Et si on discutait un peu ? Mes projets pour l'avenir et d'autres trucs…

“Chose promise, chose due”. Suite à mon article sur mes problèmes de santé en 2016, je vous avais promis de vous parler de mes projets pour cette année, c’est l’objectif de cet article.

Livres

Coté livre, je dois vous annoncer la sortie imminente du tome 5 des cahiers d’Unreal Engine consacré au réseau et au multijoueurs. J’ai écrit 90% du livre avant fin juillet 2016, mais je dois maintenant terminer la mise à jour vers la version 4.15 et compléter les 10% restants. C’est en bonne voie, sa sortie est annoncée pour début Mars. Il sera vendu au prix de 17.90€ car l’éditeur n’a pas pu maintenir le tarif actuel étant donné la hausse des prix des impressions. Le prix du numérique reste inchangé, toutefois un point important que nous avons décidé avec l’éditeur est au sujet des mises à jour. Je souhaitais que ces livres puissent être mis à jour plus régulièrement qu’une fois tous les 2 ans car Unreal Engine bouge très vite. Et je ne voulais pas non plus que celui qui achète un livre, papier ou numérique, soit lésé. Ainsi, nous avons convenu que tout possesseur d’un livre papier ou numérique pourrait accéder à la mise à jour du livre, au format numérique uniquement, pour 1€ symbolique / Tome. Nous avons écarté le gratuit pour des raisons logiques (financer en partie la mise à jour), mais surtout parce que ce qui n’a pas de prix n’a pas de valeur. Entendez par là qu’on souhaitait ne pas encourager le piratage qui est un vrai fléau pour des livres comme les miens (réservés à un public restreint). Donc, nous allons faire évoluer les 4 premiers tomes vers les versions actuelles cette année , en commençant par le tome 1 d’ici mai.

Il y aura également, dès que la version 4.15 sera officialisée, une mise à jour du livre “Unreal Engine: Guide des nouveautés 2015-2017″ que je vous offre gratuitement en échange d’une inscription à ma mailing-list.

Concernant les prochains tomes de la série, sont prévus en 2017/2018: le tome 6 consacré à l’extension des blueprints via C++, le tome 7 consacré à la VR/RA, et si le produit se stabilise bien, un tome 8 consacré à UE4 pour le Web. J’ai d’autres idées, mais entre les mises à jour et ces 3 tomes, cela fait déjà un travail conséquent.

Je vais aussi lancer un série d’ouvrages sur l’intelligence artificielle (essentiellement le deep learning et les applications en robotique), le développement distribué (essentiellement GPU, mais aussi quelques astuces pour profiter des processeurs actuels), les biotechnologies et l’informatique, et l’implémentation d’outils mathématiques et d’algorithmes dans le domaine des sciences. J’ai déjà avancé la rédaction car ces sont des livres que je prépare depuis près de 2 ans pour certains, mais comme ce sont des domaines qui avancent très très vite, j’ai encore pas mal de boulot. C’est aussi la raison de la création de la section “veille technologique” de ce blog qui contient aujourd’hui plus de 200 sections sur ces sujets. D’ailleurs, comme il n’est pas facile de suivre cette section car les flux RSS ne sont pas adaptés à des pages constamment remises à jour, je ferai bientôt une synthèse régulière de cette veille, probablement sous la forme d’un Podcast  – cette formule est sympa car elle me permet de suivre mes notes tout en blablatant en même temps. Ces podcasts seront dispos au format audio, et sur Youtube, mais avec une image fixe.

Consulting et Développement

Actuellement, je suis en discussion avec une société Suisse pour rejoindre leur pôle R&D – et peut-être même en prendre la direction à terme. L’avantage pour moi est que cela va correspondre exactement aux domaines cités ci-dessus, donc une partie du temps de recherche liée aux livres fera déjà partie de mes attributions. De plus, même si certains éléments relèvent du secret industriel et ne seront jamais divulgués dans mes livres, c’est aussi une société qui se tourne vers l’Open Source et l’Open Hardware – donc ce sera, j’en suis certain, du gagnant-gagnant au final. Si l’affaire se conclut, il me faudra toutefois m’impliquer pleinement, ce qui m’obligera à devoir faire appel à un assistant pour la rédaction des prochains livres. Cela restera mon approche, c’est à dire, “entrer directement dans un sujet et de façon pratique, puis élargir”, mais la rédaction sera probablement plus conforme aux standards 😉

J’avais envisagé la possibilité de créer un MOOC avec Jean Charpentier et Jean Méli à une époque, mais j’avoue avoir fait chemin arrière vu la quantité de travail que cela demande pour créer une formation “digne de ce nom”. Je ne dis pas que cela n’arrivera jamais, mais ce n’est pas d’actualité pour 2017/2018. De même, je vais devoir suspendre mes formations et mon activité de consultant dès que j’aurais pris pleinement mes fonctions dans cette société, le cas échéant.

Blog

Vous allez retrouver de nouveau des articles sur la création de jeux vidéo, la 3D, la réalité virtuelle et augmentée, l’Intelligence Artificielle et la Robotique, à la même fréquence qu’avant, c’est à dire 3-4 articles/semaine. Et ceci, en plus de la section “Veille techno”. Le blog contient aujourd’hui 500 articles et même si j’ai été absent quelques mois, sa fréquentation n’a quasiment pas diminué, alors merci à tous ceux qui le consultent régulièrement.

Je tiens d’aussi à remercier Norina qui me prépare les articles de telle façon à ce que cela soit plus rapide pour moi d’ajouter mon avis, ma critique et de poser mon oeil de “développeur hacker” (traduire par “bidouilleur” et non pirate informatique) sur la question.  Et elle rédige aussi ses propres articles, très intéressants.

Les articles de ce blog sont, pour la plupart, ni plus ni moins qu’un sous-produit de la veille techno que je réalise – il s’agit souvent d’un domaine, un logiciel, un algorithme ou un appareil que je souhaite étudier d’un peu plus près. Pour le reste, c’est plus lié à l’événementiel.

Vidéos

Je suis conscient que de plus en plus de monde préfère la vidéo aux écrits… il faut voir la folie qu’il y a aujourd’hui autour des youtubers qui sont les “stars” du système. C’est un média que j’apprécie aussi, mais mon expérience avec le “Journal du Blog” n’a pas été celle que j’attendais.  Ce n’est pas en terme de fréquentation car je sais que tout cela prend du temps et j’étais plutôt content à chaque nouvel abonné. Non, c’est plus que je n’ai pas trouvé à l’époque ma place. “Vulgariser trop” ne m’intéresse pas, mais si je suis trop technique, la plupart ne peuvent pas comprendre et c’est dommage aussi .D’autre part, même en maîtrisant le montage, je n’ai jamais réussi à descendre en dessous de 20H de boulot pour une quinzaine de minutes de vidéo. Ça peut paraître peu pour certains, mais ça reste trop pour moi.

Je n’abandonne pas pour autant le support. J’y reviendrai rapidement, mais sous une autre forme. Je ne traiterai que d’un seul sujet à la fois et il y aura moins de travail de montage. Un format plus simple, plus libre, mais aussi des vidéos plus régulières si je filme avec un téléphone portable par exemple. Ainsi, je pourrais vous faire une place plus proche de moi, tout en continuant à vous parler de choses que j’aime. Je vous parlerai de mes projets, de ma veille technologique et de choses et d’autres…

Communiquer me plaît, mais pas si cela bouleverse trop mon emploi du temps. Alors, si vous avez des idées de support que je ne connais pas forcément, je suis ouvert à ça. Tout comme pour tout ce qui permet de gagner du temps.

Plan personnel

Sur un plan plus personnel, je fais vraiment tout mon possible pour retrouver une forme physique en perdant du poids et en pratiquant du sport. Pendant ma maladie, j’ai pris beaucoup de poids et de façon totalement inexplicable. Ce qui est aussi dur à comprendre, c’est que depuis plus de 2 mois, j’ai mesuré ma ration calorique et que je ne dépasse pas 1900 kcal en moyenne (mon besoin pour maintenir ma masse est théorique de 2800 kcal). Je mange bio le plus souvent, assez peu de viande, mais j’ai un régime assez équilibré que je complète en vitamine et autres éléments (gelée royale, etc.). J’équilibre glucides, lipides et protéines, avec une orientation vers les bonnes huiles. Donc, je pense que je n’ai jamais aussi bien mangé de toute ma vie en terme d’équilibre. Je pratique 1H de cardio (pouls entre 130 et 170,  de façon intermittente) et 30 minutes de musculation, et cela – 3 fois par semaine. Je marche aussi avec mon chien (3-4 Km) tous les 2 jours. Et malgré cela, je n’ai perdu que 3 Kg… Par expérience, j’aurais du perdre au moins 10 Kg (ceux pris les 4 premiers mois de ma maladie). Bref, si j’améliore chaque jour mon état de santé, je dois me faire à l’évidence que perdre mes kilos superflus sera une longue, très longue étape… et c’est assez nouveau pour moi qui est un spécialise du Yoyo.

J’ai participé à la rédaction d’un livre totalement “hors-sujet” pour moi, mais parce-que j’avais envie d’aider un ami à raconter l’extraordinaire histoire de sa vie. Il s’agit de Gilles Rochard, l’un des rares hommes à pouvoir s’enorgueillir d’avoir participé à un coup d’état et démis un président. Il faisait partie de la bande à Bob Denard et a vécu une vie d’aventurier. Je l’ai rencontré au Portugal, puis nous nous sommes retrouvés au Maroc pendant 1 mois. A mesure qu’il me racontait sa vie, je l’encourageais à écrire ses mémoires. C’est chose faite aujourd’hui, c’est bien documenté avec de nombreuses illustrations, encarts et notes de lectures – c’est aussi un bon roman d’aventures – quelques fois, en jouant à Far Cry 3, j’ai l’impression d’être à ses cotés 😉

Sur un autre plan, vous savez que j’ai construit ma propre maison en Paille et Terre (technique du Greb), mais c’est un peu petit (70 m² sur 2 étages) et c’était un premier jet. Nous n’avons pas l’eau courante, mais récupérons l’eau de pluie que nous filtrons. Je vais aussi installer une série de panneaux photovoltaïques pour être autonome en énergie (j’attends le powerwall de Tesla, j’ai déjà les panneaux).

Je me tourne de plus en plus vers la permaculture, et j’envisage d’ici quelques années de mettre en place un véritable potager/verger en perma, et automatiser un maximum. J’ai aussi déposé un permis de construire pour un autre bâtiment sur le terrain qui sera à terme mon habitation principale – tout du moins en France. J’envisage toujours de passer une bonne partie de l’année à l’étranger et de m’expatrier à terme. D’ailleurs, à ce sujet, je vous conseille cette excellente chaîne sur YouTube qui permet de suivre une famille française qui s’installe en Amérique du sud. Je ne parle jamais politique sur ce blog – ou même sur Facebook et ailleurs – car cela divise trop les gens. Je n’aime pas les partis politiques, seules les idées comptent pour moi, et la droiture des gens qui les expriment. Et je trouve que c’est vraiment mal barré pour les prochaines élections – peu importe celui qui sera choisi. J’ai tendance à penser qu’on est vraiment foutu en France (dans tout l’occident d’ailleurs), et j’en ai un peu assez de ne jamais être aidé par l’état et devoir payer des sommes astronomiques chaque année pour un pays qui n’offre aucun avenir.  Voilà, vous savez tout – enfin, presque.

Quand j’ai changé de vie il y a 5 ans pour me tourner vers la campagne et le travail chez moi, je recherchais avant-tout un moyen d’augmenter ma qualité de vie, de me recentrer sur ce que j’aimais le plus, tout en gardant une forme de mobilité.

Après avoir voyagé un an et demi, j’ai décidé de ne plus faire de compromis et d’aller au bout de mes rêves en me noyant littéralement dans la technologie et les sciences – je n’ai pas cherché à faire un “truc qui marche”, qui se vende… je me suis dit que si ça me plaisait, alors ça se vendrait peut-être et que si cela ne se vendait pas… j’aurais au moins fait ce que je voulais. Le pari est aujourd’hui tenu, même si la maladie a sérieusement entamé mes finances dernièrement. Si je vous dis cela, c’est que bien souvent je reçois des courriels ou je rencontre des gens qui sont coincés dans leur boulot, dans leur crédit… dans leur vie stressante qu’ils n’aiment pas forcément en plus… et ils ont les mêmes arguments que j’avais à l’époque… c’est souvent la peur qui parle pour nous, la peur que ça ne fonctionne pas, la peur de devenir pauvre, d’échouer, de tout perdre… Alors on reporte à plus tard jusqu’à ce que l’envie ne soit plus qu’un vaste souvenir. Alors si vous êtes dans ce cas, n’oubliez pas que les années filent et que malheureusement, on n’a plus la même énergie à 50 ans qu’à 40 ans, et moins à 40 qu’à 30… Bref, vous m’avez compris. La qualité de la vie, le fait d’aimer ce qu’on fait – tout cela n’a pas de prix. Si en plus vous êtes motivé, un jour ça marchera probablement très bien. Mais avant, il faut prendre des décisions et s’attendre à devoir passer quelques années difficiles sur un plan financier. On n’a qu’une vie, faites en bon usage.

D’ailleurs, si vous avez moins de 40 ans, ne vous attendez pas à avoir une retraite en France, vous avez intérêt à mettre de l’argent de coté et faire en sorte que votre habitation vous coûte le moins possible (entretien, charges, etc.). De même, ne comptez plus sur la sécurité sociale, elle dérembourse à tour de bras. J’ai beau avoir une excellente mutuelle, y-a plein de choses que je pouvais faire avant et que je ne peux plus aujourd’hui. Les institutions sont en faillites, c’est une question de mois, d’années… avant que tout ne s’écroule. On va dans le mur au plus grand profit de pays émergents qui amélioreront leur niveau de vie, nous reléguant au tiers-monde. Et il ne faut pas compter sur notre culture ou notre instruction – depuis, le savoir n’a plus de frontière et des gens intelligents et capables, il y en a partout – et certains sont prêt à bosser pour moins que le RSA français.

Je dis cela à ceux qui pensent à faire carrière… et cela, c’est sans parler de la robotisation et de la disparition de la plupart des emplois actuels. Même les pays émergents vont faire face à des défis incroyables avec la disparition des énergies fossiles qui sont à l’origine même du développement industriel de l’occident et de son enrichissement. Et quand l’occident ne pourra plus acheter… cela sera un coup dur pour tout le monde aussi. Je crois qu’il faut de plus en plus aller vers l’autonomie et vers une forme de décroissance forcée. Limitez les dépenses, investissez dans du concret, de la terre, du matériel utile et durable… et dans votre santé en mangeant mieux même s’il vous faut sacrifier la quantité à la qualité. Attention, je ne suis pas pessimiste pour autant – je pense que l’avenir peut être radieux à ceux qui sauront profiter des opportunités d’un bouleversement mondial. Mais encore faut-il y être préparé. De même que la singularité technologique va aussi transformer le monde.

Grâce à Internet, il est possible de s’affranchir d’un certain nombre de contraintes. C’est le cas d‘Olivier Roland, un gars que je suis depuis plusieurs années. Il n’est pas à l’origine de ma démarche, mais j’aime bien voir comment il évolue dans le temps. En tous cas, il donne de bons conseils et je l’en remercie pour cela. Il est jeune, mais il vit la vie de ses rêves, voyage aux quatre coins du monde, rencontre un tas de gens – et il le fait en travaillant et en prenant du bon temps également. Je pense qu’il en arrive aux mêmes conclusions que moi même s’il ne communique pas en ce sens (survivalisme, permaculture, etc.). Le fait d’investir dans l’immobilier dans différents pays, d’être mobiles et d’avoir implanté sa société en Grande Bretagne, d’apprendre le portugais (pour faire du business au brésil peut-être ?) … tout cela me porte à croire qu’il assure ses arrières au maximum. En tous cas, il a la tête sur les épaules et je vous engage à le suivre si ce n’est pas déjà fait.

Si vous voulez discuter de tout cela, n’hésitez pas à en parler avec moi en privé.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …

Sinclair ZX81: Vous vous souvenez ?

Parlons du Sinclair ZX81, et examinons à quoi ressemble son principal composant, le Ferranti ULA. L’ordinateur de ma jeunnesse, pas certain 😉