Sheep-It: La Blender Render Farm gratuite pour tous !

J’étais persuadé de vous en avoir parlé dans un article précédent, mais à la demande d’un pote qui a rencontré un problème particulier, je lui ai répondu qu’il ne lisait pas mes posts… et j’avais tort ! J’ai pourtant rejoint le projet fin 2013 – et je ne vous en ai jamais touché un mot – bon, y-en a probablement qui ne connaissent pas, alors je vous fait une petite présentation avec un exemple à l’appui.

Pour en revenir à ce pote, il me demandait comme il pouvait rendre son animation Blender de près de 10.000 images alors qu’il mettait 5 minutes environ par image pour calculer chaque image (en moyenne). Si on fait le calcul, son animation sera prête dans un peu plus d’un mois ! Alors, il y a une solution: soit il change de machine pour acheter un … je sais pas un supercalculateur ? Ou alors, il utilise une render farm ! Kesako ?

Maj du 28/10/2018: à ce jour, c’est + de 80,000,000 frames rendues:

  • 764 years 327 days of cumulated render time
  • 171,000 projects created
  • 1,128,000 user sessions created

Ben, c’est une sorte de service Internet qui calcule pour vous votre animation ! Oui, une sorte de Cloud, c’est plus à la mode… Et c’est gratuit ! Alors oui et non – c’est “donnant donnant” – vous prêtez votre machine de temps en temps pour calculer des projets d’autres (c’est transparent et simple à utiliser, mais ça utilise un peu vos ressources), vous gagnez des points et grâce à cela, vous pouvez soumettre vos projets. Et tout est très bien automatisé.

Ça vous intéresse ? Cool, on va faire un petit essai pour vous montrer.

infos

Une ferme de rendu pour Blender

Mais avant cela, parlons un peu du système. Grâce à la ferme de calculs, vous pouvez distribuer votre projet sur plusieurs centaines d’ordinateurs. Ainsi, ce qui aurait pris 1 mois peu prendre juste quelques heures si vous avez assez de crédits.

Il n’y a pas de passe-droit – on ne peut pas acheter de crédits, donc ça change des systèmes où vous croyez que tout est gratuit et au final, votre projet reste en attente car ceux qui payent sont privilégiés. C’est équitable ! Là, si vous prêtez votre puissance, elle vous sera rendue ! Rien ne vous empêche tout de même de faire une petite donation pour récompenser les auteurs. Pensez aussi à désactiver vos bloqueurs de pubs pour le site, car c’est la seule façon, avec les donations, pour faire vivre l’ensemble.

A noter aussi que les points gagnés ne sont pas transférables d’un compte à un autre, ça évite toute spéculation autour de cela.

Étape 1: Servir la ferme

L’idée, c’est déjà de créer un compte. Pour cela, rendez-vous sur le site officiel à cette adresse.

Pour ma part, le compte a été créé le 29 octobre 2013 comme l’indique l’image ci-dessous:

gregprofile

Après, vous devez choisir entre l’application via le navigateur ou directement via l’application dédiée:

downloadclient

Si vous choisissez le client Windows par exemple, rien ne s’installera. En fait, au lancement, le client va choisir un projet et downloader la version de blender correspondante, et ce, avant de rendre le projet.

Voici un exemple d’utilisation du client:

clientexe

Ce qui est cool, c’est qu’on peut voir la dernière miniature du projet sur lequel on vient de travailler. On découvre le travail d’autres en quelques sortes. Après, il suffit de réduire la fenêtre qui va se positionner dans le systray en toute transparence.

Vous n’aurez que 2 process en cours:
process
Donc, progressivement, vous allez gagner des points et donc… la possibilité de rendre vos propres projets par la ferme !

Étape 2: Se servir de la ferme

Alors comment on fait pour soumettre son projet ? Il suffit de se rendre dans la rubrique “Projects” et de faire un “Add New Project“.

Ensuite, on upload son projet:

uploadporject

Alors coté sécurité, même si c’est transparent, c’est vrai que si vous bossez sur projet “Top Secret”, il faut savoir que quelqu’un de malveillant peut en théorie récupérer votre fichier Blend. Dans les faits, faut fouiller car il n’est pas visible de prime abord. Mais avec quelques outils qui observent les process et les fichiers, on peut le trouver… donc, c’est à vous de voir – le risque 0 n’existe pas ici.

Et enfin, on sélectionne la version de blender souhaitée, puis on demande soit une image, soit une animation et on lance l’ensemble:

launchproject

Ici, j’ai demandé à ce qu’une seule image soit rendue, et que le job soit découpé en 8 morceaux – potentiellement, 8 machines – ce qui est assez idiot car pour une seule image, autant ne pas splitter…  Pour une animation, selon la grosseur du projet (sa taille en MB – limitée à 500MB d’ailleurs), on sélectionnera plusieurs candidats .

Durant le rendu, il est possible de surveiller l’état du job:

job

Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir. Ici, on voit que le job est réalisé à 12%, mais on voit déjà un aperçu de l’image. J’ai fait exprès d’afficher les options de “Compute Method” – ici, vous pouvez cliquer sur “GPU” qui n’est pas proposé précédemment – ça permet d’utiliser aussi le GPU pour le calcul, sachant que cela ne fonctionne pas bien avec tous les rendus – c’est à vous de savoir en fonction de votre projet.

A partir de là, on peut mettre en pause, supprimer le projet ou télécharger une version “en cours de route”. Quand le rendu est terminé, on peut télécharger un Zip contenant le ou les images correspondantes! Ça marche aussi avec la simulation de fluides, mais c’est déconseillé car la limite des 500MB est très vite atteinte.

A noter qu’on est presque toujours le premier à rendre son propre projet. Ça peut se changer dans les options, mais au final, c’est logique qu’on dépense d’abord son énergie sur ses propres projets.

Le site web de la ferme

Vous voyez, c’est vraiment très simple. Depuis mon inscription, une nouvelle notion vient d’être créée – celle d’équipe (Team). L’idée, c’est de pouvoir privilégier son équipe lors du choix “automatique” de projets à rendre.

Il existe plusieurs équipes:

teams

L’équipe France possède 26 membres et se place en 4ième position. Pour ma part, je viens de me joindre à cette équipe – quoi de plus normal  ? Me voici dans la liste:

gregintheteam

Vous venez nous rejoindre ? 🙂

On est classé en fonction de ses états de service. N’étant pas trop nombreux, y-a de quoi bien se positionner si vous avez une machine qui tourne souvent.

Le dashboard est aussi assez bien renseigné – cela donne un aperçu assez détaillé de l’état actuel de la ferme et des différents services déjà rendus (sans jeu de mots):

dashboard

Au total, 17 millions de frames calculées, 69K en attente, 74 projets actifs (pour 56K uploadés) …. 201 clients connectés en cours de rendu, pour 213 frames en cours de rendu.

On connait aussi les derniers projets rendus:
stats
Non, franchement c’est assez bien fichu, chapeau bas à ceux qui ont mis cela en place car cela rend de fiers services et en plus, l’interface est vraiment très simple d’utilisation.
Si mes explications ne vous suffisent pas, vous avez un tutoriel vidéo de 24 minutes en français pour vous présenter le système:

 
 
 
 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …