Natron 2.0.2 – les nouveautés du logiciel de compositing vidéo

Natron, le logiciel opensource de compositing vidéo (Linux, MacOSX, Windows) de l’INRIA a lancé sa nouvelle version en avril 2016. Nous vous avions déjà parlé de ce logiciel dans un précédent article.

Pour ceux qui ne le savent pas, le compositing image est le fait de mélanger différentes images entre elles en jouant sur de nombreux paramètres. Donc, pour la vidéo, c’est un logiciel de montage principalement spécialisé dans le fait de mélanger plein de sources (un logiciel de montage quoi ;)..

Par son interface et son mode de fonctionnement, Natron reprend l’interface de Nuke (utilisé sur des productions telles que Avatar, The Hobbit, Gravity, etc.).

Les compositions se construisent dans une arborescence nodale.

natron2.0.2

Natron est compatible à 100% avec le plugin OpenFX v1.3, et une liste non exhaustive de tous les plug-ins est disponible ici (https://natron.inria.fr/plug-in-registry/). Ce qui signifie que vous pouvez installer des plug-ins de l’extérieur et être capable de les utiliser comme d’habitude avec d’autres logiciels de montage vidéo.

Des dizaines de formats de fichiers pris en charge: EXR, DPX, TIFF, PSD, SVG, Raw, JPG, PNG … grâce à OpenImageIO . et FFmpeg.

Le point fort du logiciel est la possibilité de créer ses propres plugins, de tester facilement ses algorithmes, dans un environnement dédié aux tests disposant d’outils de montage vidéo.

natron

Voici la liste des nouveautés :

  • Le support de Python: les PyPlugs peuvent maintenant être utilisés pour créer des jeux d’outils. Ah ça c’est cool ! C’est ce qui a motivé principalement cet article !
  • Le Roto Painting: technique permettant de détecter automatiquement les contours d’un objet de la vidéo (on l’aide en peignant un peu la zone) pour le soustraire au reste de la vidéo et pouvoir ainsi l’intégrer ailleurs. C’est comme du “fond vert” sans “fond vert”.
  • un nouvel éditeur dopesheet: une autre façon de présenter la timeline qui se rapproche de celle de Blender par exemple.
  • Le noeud HSVTool  dispose désormais d’un bouton pour définir la couleur src
  • Les performances ont été améliorées
  • Il est maintenant possible de lister tous les disques disponibles dans la boîte de dialogue de fichier sur Windows
  • Nouveau panneau de progression pour manager les rendus, annuler, mettre en file, en pause ou les relancer
  • format EXR: vitesse lecture/écriture – meilleures performances
  • Lecture FFMPEG / Ecriture FFMPEG améliorée
  • WriteFFMPEG dispose désormais d’une meilleure interface pour afficher le format possible / ou combinaison de codec
  • Possibilité de faire une pause dans les modifications pour mieux comparer les rendus
  • User interface for parameters has been improved and requires less mouse clicks
  • Interface utilisateur pour les paramètres améliorée
  • Raccourcis Undo/Redo (CTRL-Z ou CMD-Z on Mac) peuvent s’adapter au curseur souris et effectuer l’action sur le process demandé
  • L’éditeur de courbe a été accéléré lors de la manipulation des milliers de keyframes (images clés)
  • Le zoom est maintenant toujours approprié, même pour les images fixes
  • Correction des problèmes sur Linux / Windows où l’interface Natron ne s’affichait pas correctement sur les écrans à haute DPI
  • Correction de problèmes sur Windows où les chemins de fichiers avec des caractères non ASCII n’étaient pas lues / écrites correctement
  • Correction de problèmes sur Windows où la lecture / écriture en partage réseau ne fonctionnait pas correctement
  • Un nouveau projet de démonstration par Francois Grassard est disponible sur downloads.natron.fr. Il contient un projet pleinement fonctionnel démontrant l’utilisation d’un noeud-graphe complexe, y compris l’utilisation de PyPlugs.

Voilà, je trouve l’outil vraiment cool – même si je continue à utiliser Vegas pro pour mes vidéos. Je ne suis pas certain de retrouver toutes les fonctions dont j’ai besoin. Techniquement, le produit m’intéresse beaucoup, surtout depuis qu’on peut l’étendre en python… mais bon, peut-être qu’il me faudrait d’abord m’y mettre à fond, ce qui pourrait arriver un de ces jours si je me décide à écrire un livre sur ce dernier 😉

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …