L'avenir des cahiers d'Unreal Engine

Je sors d’une réunion imprimeur/éditeur concernant “les cahiers d’Unreal Engine“, mais aussi mon premier livre, “créez vos propres jeux 3D comme les pros“.

Depuis mars dernier, l’imprimeur, Lighting Source, a doublé les tarifs d’impression. Oui, vous m’avez bien entendu, 100% d’augmentation! Ils avaient averti fin novembre qu’ils allaient augmenter tous leurs tarifs de 30% environ. Oui, mais, c’est sans compter le fait que le format choisi pour mes livres (24.4x17cm) allait prendre beaucoup plus, passant d’un format considéré comme “SMALL” à “LARGE”. Je trouve cette politique désastreuse, et vraiment dégueulasse car j’imagine qu’il doit y avoir des accords secrets avec les grands éditeurs qui n’accepteraient jamais une telle augmentation… Mais bon, nous y sommes et les stocks diminuent…

LightningSourceLogoFR

Changer d’imprimeur ? Oui, nous avons envisagé cela, demandant des devis un peu partout en Europe, se refusant à faire imprimer en Chine pour des raisons de déontologie… Et le résultat est là: LS a encore le meilleur rapport qualité/prix! Avec des tirages unitaires d’au moins 1000 exemplaires, on arrive à rivaliser ailleurs – oui, mais au prix de devoir stocker d’avantage, de devoir tout écouler avant de procéder à des mises à jour… et 1000 exemplaires pour des livres informatiques “spécialisés”, c’est un gros chiffre! Pas certain que tous les tomes d’Unreal Engine arrivent à ce niveau. Il n’y a qu’un an qu’ils sont distribués donc on ne peut pas faire de prévision, mais bon, 1000 exemplaires, c’est un risque et une immobilisation financière.

Maintenir les prix est impossible car cela reviendrait à vendre à perte en librairie et avoir des marges si faibles dans les autres cas que cela reviendrait à faire du bénévolat si on ajoute l’ensemble des couts. En réalité, l’éditeur et moi-même voulions que le livre soit accessible financièrement au plus grand nombre, et avions donc fixé la rémunération auteur+éditeur au minimum viable (30% du PV HT pour les deux) et calculer le prix ainsi. Mais c’était sans le changement de tarif de l’imprimeur…

Livres

Nous voilà donc devant un dilemme de taille, car les solutions qui s’offrent à nous ne sont pas nombreuses:

  1. Changer le format et passer à un format plus petit (23.4×15.6cm). Ainsi il serait possible de limiter l’augmentation du prix à 10%. Oui mais voilà, les lecteurs qui ont commencé une collection vont se retrouver avec les tomes 1 à 4 plus grands… ça casse totalement la collection…
  2. Passer au noir et blanc… C’est ce que font souvent les éditeurs de la presse spécialisée… Je trouve que c’est moche et que les livres perdent de leur intérêt… Mais en même temps, on pourrait maintenir les tarifs.
  3. Travailler avec l’Asie ? On devrait pouvoir obtenir de meilleurs prix en effet, mais certainement en imprimant au moins 1000 exemplaires… Personnellement, cela m’ennuie. Je ne suis pas certain de la qualité d’impression au final, et il y a aussi le fait que l’Europe rencontre des difficultés économiques importantes et que j’essaye de mon coté le plus souvent d’acheter français (quand c’est fabriqué en France bien entendu). Là, les imprimeurs français étaient tous à la ramasse… Cette solution ne me plait pas.
  4. Garder le même format (en tous cas pour UE4) et augmenter les prix de 20%, faisant passer le tome de 14.90€ à 17.90€.

Il y a aussi un autre paramètre qui entre en ligne de compte: les mises à jour. UE4 est un logiciel qui évolue très vite. Les premiers tomes ont été écrits durant la version 4.5-4.6, j’ai pu mettre à jour en 4.7 in extremis. Les deniers ont été diffusés en Décembre dernier, en version 4.10 (idem, développés en 4.9 et mis à jour in extremis). Aujourd’hui, nous sommes en 4.11. J’aimerais pouvoir mettre à jour les tomes, et cela sera fait sous peu. Au pire, 2 ans après la sortie de chaque tome. Quid des versions papiers ? Faut tout racheter comme pour Apple ? ça n’a pas de sens. Alors je pensais aux classeurs, un peu comme en comptabilité (image ci-dessous): les gens achètent un classeur et peuvent avoir des mises à jour sous la forme de fiches. Il y a des abonnements ou des lots de fiches. Cela paye les frais de mises à jour et cela conduit à avoir toujours un classeur “au top”. Je me dis que pour les pros ce serait bien. Mais en même temps, j’ai peur que le fait que cela soit un classeur casse un peu l’effet livre. Quid des ventes sur Amazon par exemple?  Et en librairie? Et le coût aussi… Un ou plusieurs classeurs à mettre en place, des impressions plus chères que pour les livres, la nécessité de perforer, de packager d’avantage… Je n’en sais rien, coté éditeur/imprimeur, on me déconseille, mais des amis me disent que ce serait bien. En même temps si je leur dit que ça leur coûterait au moins 2 fois plus cher, pas certain qu’ils acceptent… (et encore, avec les frais postaux réguliers, le trouage, etc… ça pourrait être plus).

la-securite-pour-les-etablissements-recevant-du-public-823-large

Voilà, comme beaucoup des lecteurs des cahiers d’Unreal Engine sont aussi des lecteurs de ce blog, je voulais recueillir leur avis ici. Avez-vous d’autres solutions en tête, que pensez-vous des solutions envisagées, sachant que le choix se porte de plus en plus sur l’augmentation du prix de vente de 20%. Et pour les mises à jour, rien de pensé pour l’instant. Reste que l’avenir des cahiers d’Unreal Engine se joue un peu ici. Il y a 3 tomes en perspective d’ici la fin de l’année et 2 sur lesquels j’ai beaucoup avancé malgré mon boulot actuel… J’espère que vous serez nombreux à me donner votre avis. Je continue à jouer la carte de l’ouverture avec vous.

51 Commentaires

  1. Arnober

    Et pourquoi pas faire tout bêtement des fiches pdf ?

    Réponse
    • greg

      Oui, pour les mises à jour, c’est une éventualité. On y pense, mais il faut trouver un modèle économique satisfaisant pour les lecteurs, l’auteur (moi-même) et l’éditeur.
      Mais le numérique ne représente aujourd’hui qu’un faible pourcentage des ventes de livre chez les francophones. Donc, si on se limite au numérique, on signe l’arrêt de la série. En plus, le numérique est fortement taxé (70% de pris par Amazon si pas exclusivité), pas de vente en librairie, etc.

      Réponse
  2. Jacques florian

    Bonjour.
    Dans un premier temps, pour l’augmentation des tarif, je ne serais personnelement par contre une augmentation du prix final de vos ouvrages. Sinon avez vous pensé á un appel aux dons? ( Avec une petite récompense pour les donnateurs? ). Sinon le system de fiche me paraît bien.
    Bon courage et bonne continuation.

    Réponse
    • greg

      Merci, oui le système de fiches PDF serait bien, j’ai juste peur que le piratage vienne à bout des livres.
      Après, la version papier risque de devenir assez couteuse (à cause des frais postaux et de manipulation).
      Mais c’est une bonne direction à étudier en effet.

      Réponse
      • Jacques florian

        Oui attention au piratage… as tu pensé aussi à une chaîne twitch avec quelques tutos en live? Qui pourrais te donner une participation financière( encore sous sytem de dons) ou un genre d’abonnement Premium? je pense que la plupart de tes lecteurs serait ravis de mettre la main a la patte pour te soutenir dans un projet de ce genre…

        Réponse
        • greg

          Le piratage est assez difficile à éviter… je ne peux que faire confiance aux lecteurs pour ne pas distribuer le livre, mais cela peut arriver 🙁
          Pour les tutos en live, c’est un autre métier en quelques sortes. Je ne suis pas très tutos pour ma part. Il y a Jean Charpentier ou meletou pour ça et ils font ça gratuitement en plus. Je développe déjà le reste du temps et je suis payé pour cela. Je préfèrerai continuer à écrire pour ma part.
          Après, je ne sais pas pour le financement participatif… J’y avais pensé dans le cadre de création d’autres livres, où le marché n’est pas assez important pour soutenir l’écriture d’un livre (vente < 500 exemplaires). Mais pour UE4, il y a un public assez nombreux. On devrait atteindre le millier d'exemplaire pour les tomes 1 et 2, mais d'ici un an, si le rythme reste le même. Cela ne serait pas honnête de ma part de demander des contributions supplémentaires, non ?

          Réponse
          • Jacques florian

            Pourquoi pas honnête? Le financement particpatif n’est pas une obligation. Ceux qui donnent c’est de bon coeur. C’est pas comme si tu disais il me faut tel somme pour tel chapitre… (merci Yu Suzuki avec shenmue 3)

  3. Frederic Huriez

    Bonjour Greg,
    j’ai pu découvrir grâce à toi ce moteur qu’est l’Unreal Engine 4 , et également redécouvrir l’envie de créer des jeux , une passion que j’ai laissé de côté trop longtemps.
    Personnellement, ça ne me dérange pas de payer un peu plus cher le contenu de qualité que tu offres , et c’est également vrai que proposer des mises à jours au format PDF serait un plus.
    Je pense que mettre fin à la série serait vraiment dommage car ce moteur est d’une richesse gargantuesque ,et en tant que lecteur ,je trouve que c’est bien plus qu’une simple documentation que tu partages avec nous dans tes livres … c’est un guide du routard galactique qui fourmille de pleins de trucs et astuces , et il reste tellement de “planètes” à “visiter” comme le jeu en réseau , la réalité virtuelle ( voire les jeux en réseaux et en réalité virtuelle 🙂 ) et j’en passe et des meilleures !!!
    Bref ,Pour ma part, ce serait même plus que dommage (il s’agit de mon opinion ) , ce serait une grande perte, et je serais prêt à mettre quelques deniers de plus pour continuer à te suivre à travers ce périple.
    Longue vie et prospérité 🙂
    Fred

    Réponse
    • greg

      Merci beaucoup pour ce mot d’encouragement. J’aimerais aussi continuer la rédaction de ces tomes et je suis certain qu’on arrivera à trouver une solution. Et comme tu le dis, ce moteur est tellement riche en fonctionnalités, évolue si vite, qu’il lui faudrait même un mag dédié !

      Réponse
  4. Murielle

    Heuh je dis peut-être une bêtise, mais vous avez contacté Sobook comme imprimeur?

    Réponse
    • greg

      Non, pas récemment, mais il y a 2-3 ans il me semble. Mais merci, nous allons les relancer, on sait jamais 🙂

      Réponse
    • greg

      Chez sobook, le livre que nous vendons 14.90€ TTC coûte 18.47 € HT / ex (par 100 ou 500)… Donc, ce n’est pas une option, j’espère que vous n’imprimez pas là bas ? Ils ont peut-être de meilleurs tarifs pour le N&B, mais pour la couleur, c’est pas la peine…

      Réponse
  5. Jacques florian

    Et traduire les cahier dans d’autre langue a été envisagé? Cela peux generer plus de vente.

    Réponse
    • greg

      Oui, c’est prévu en effet, nous avons même reçu une aide d’Epic. Mais il faut savoir que la traduction d’un seul tome des cahiers d’Unreal Engine en 1 seule langue, revient à environ 4000€ (0,10 ct/mot pour une traduction semi-pro et une relecture). Donc, il n’est pas évident de l’amortir dans un marché plus difficile à pénétrer comme le marché US (déjà saturé en livres) ou le marché hispanophone (marché inconnu pour moi). Donc, c’est assez casse-gueule au final. D’ailleurs, le premier livre a été traduit en anglais (la traduction n’est pas excellente, mais nous n’avons pas trop eu de retour à ce sujet), il a fait moins de 50 ventes depuis le début d’années, c’est mauvais signe.

      Réponse
      • Jacques florian

        Si ça peut aider ma femme est trilingue fr/russe/ukrainien. (Ukrainienne. Et elle est professeur de mettre moderne dans l’éducation nationale fr)

        Réponse
        • greg

          J’aurais bien aimé une version Russe, mais nous n’allons pas avoir de budget pour ça 😉

          Réponse
          • Jacques florian

            On peux voir ça comme un dons 😉

          • greg

            Disons que c’est un énorme travail la traduction d’un livre en entier. Après des coups de main pour de la relecture (anglais/espagnol), je suis preneur.

  6. gavau

    pourquoi pas des versions papier un peu plus cher dédiées à certains revendeurs (amazon entre autre) et les versions pdf en vente uniquement sur ton site ou quelques sites qui se font pas des marges de ouf ?
    ou l’ajout d’un système de don ?
    pourquoi pas vendre des models/props sur le net/en CD pour que ça aide les utilisateurs d’UE4 qui ne savent pas gérer la partie graphique ? ça pourrait te permettre de contrebalancer.

    Réponse
    • greg

      Des versions plus chères sur Amazon, cela revient à devoir créer un autre livre avec un autre ISBN car la loi française oblige à pratiquer le même prix partout. C’est un peu chiant, car faut doubler les stocks, devoir imprimer à 2x moins d’exemplaire, etc.
      Oui, les versions PDF que sur le site de l’éditeur, c’est déjà le cas, sauf pour faire un appel (tome 1). Mais si par contre tu veux être sur amazon, google, etc. alors ces derniers surveillent les prix pratiqués ailleurs et changent automatiquement ton prix de vente sans te demander ton avis.
      Un système de don… pour les vidéos, je comprends car c’est gratuit, mais là on vends déjà quelque chose, mieux vaut peut-être le vendre au bon prix plutôt ? Sinon, ça va faire comme les agriculteurs subventionnés qui vendent à perte dans les grandes surfaces 😉
      Des assets… oui, mais il faut en avoir et n’étant pas graphiste, je n’en dispose pas… 🙁

      Réponse
      • gavau

        ok ^^, pour les assets, je faisais référence selon tes compétences, des blueprints utiles (chat multi, système d’inventaire…) car beaucoup sont feignants et n’hésitent pas à acheter pour gagner du temps ou éviter de se prendre la tête (mais tu risque d’avoir à y mettre à jour si UE4 fait une update).
        Pour le système de don, si ça peut permettre à certains de ne pas être affectés par la hausse de prix…
        Et ton blog traîtant de l’actualité dev n’est pas gratuit par hasard ?
        Tu as test de vendre à la fnac ? Certains ne peuvent/veulent pas payer par internet, tu gagnerai en client non ? de plus certains n’ont jamais entendu parler de ton livre nu UE 4 (ou pensent qu’il est tjr payant), du coup ça pourrait te faire de la pub (quand j’étais lycéen, je glandais souvent à la fnac, je me baladais dans les livre info, ça m’a permis de découvrir dreamweaver à l’époque (grâce à un bouquin de tuto très bien fait), ça m’a motivé à me mettre au C++ (jsuis tombé sur un bouquin que j’ai trouvé très bien fait et avec beaucoup de doc), découvert la possibilité de programmer des homebrews sur PSP en lua -> j’ai créé 2 jeux grâce à ça…et je pense pas être le seul à faire ça ^^

        Réponse
        • greg

          héhé, oui le blog et les vidéos sont gratuites 😉 D’ailleurs, avec les extraits contenus dans les vidéos, je ne pourrais même pas monétiser si je le voulais ^^
          Oui pour le BP, j’y pense à faire de trucs pour le marketplace, mais je n’ai pas encore trop eu le temps et puis je met tout à dispo dans les livres pour l’instant (non, pas tout remarque ;))
          Oui, la FNAC est très gourmande, mais nous y sommes. Pas souvent en rayon par contre 🙁 – Ils s’embêtent pas, ils commandent souvent juste ce que les clients leur demandent… Ca devient rare un libraire qui joue le jeu, surtout en librairie informatique – ils se contentent des collections pour les nuls et quelques autres… Bon, on est présent dans plusieurs librairies, mais pas partout en effet. Ça viendra 😉 Mais pas au Canada… sont encore pire (ils veulent aussi ton slip…)

          Réponse
          • gavau

            si tu passe sur le market, abuse pas trop hein xD certains pris sont traumatisants, mon rsa fait des backflips en voyant certains prix ^^

          • greg

            Oh oui, j’ai vu ça ! ^^

  7. Nawri

    Les deux premières solutions semblent les moins contraignantes pour toi !
    Dans tous les cas, fonce, nous suivrons

    Réponse
    • greg

      Merci, on va essayer de trouver la meilleure solution pour tout le monde 😉

      Réponse
  8. NOBLE Pierre-Etienne

    Perso, dans l’ordre des préférences, je dirais que tu peux augmenter les livres, les prix sont raisonnables et on peut comprendre que 20% de plus nous permet de garder le même format.
    En deux, ben change de format, c’est pas non plus une collection de Spécial Strange Origin ! C’est un outil de travail, on s’adaptera du moment que cela reste lisible.
    Pour toutes les autres options, changement d’éditeur, tuto vidéo, et autres, pour en avoir fait c’est beaucoup de travail et je pense que cela va t’épuiser et que cela ne fera que ralentir la sortie de tes bouquins. Les tutos vidéo, il y en a sur le web, l’avantage de tes livres c’est qu’on peut les feuilleter tranquille et faire les manips en même temps. Et puis un livre c’est irremplaçable, on se replonge dedans, on l’a sous la main, on recherche un truc qu’on avait fait, bref, reste sur les livres papiers et augmente de 20%.
    Après il y aura le quid des évolutions du moteur, là tu peux faire des fiches PDF que tu envois à ceux qui ont acheté le bouquin et qui explique les changements depuis la sortie du livre. Le classeur bonne idée mais bon, je me revois a classer mes fiches cuisines, c’est un peu trop Old school :p

    Réponse
    • greg

      Merci Pierre-Etienne, oui le classeur n’irait pas à tout le monde, j’en suis bien conscient. Et moi le premier, je me rappelle de ces fiches sous blister que je n’avais pas encore eu le “temps” (l’envie) de classer… J’examine encore d’autres pistes, mais cela me conforte dans une solution de replis au cas où l’on ne trouve pas d’autre solutions.

      Réponse
  9. PF

    Quatre petites remarques:
    -1-une augmentation de 20% ne serait pas traumatisante, sachant que vous êtes le seul à faire ce travail; la rareté et la qualité du travail se payent. Et si quelqu’un a du mal à se payer les ouvrages, il faut se cotiser comme quand j’étais étudiant (“vieux con inside (assumé)”)
    -2-le “tout vidéo” est pénible; j’aime encore avoir dans les mains un ouvrage lisible et clair et sur lequel je peux venir et revenir. Les tutos vidéos me “saoulent” pour parler comme les “djeuns”.
    -3-pour les mises à jour, un accès protégé à des fiches pdf sur votre site pour les anciens acheteurs. Pour les nouveaux, éditer une version papier 2016 (puis 2017 ou 2018 etc…) des anciens tomes au fur et à mesure de l’évolution du moteur (les fiches pdf reprenant les nouveautés des versions 2016,2017,2018). Pour éviter un beau bordel, marquer en gros en rouge sur la couverture “Edition 2023 revue et augmentée pour moteur UE 4.56”.
    -4-MERCI pour votre travail. Je le lis avec délectation mais de manière ponctuelle et uniquement en fonction de mes besoins(ce que permettent vos ouvrages).
    Très bonne continuation.

    Réponse
    • greg

      Merci pour ce message, oui c’est plein de bon sens. J’ai adoré la mention “Edition 2023” 😉

      Réponse
  10. Luc

    Bonjour,
    Merci de ta sincérité, avec quelqu’un d’autre on aurait certainement vu le prix doubler sans même une notification !
    Personnellement je trouve l’augmentation de 20% très raisonnable. J’ai acheté les deux premiers tomes pour 14.90€ et c’est un très bon prix pour le travail et les infos que tu nous fournis.
    Pour être sincère je compte bien acheté les tomes 3, 4, suite et même avec une augmentation des prix ! 😉
    Pour les mises à jour c’est un des problèmes qu’on rencontre avec un outil “trop actifs”… Je ne sais pas vraiment quelle solution adopté pour le coup… 🙁
    Merci encore pour le boulot que tu partages, c’est vraiment cool ! 😀

    Réponse
    • greg

      Merci Luc, j’espère pouvoir partager encore d’avantage avec les expériences que je fais actuellement. Oui, les mises à jour, ça reste une question en suspens.

      Réponse
  11. Fabien Ribière

    Bonjour,
    personnellement, je pense qu’une augmentation ne serait pas mal vue si on peut garder le même format en couleur, ce qui serait bien dans ce cas la serait la mise a disposition d’un ebook ou pdf de l’exemplaire, mis a jours via un systeme de compte utilisateur via ton site par exemple, comme ça on aurait toujours une version a jour du livre que l’on achète, et à ce moment là je t’avoue que payer 3€ de plus ne me dérangera pas.
    Le piratage existe de bien des façons malheureusement, qui sait si il n’y a pas de scans de tes livres dispo sur la toile?
    Les personnes honnêtes continueront d’acheter, encore plus si tu peux mettre a disposition un pdf/ebook lors de mises à jour 😉

    Réponse
  12. Jean CHARPENTIER

    Salut Grégory.
    Je prend enfin du temps pour répondre, après avoir fait la promo de l’article en vidéo :p.
    Donc pour moi, la solution la plus envisageable serait une augmentation du prix de vente. Même à 18€, le tarif rest e abordable pour du livre technique.
    Le système de classeur me plait beaucoup, à titre purement professionnel, car cela me permettrait de “couper” le livre en plusieurs parties pour que chaque jeunes avec qui je bosse puisse avancer sur sa partie, sans attendre qu’un autre ai fini d’utiliser le livre. Pour l’instant on fait sans, mais clairement ça serait un plus pour les écoles ou les groupes de devs qui bossent ensemble.
    Quand au numérique, j’ai acheté ton ouvrage sue BGE sur Kindle, et je ne l’ai que très rarement utilisé… Je trouve pas ça super pratique, ça se met en veille dès qu’on ne tourne pas la page, etc…
    En tout cas, moi, même à 20€ j’achète la suite !
    Bonne continuation

    Réponse
    • greg

      Merci Jean pour ce retour. J’ai peut-être un espoir avec un imprimeur espagnol: il pourrait proposer un tarif intéressant, peut-être le même qu’actuellement, mais avec une impression de meilleure qualité et des photos beaucoup plus jolies. J’attends son retour.
      Oui, le classeur c’est top pour les mises à jour, mais aussi pour ce que tu dis – avoir plusieurs personnes dessus. Le soucis, c’est que c’est beaucoup plus compliqué et cher à imprimer et c’est un casse tête pour l’éditeur… Nous avons étudié la question et cela semble trop difficile – et l’époque ne le permet peut-être plus. Je n’abandonne pas complètement l’idée, mais elle ne pourra pas être mise en place cette année en tous cas.
      Le Kindle, j’aime pas du tout: ça fout en l’air toute la mise en page… pour un roman, c’est bien, mais un manuel technique, mieux vaut du PDF.
      L’idée qui se profile de plus en plus, c’est d’augmenter le prix mais en offrant le PDF avec et des mises à jour de ce PDF… Après, le problème, ça reste le piratage. On n’en parle pas beaucoup, mais ça tue le livre technique. Les gens n’achètes plus les livres physiques se disant qu’au moins le PDF est à jour… et c’est vrai. Et si au hasard d’un google, ils tombent dessus, ils ne vont pas s’embêter à acheter le livre… Je comprends cela, je faisais comme eux avant… me disant que je n’aurais probablement pas acheté le livre. Mais au final, y-a des livres que j’aurais acheté si je ne les avais pas téléchargés. Maintenant, j’en ai conscience, mais dans le monde francophone qui n’est pas si grand que cela (car la majorité n’a pas d’argent), pirater un livre, asphyxie l’auteur, tue l’éditeur… et le librairie et l’imprimeur à terme. C’est pour ça que je n’étais pas chaud pour offrir le PDF – car je me dis que ceux qui ont payé pour l’avoir hésiteront plus facilement à le partager.
      Merci Jean et bonne continuation aussi pour tes tutos en vidéo et autres projets !

      Réponse
  13. Dipsi0

    Bonjours,
    Pour ma part toute les solutions que tu propose me conviennent, à par le classeur en qui je ne voit pas d’intérêt.
    par contre je sacrifierai volontiers la couleur pour une meilleur définition des images, car qq foie elles sont dure à déchiffrer et nécessite d’aller chercher les fichiers que tu a mie sur le net.
    Bonne continuation

    Réponse
    • greg

      Salut Dipsi0, le classeur permettait surtout d’avoir toujours des fiches à jour, mais le coût est trop important semble t-il et beaucoup sont attachés au format livre. Ah, le N&B plutôt que la couleur… pas certain que les illustrations soient plus lisibles… surtout les Blueprints.

      Réponse
  14. Dipsi0

    oui ça nécessiterai de retraiter chaque illustrations Blueprints pour supprimer ce fond gris.

    Réponse
    • greg

      J’ai tenté plusieurs approches: supprimer le fond, mais le reste des éléments reste très foncé, j’ai utilisé la “vidéo inverse”… pas top… Pas évident de trouver un bon compromis entre lisibilité et esthétisme. Et cela finissait par ne plus ressembler à des BP.

      Réponse
  15. Rémi

    Bonjour Greg,
    j’ai cherché plusieurs solutions pour ton problème.
    1) Comme la majorité des gens ici, je pense qu’une augmentation du tarif des bouquins n’est pas un problème tant qu’il reste en dessous des 20€ (pour ne pas freiner les nouveaux acheteurs). Si tu offres les pdf de mise à jour, c’est même carrément donné par rapport au travail que tu réalises sur le long terme.
    2) Garder le prix actuel mais proposer un système d’abonnement Premium (pour obtenir les mises à jour en pdf).
    L’abonnement pourrait être annuel ou mensuel, au choix (comme le système d’Epic au départ pour UE4).
    Au final, comme Epic permet de travailler avec les anciennes versions, tes livres ne sont pas obsolètes, ils sont justes adaptés à la version au moment de l’impression.
    Les plus motivés (ou moins fortunés) pourront toujours aller chercher l’info sur le net, pour les autres, l’abonnement leur permet de travailler avec les nouvelles version d’UE4 en conservant le même professeur.
    Je souscrirai personnellement à ce système si il était mis en place. Par exemple, 5€ par an pour les mises à jour en pdf.
    Ça représente beaucoup pour toi peut-être mais 5€ c’est 3 fois moins cher qu’une pizza chez Domino’s 🙂
    Le travail que tu accomplis avec les mises à jour, on sait tous que ça vaut beaucoup plus que ça !
    3) Faire un Kickstarter. Tu ne risques rien, au pire, si il ne fonctionne pas (qu’il n’atteint pas TON objectif), tu rembourses les gens.
    4) Demander de l’aide à Epic :). Comme ils ont déjà reconnu la qualité de ton travail, et qu’ils n’arrêtent pas de communiquer sur le fait qu’ils aident en masse ceux qui font la promotion du moteur, ils ont peut-être des solutions pour toi.
    Pas forcément financièrement, peut-être tout simplement qu’ils connaissent un bon imprimeur pas cher :p
    Idée) Si tu part sur du PDF additionnel, tu pourrais remplacer le lien dans les livres pour télécharger les images des Blueprints par un accès gratuit à l’ebook (mis à jour).
    Tu ne peux pas indiquer le lien directement dans le livre, il y aurait trop d’abus sans doute.
    On peut imaginer un système de formulaire sur ton site où le client devrait rentrer certaines infos pour débloquer l’EBook après validation (code barre, nom et prénom, date d’achat, lieu d’achat).
    Comme tu as accès aux dates, noms et lieux d’achat (Amazon ou ton site), ça te permettrai de vérifier rapidement puis de débloquer 1 fois par jour l’accès aux ebooks.
    Cela n’est valable bien sûr que si le volume de vente n’est pas trop important. (Sinon c’est ingérable et trop chronophage), mais on peut sans doute trouver des alternatives.
    Les anciens et nouveaux acheteurs du livre seraient informés facilement en changeant le contenu du lien des images à télécharger par un message expliquant cette nouvelle méthode 🙂
    NB : Il faudrait supprimer le + des versions sur tes prochains ouvrages (ex : Versions 4.7+ mettre juste Versions 4.7* …
    et préciser derrière l’ouvrage que *la version d’Unreal Engine 4 couverte par ce livre est la 4.7 mais la plupart des fonctionnalités abordés seront fonctionnelles sur les nouvelles versions.
    En effet, tu ne pourras jamais garantir au lecteur ton + car le logiciel change trop souvent.
    ps : Ta chaîne Youtube est excellente, un vrai plaisir ! c’est vraiment bien, Bravo !!
    Bonne continuation et merci pour tes livres.

    Réponse
    • greg

      Oh, hé bien merci Rémi, à plus d’un titre. Déjà pour cet échange d’idées ! J’y pense en effet à la possibilité de mettre en place une sorte d’abonnement annuel pour les mises à jour. Mais je ne pourrais le faire que lorsque la série des 12 livres sera boucle, que la plupart des fonctionnalités du moteur seront couvertes et que je pourrais assurer un suivi plus intense des mises à jours. Car je ne veux pas promettre des mises à jour aujourd’hui que je ne pourrais pas tenir, étant donné que je complète la collection pour le moment. Quoi que, je vais être obligé de mettre à jour pour les versions anglaises et espagnoles…
      La solution 2 n’est pas envisageable car le cout de l’impression est trop élevé.
      Pour la 3, je pense qu’il n’y a pas encore assez de lecteurs (entre 800 et 1000 environ) et que je ne sais pas quoi proposer. Pour l’instant, je ne demande pas le financement de l’écriture, je travaille à coté, donc ça va. Non, c’est de rendre l’opération distribution sous forme de livre économiquement viable comme tout livre.
      Quant à Epic, ils ont déjà fait beaucoup avec le prix, et coté imprimeur, je crains d’avoir déjà l’imprimeur le moins cher de tout l’occident ;)- Non, il me faudrait pouvoir faire des séries plus grosses, mais ce n’est pas envisageable pour l’instant.
      Oui, pour le coté 4.7+, il faudrait que j’explique précisément des livres que le mieux est d’utiliser la version du livre et de faire évoluer ensuite, je note ça.
      Mais oui, pour le coté mise à jour et PDF, il y a probablement beaucoup à faire et à penser… Merci pour cette réflexion qui fait avancer la mienne en même temps 🙂
      Et merci pour la chaine youtube aussi !

      Réponse
      • Rémi

        Ok, je continue d’y réfléchir.
        Si je pense à d’autres solution, je posterai ici.
        @ bientôt
        Idée : Pourquoi ne pas continuer la série en Ebook uniquement et proposer un téléchargement au format PDF pour ceux qui souhaitent imprimer sur support papier ?
        Certes, c’est pas terrible pour le côté collection mais si ça permet de continuer à sortir les autres « livres », c’est peut être la solution la moins contraignante pour toi.
        Ceux qui sont intéressé par l’achat de livres commenceront quasiment tous par le premier volume, donc tu ne perds pas d’acheteur potentiels de la série qui voudrait commencer en bouquin… Si tu peux rééditer uniquement les premiers bien sûr (quitte à y perdre un peu sur les livres mais tu le regagnera sur la marge des ventes en Ebook des futurs volumes).
        Si l’acheteur livre ne t’achètes pas les épisodes suivants en Ebook, c’est qu’il n’est finalement pas ou plus intéressé, donc de toute manière il n’aurait pas acheté le livre (sauf pour la collec’ et la frime … mais bon là… – -“).
        Je comprends ton attachement au format Livre papier, mais bon, personnellement, je ne suis pas sûr que dans 5 ans j’achèterai encore un livre papier (et ça risque d’être encore pire pour les nouvelles génération… mais je me trompe peut-être).
        Du coup, un petit sondage tout simple auprès des lecteurs/amis pourrait aider à décider :
        « Préférez-vous acheter un livre technique au format papier sans mises à jour OU ce même livre au format informatique mis à jour régulièrement ? » (à voir si tu fais au même prix ou non)

        Réponse
        • greg

          Pour l’idée ebook, il faut savoir, que dans le monde francophone, la vente d’ebooks reste très en dessous de la vente de livres classiques. Je n’ai pas le chiffres, mais ça reste dérisoire. En plus, s’il n’y a pas d’édition papier, cela coupe la vente en librairie et sur Amazon (reste le kindle, mais c’est une arnaque car soit tu leur donnes l’exclu et ils reversent 70%, et encore, sous certains conditions – soit tu récupères 30%, peanut quoi).
          Bref, aujourd’hui, et même dans un secteur comme l’informatique, et même pour un marché vertical comme le dev 3D, se couper du livre papier, c’est donner des coups d’épées dans l’eau.
          Ensuite, il faut savoir que ceux qui achètent le tome 1 n’achètera pas forcément les suivants, mais que s’il découvre le domaine, il va commencer par le tome 1 avant de juger si le reste (livre+logiciel) lui convient. Donc miser sur les tomes suivants est dangereux.
          Pour ma part, je n’achète quasiment plus de papier, mais nous ne faisons pas partie de la majorité 😉
          Pour la version papier, je compte mettre à jour, la question est quand et comment. Pour l’instant, de façon traditionnelle, tous les 2 ans -et peut-être sous forme de fiche en numérique pour ceux qui ont déjà la première édition? A voir…
          Ok, merci, suis toujours preneur de ce qui peut faire avancer le schmilblick !

          Réponse
  16. Rémi

    Ok, effectivement, c’est fou ce que prend Amazon !!
    Tu as raison, c’est pas une bonne idée de miser sur l’Ebook du coup. Je continue de chercher de mon côté.
    Bonne journée 🙂

    Réponse
  17. MARTINEZ Gregory

    Bonjour,
    Je débarque un peu tard mais je tenais à donner mon avis. Personnellement une augmentation du prix des ouvrages me parait totalement justifiée. Le prix actuel est bas (ce qui est une bonne chose bien entendu) mais les personnes intéressés par l’UE dispose forcément de la possibilité de payer plus (pour utiliser l’UE il faut un ordinateur relativement correct).
    Des classeurs ? J’aime beaucoup l’idée; c’est pratique et on peut remettre à jour plus facilement.
    Bref en ce qui me concerne je suis prêt à mettre bien plus dans vos ouvrages que je trouve formidablement bien écrit.
    Amicalement

    Réponse
    • greg

      Merci Greg pour ce retour. Vous êtes quand même assez nombreux (la moitié peut-être) à ma dire que les classeurs ne sont pas un si mauvaise idée… Va vraiment falloir que je réétudie la question en profondeur.
      Merci, @ bientôt !

      Réponse
  18. Rémi

    Bonjour,
    Finalement, je suis d’accord avec Gregory MARTINEZ 🙂
    Une augmentation de prix est sans doute la solution la plus simple pour conserver le format papier.
    Greg, j’en profites pour te demander si tu as pu tester la nouvelle fonctionnalité dispo dans la version Preview 4.12 d’UE concernant l’éditeur en mode VR ? J’aimerai surtout avoir ton retour sur le fonctionnement avec le Vive (si tu l’as toujours chez toi :)). Penses-tu qu’il est préférable d’attendre Oculus Touch pour profiter de l’éditeur complètement en VR ou bien les controlleurs du Vive sont suffisants ? MERCI ^!^

    Réponse
    • greg

      Salut Remi, oui, j’ai testé rapidement l’éditeur en mode VR. Suffit de l’activer dans la section “experimental”. Alors, c’est bien, c’est prometteur. Faut quand même prendre le coup, mais se déplacer dans la scène pour éditer est un luxe. Non, franchement bien – c’est l’outil des level designers par excellence. Un petit bémol: les affichages du Content browser et autres fenêtres, faut vraiment se coller la tête dessus pour arriver à lire. C’est un petit soucis de définition, mais dans l’idée encore, c’est jouable. Pour moi, c’est pas pour modéliser un niveau de A à Z, mais surtout pour faire des ajustements.
      Oui, le VIVE est nickel, c’est un produit qui, pour moi, est au dessus de l’oculus (ayant eu les deux entre les mains). Mais pour l’instant, pour un joueur, le market est assez pauvre. Et je trouve le produit un peu capricieux selon la config (besoin de réinitialiser le casque et au pire, rebooter…) – Bref, c’est un produit jeune encore. Mais les controlleurs vive sont d’une précision incroyable – rien à redire.

      Réponse
  19. marcel rené

    Bonjour, le papier c’est cher !
    Ma remarque : déçu en recevant les livres : ce sont des traductions tel quel de la doc sur le site officiel, qui elle, même si en anglais, ce qui me dérange absolument pas, est GRATUITE.
    Je pensais avoir un livre qui complète la doc du site, raté, j’ai une traduction payante, pour la plupart des pages.
    ça pourrait au moins être mentionné quelque part qu’il s’agit d’une traduction du site officiel gratuit.

    Réponse
    • greg

      Vous plaisantez ou vous êtes sérieux ??? Il n’y a PAS UNE ONCE de vérité dans ce message. C’est juste pour nuire que vous postez ça ou vous n’avez lu ni mes livres ni la documentation officielle ?
      Je n’ai jamais fait l’ombre d’une traduction dans les livres et la plupart des choses dans le livre, projets, recettes, ne sont même ni disponibles ni documentés sur la doc officielle. Même quand je donne la description technique d’une fonction Blueprint !
      Je vous rappelle qu’Epic m’a décerné un prix pour que les livres soient traduits justement en anglais, afin de compléter le manque en la matière. Les projets ont été développés en suivant ma propre expérience.
      Et le papier c’est cher ? Rien ne vous obligeait à prendre la version papier, il y avait les numériques.
      Pas croyable de recevoir ce genre de commentaire… J’aurais pu ne pas l’approuver et l’ignorer, je ne me suis même pas abaissé à ça.

      Réponse
  20. Icarus studio

    Bonjour,
    Tout d’abord un grand merci pour les cahiers du devellopeur. Enfin une documentation pedagogique en français.
    Je possède tout vos livres édité à l’heure actuel. Juste selon moi lors lors des exemples photo des blueprints, je ne trouve pas certaine fonction présente sur la photo car il n’est pas indiquer leurs noms n’y leurs fonction individuel afin de savoir comment les ré-utiliser par la suite. C’est un point négatif pour moi, mais c’est bien le seul car cela n’enlève rien à la qualité génial en tout point de cette collection.
    En ce qui concerne la solution d’édition, un classeur serai l’idéale afin d’être en permanence à jour, même si cela entraine une hausse du prix. Cela en abonnement annuel ou mensuel serai le rêve, enfin si cela n’entraine pas le fait de racheter tout les livres (quoique cela serai gênant mais pas bloquant au regard de la qualité de la documentation). Un classeur permetterai une selection de la fonction sur laquel on travail sur le moment.
    Etant concepteur industriel de système mecanique, je parle d’experience en ce qui concerne la praticité d’un classeur. De plus voulant m’orienter à temps plein sur mon jeu en cours developpement (scénario et story bord quazi bouclé et en essai de prototypage) Je suis donc un fan assidu de votre super travail.
    Bonne et longue continuation dans votre travail et tout vos projets.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …