Assassin's Creed Syndicate: Making of… ou presque

Le studio Ubisoft de Québec a décidé de lever le voile sur cette superproduction en montrant l’envers du décor aussi complexe que la production d’un long métrage au cinéma.

Derrière une production de cette envergure, l’équipe de 1000 personnes dans huit studios du groupe à travers le monde pilotée par Québec, il y a eu des spécialistes comme l’historien Jean-Vincent Roy pour reproduire la ville de Londres telle qu’elle était en 1868.

Les données historiques analysées à partir d’anciennes cartes et des photographies de l’époque ont servi à Jonathan Dumont qui dirigeait l’équipe de création des environnements et des différents quartiers de la ville. Mais, des membres du studio ont marché dans Londres pour voir sa topographie et rendre les environnements du jeu le plus réaliste possible. Sans oublier de visiter les édifices historiques comme l’abbaye de Westminster, les gares, la tour de Londres, le Big Ben, et les parcs, tout ce qui fait de Londres une carte postale.



La suite de l’article sur lapresse.ca

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …

DIRTY BOMB, le making of

Je vous propose aujourd'hui une présentation de la conception du jeu Dirty Bomb et un accès aux différents documents...