Devlog 1: La création des assets graphiques de mon jeu "Jungle Greg"

Bon, si tu tombes sur cet article sans connaitre le background, je préfère t’avertir, je n’ai pas fait un jeu à l’origine dans le but de créer un jeu, mais le process s’est fait indirectement – j’explique cela dans cet article. De fait, j’ai un gameplay assez avancé que je ne peux pas te montrer pour le moment, car sans les graphismes adéquats, cela n’est pas du tout représentatif.

Aujourd’hui, je vais te montrer quelques assets que j’ai travaillés cette semaine. Attention toutefois, j’ai un profil de développeur et je ne suis pas illustrateur, ni animateur, ni quoi que ce soit coté chaine graphique. J’ai quelques notions de dessin, de perspective, mais cela s’arrête là. Avant de me former à ce sujet, j’arrivais vaguement à reproduire un dessin, mais certainement pas à créer des concept arts originaux comme j’ai finalement été obligé de faire, si je voulais un monde cohérent, un style propre, et des éléments relativement personnalisés.  Ainsi, j’ai appris à créer des personnages, des décors, à les mettre en couleur et à les animer… mais cela reste le travail d’un amateur, et qui est en dehors de sa zone de confort, ne me jugez donc pas trop sévèrement ! Par contre, coté developpement, je peux implémenter tout ce qui me passe par la tête, je n’ai pas de limite – si ce n’est le temps et le fait que c’est juste un projet amateur qui n’a pas d’objectif commercial – et que je ne suis pas rentier 😉

Bref, l’avertissement étant fait, je suis parti du jeu Rick Dangerous, un jeu assez fun mais qui a près de 30 ans… Et j’ai reproduit le jeu en grande partie, au moins tout le gameplay du 1er monde. Puis, j’ai adapté un peu en ajoutant le support de la physique 2D qui m’a ouvert un tas d’horizons possibles, comme le fait de déposer de la dynamite, de shooter dedans et de la faire exploser ailleurs, sur un décor ou sur un PNJ… ou de me la reprendre en pleine figure… Bref, c’était déjà fun avant, mais là, ça devient très amusant. En tous cas, moi je m’éclate.  Mais coté graphismes, c’étaient ceux de l’époque et au-delà des soucis de copyright qui existent peut-être encore aujourd’hui (j’ai eu vent d’un projet de fans datant de 2008 qui a eu des soucis avec l’éditeur), j’avais envie de transformer tout cela.

Je suis donc parti d’un scénario ou Rick doit échapper aux papous et à des nazis… à la jungle et la savane africaine, avec des guerriers africains, des braconniers, des lions, des serpents… mais toujours autant de pièges ! Je voulais le jeu « mignon », mais pas trop enfantin, avec des graphismes colorés, un peu style bd… des niveaux plus grands, plus de choses qui bougent à l’écran… qu’on ne meurt pas du premier coup. Bref, j’ai pas mal adapté le jeu d’origine, mais on trouve des traces de l’ancien tout de même. C’est mon hommage à ce jeu fantastique qui a bercé mon adolescence et qui a donné naissance à Lara Croft, projet qui a enterré ma vocation de créateur de jeux vidéo – mais c’est une autre histoire 😉 D’une certaine façon, je reviens dans la boucle, et c’est vraiment un plaisir de faire un jeu seul… un jeu simple, mais amusant.

Voici quelques images du jeu qui en cours de création (va en 5’13 »):

Le magazine des Créateurs de Mondes Devlog 1: La création des assets graphiques de mon jeu "Jungle Greg" ezgif.com optimize 2D | concept art | Création

Concernant les prochains assets graphiques, voici quelques pistes que je suis actuellement:

Je consacrerai donc d’autres articles à la question pour que tu puisses suivre au fur et à mesure le développement de ce dernier. Si tu es intéressé, n’hésite pas à t’abonner à ma chaine Youtube et au flux RSS de ce blog.

Au-delà de la création de ce jeu, l’idée c’est avant tout de créer une formation mêlant game concept/game design/level design, développement et création graphique… bref, tout le processus de création d’un jeu de plateforme 2D de type « Side Scroller », le tout en utilisant Unreal Engine, Krita et Dragone Bones. Je souhaite que cette formation soit accessible aux débutants, aux non-developpeurs, aux non-graphistes… démontrer qu’en suivant un process particulier, une méthode bien rôdée, on peut s’attaquer à un projet de jeu seul, et réaliser quelque chose de fun tout en s’amusant. J’attend de terminer les assets graphiques du premier monde du jeu pour mettre en ligne le premier atelier de la formation, qui se déroule en une dizaine d’ateliers (7 ou 8 à priori).

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …

Téléchargez gratuitement ce numéro !

Une bonne occasion de découvrir notre magazine en le téléchargeant, sans engagement et sans avoir à créer de compte !

You have Successfully Subscribed!