence alors à développer ses propres programmes et jeux (une cinquantaine), en copiant et améliorant ce qui existe.

Un petit air de Dwarf fortress ?

Tim Sweeney a 21 ans quand il publie son premier jeu commercial, ZZT, un jeu expérimental né d’une nécessité, celle de programmer un traitement de texte pour son tout nouveau PC. Un relatif succès (il en vendra 5000 par correspondance) qui le convainc de s’atteler à un nouveau titre, le jeu de plate-forme Jill of the Jungle:

En 1992, Tim Sweeney découvre Wolfenstein 3D. le nouveau jeu de tir d’id Software… et là, ce fut la grosse baffe ! C’était l’entrée dans l’ère de la 3D.  Du coup, démotivé, Tim délaisse le développement de jeu quelques temps, se sentant incapable de rivaliser.  Il s’entoure toutefois de talents, et au travers d’Epic Megagames, plusieurs hits vont voir le jour comme Solar Winds, Epic Pinball ou Jazz Jackrabbit.

C’est un prototype de jeu 3D de James Schmalz qui, finalement, lui remet le pied à l’étrier“. La réponse sera “Unreal”, mais derrière cela, la création d’un moteur de jeux. Tim assurera lui-même une bonne partie du développement du moteur. “Unreal et son Unreal Engine engloutissent toute la trésorerie d’Epic MegaGames, qui devient à cette époque Epic Games“. Mais le jeu sera un véritable Hit !

Je pense que le principal est ici… la suite je vous laisse la découvrir dans l’article du monde.  C’est toujours bien de connaitre l’histoire de la création d’un outil comme Unreal Engine. Son PDG n’a pas vu arriver le Web, ni la 3D… mais cette expérience lui permet aujourd’hui de projeter constamment son regard vers l’avenir, cherchant toutes les tendances.

En parlant d’histoire, on vient de fêter les 25 ans de Blender… Ton Roosendaal, son créateur, revient sur ces premières lignes de code dans cette petite vidéo:

https://www.youtube.com/watch?v=8A-LldprfiE

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …