Educational Dev Grants: 8000$ pour mon travail sur Unreal Engine

C’est avec une grande joie, et une grande émotion, que je vous annonce officiellement qu’Epic Games m’a décerné un prix de 8000$ dans le cadre des Unreal Dev Grants, spécial Éducation.

L’annonce a été faite hier à cette adresse sur le site d’Epic Games. Bon, je l’ai su quelques jours avant, mais il me fallait laisser Epic Games l’annoncer, c’est normal ! Depuis plusieurs mois, je recevais de nombreux mails de soutien de la part du PDG, Tim Sweeney, un gars vraiment proche des développeurs, alors qu’il est super occupé ! Il y a également Luis, Chance et les autres. Merci encore à toutes et à tous, ça fait du bien de se sentir épaulé.

Livres

Au delà du prix, c’est surtout une joie d’apprendre que mon travail sur les livres, mes formations et autres démarches ont pu intéresser Epic Games, l’éditeur du moteur Unreal Engine. Ces derniers souhaiterait que les cahiers d’Unreal Engine soient traduits en anglais et en espagnol. C’est aussi un peu la raison de l’aide financière apportée, même si elle n’est pas conditionnelle. Dans tous les cas, je m’engage à ce que cette somme soit investie intégralement dans la traduction de ces derniers.

succeedbkgrd-min2-min-1920x1080-492538473

 C’est une véritable consécration, mais également une preuve, s’il en fallait une nouvelle, que les français restent à l’avant-garde dans tout ce qui touche à la création des jeux vidéo ou aux effets spéciaux pour le cinéma. Et pourtant, il faut souvent attendre que la légitimité vienne d’outre atlantique pour que la sphère francophone se penche sur un français et qu’on lui reconnaisse enfin de la valeur – comme si le fait d’être français et d’exercer en France portait en lui-même déjà une connotation négative auprès de nos concitoyens. Il ne tient qu’aux média français, mais également institutionnels, de montrer qu’on peut être fier de ses couleurs et apporter au monde notre contribution.

Voici un petit mot de mon ami et co-worker Greg Benazech, ou Greg Aou pour les intimes, consultant en réalité virtuelle et augmentée, et qui a bossé pour de nombreuses sociétés comme Ubisoft, Huntertainment, Any Arts Production et (confidentiel):

12065475_10153598249532141_7941700071423238967_n« A l’heure du succès de la vulgarisation scientifique sur internet, Greg nous offre au travers de ses ouvrages et de son blog une vulgarisation technique sur l’utilisation de Unreal et Blender, utile aussi bien à l’architecture, le design d’intérieur, la muséographie et bien sûr à l’art vidéoludique.
Les bases techniques ont toujours été importantes pour commencer l’ascension d’un art et peut-être, atteindre le sommet. En ce sens les cahiers d’Unreal vous permettront de maitriser les principaux jutsu du développement avec Unreal : level design, game design, programmation, matériaux…
Je ne parle pas seulement d’intégrer Mario ou d’importer des meshes de Zelda dans une démo UE4, même si vous pourrez vous y essayer, mais de créer vos propres mécaniques de jeu, de donner naissance à un univers qui n’existait que dans votre esprit et de le partager et le confronter aux joueurs.
Greg n’est pas seulement un enseignant du jeu vidéo déconnecté du média, c’est aussi un développeur ancré dans la réalité des productions. Le jeune studio Californien, Any Arts Production, a eu la chance de pouvoir compter sur lui, son expertise du moteur d’Epic et de la programmation en général, pour développer les différents projets avec l’Unreal Engine 4, avec des rushs de 48h sans sommeil à base de caféine et de donuts, mais sur ce sujet je dois rester discret, la vérité est ailleurs.
En conclusion Greg et ses cahiers d’Unreal vous donnent la Keyblade, pour créer et explorer les mondes numériques, avec ou sans réalité virtuelle, mais ça nous en reparlerons prochainement. »

C’est très gentil de sa part, et j’espère que c’est fidèle à la meilleure part de moi, mais c’est vrai qu’on a fait des trucs de ouf ensemble, surtout avec le décalage horaire quand on bossait avec 8-9 heures de décalage. En tous cas, j’ai rarement vu un gars bosser aussi vite, sous la pression, sans s’effondrer et en produisant un truc vraiment sympa à l’arrivée. Bravo mon Greg! (Tous ces Greg, on s’y perd, j’en conviens 🙂 ).

Voilà, si vous voulez en savoir d’avantage, il y a le communiqué de presse qu’a préparé mon éditeur et qu’il destine à la presse principalement (c’est logique non?). C’est un peu pompeux, mais bon… à vous de juger.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser …

Téléchargez gratuitement ce numéro !

Une bonne occasion de découvrir notre magazine en le téléchargeant, sans engagement et sans avoir à créer de compte !

You have Successfully Subscribed!